Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 M'évader [PV Keikei-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: M'évader [PV Keikei-chan] Sam 11 Oct 2014 - 22:31


M'évader





With Kei <3.

• La sonnerie pénétra ma conscience comme une aiguille brûlante. Je rêvais d'un mur éclaboussé de soleil. Je marchais en suivant son ombre le long de la paroi blanche. Le mus n'avait ni début ni fin. Le mur était l'univers. Lisse, éblouissant, indifférent...

La sonnerie à nouveau pénétra ma conscience. J'ouvris les yeux. Découvris les chiffres luminescents du réveil à quartz posé près de moi. Huit heures. Je me leva sur un coude, posant un pied après l'autre sur le sol froid de ma chambre à couché que je partageais depuis peu, avec ma belle. Toujours endormis. Un sourire viens se coller sur le coin de mes lèvres. Je me dressa doucement, laissant mes bras s'étirer de tout leur long. Un bâillement sortis de mes lèvres. Je me dirigea vers la sortis de cette chambre, allant directement dans la salle de bain. J'ouvris l'eau chaude la laissant couler un peu puis, l'eau froide. Une fois à bonne température je me glissa à l'intérieur de la cabine de douche.

Savonner et propre comme un sous neuf, je coupa l'eau, pris une serviette poser non loin de moi. Je l'enroula autour de ma taille et j'en pris alors une seconde pour me sécher le corps et mes cheveux corbeaux. De ma main droite je viens essuyer le miroir embué. Je me regarda dans celui-ci un instant, puis j'empoigna ma brosse à dent et mon tube de dentifrice. Je déposer du dentifrice sur tout le long des poils de ma brosse à dent. Je frotta énergiquement mes quenottes du mieux que possible et me rinça une fois cela terminé. Un coup de brosse à cheveux dans ma chevelure.

Je pris mes vêtements que j'avais déposer dans la salle d'eau la veille au soir, me les enfilant tout autour de mon corps nu. Un boxer de couleur noir très classique, ensuite une paire de chaussette tout aussi sombre. A mes jambes un pantalon en jeans de couleur ténèbres et une t-shirt de couleur blanc. Et oui, mon style depuis un bon moment ne changer pas vraiment. Je m'habillé toujours de couleur sombre et clair en guise de haut. J'étais fin prêt. Je posa serviettes sur le séchoir prévu à cet effet puis, je quitta sans un bruit la salle de bain.

Je me dirigea par la suite dans la cuisine l'endroit le plus enivrant pour ma bouche. Dans un placard je sortis un bol, ou je versa des céréales avec du lait, ensuite je pris un verre ou je versa un jus de pomme et pour finir je pris pain, beurre et confiture afin de me faire des tartines. Un petit déjeuner de roi. Une gorgée de jus de pomme, une bouchée de céréales et ainsi de suite jusqu'à ce que je n'ai plus rien du tout à avaler. Je fis la vaisselle que j'avais utiliser, puis je pris les clefs de ma moto et ma veste et je sortis de mon appartement.

J'enfourcha ma moto direction le centre ville. Ma boutique ? Non, pas aujourd'hui j'avais poser des congé annuelle afin de profiter un peu de ma vie et de faire de nouvelle rencontre avant mon mariage. Avant que je ne puisse plus vraiment faire des rencontres comme je le souhaiterais. C'était sans doute cela que mon rêve voulait dire, profite du temps qu'il te reste avant qu'il ne soit trop tard. Car certes l'univers est infinis mais, la vie est courte et il faut alors profiter du temps qu'il nous est compter sur cette terre.

Le centre ville avec toutes ces boutiques à en faire tourner des têtes, des bars et restaurant à perte de vu, tout ce qu'une grande ville nous offre, parfois je me dit que j'aimerais bien vivre en campagne loin du tumulte de la ville, loin de tout ces bruits, être simplement au calme même si se ne serais-ce qu'un week-end. Seul ? Ou avec la demoiselle qui partage ma vie ? C'est une question que je ne peux répondre. Enfin quoi qu'il en soit je gara ma moto à un emplacement prévu à cet effet, je mis le cadenas sur celle-ci et hop en route pour se détendre dans cette grande ville.

Je déambuler dans les rues de la ville à la recherche de quoi faire mais, en vain, je laissais un soupir sortir d'entre mes lèvres. Marchant toujours sans dire un mot je regarder les différentes vitrine des boutiques présentes. Mais, rien ne m'intéresser. Les gens aux alentour aussi je regardais mais, je n'avais pas du tout l'envie de parler avec tel ou tel personne. Je ne me sentais pas à ma place dans cet endroit. Je ne savais pas pourquoi. J'avais simplement envie de m'évader ailleurs prendre du temps pour moi-même.

Je retourna alors bredouille à ma moto, que j'alluma après avoir enlever les protection anti-vole dessus. Je monta une nouvelle fois sur ma moto et je me dirigea alors vers la plage... Sans trop savoir pourquoi. Il fessait beau et il devait y avoir beaucoup de monde ou pas, je n'en savais rien du tout. Une fois sur le parking de la plage je refit la même chose que précédemment. J'ouvris ma veste et la prise dans le creux de mes bras. Il était environ neuf heures trente du matin, et pas beaucoup de monde sur la plage. C'est avec un grand sourire que j'ôta mes chaussures et chaussettes que je plongea à l'intérieur de mes godasse et que je pris à la main. Puis je posa un pieds après l'autre dans le sable. Celui-ci caressa doucement mes orteils et me procura une bonne sensation.

Le sable était légèrement chaud, ni trop ni pas assez. Un vrai plaisir pour une personne comme moi à la recherche d'une évasion. Je fis quelques pas sur le sable, je pris une grande bouffée d'air iodée de la mer. Puis je laissa ma veste et mes chaussures tomber sur la sable avant de me laisser tomber à mon tour sur ce par terre. Les bras croiser derrière ma tête je regardais le ciel bleu, un sourire poser sur le coin de mes lèvres. Le calme seul le bruit des vagues était présent, cela me fessais le plus grand bien je dois bien l'avouer. Il ne manque plus qu'une personne avec qui partager ce moment présent, avec qui je pourrais parler de tout et de rien à la fois. Une personne à qui me confier.

avatar
Keidrisse Laurent

Fiche du Personnage
Âge: 17 mai
Amour: ~et paix



Juste sourire:
 

MessageSujet: Re: M'évader [PV Keikei-chan] Lun 13 Oct 2014 - 19:46
Le hurlement se fit entendre au loin... je cours je cours mais pourtant je tombe...

Vous connaissez tous cette sensation de tombé que l'on ressent lorsqu'on dort. Si vous savez celle qui vous réveille précipitamment tout haletant et en sueur? C'est exactement ce qui me réveilla brutalement aujourd'hui. Associé à un chouette cauchemar qui sorte tout droit de mon cerveau. Je cauchemardais rarement, mais tout mes cauchemars me laissait la sensation d'avoir 4 ans, d'être totalement désarmée et que la dernière solution était de courir au plus vite dans la chambre des parents, plus précisément dans les bras de ma mère.
Je me revois, enfant terroriser dans les bras de ma mère après un cauchemar. Le plus drôle, j'avais ma soeur jumelle qui dormait dans la même chambre que moi. Malgré notre géméllité, j'ai toujours joué un rôle de grande soeur, celle qui n'as peur de rien.

Revenu de ma frayeur et de mon envie de courire dans les bras de ma mère, chose techniquement impossible étant à l'autre bout du pays. Alors j'étendis le bras vers mon portable me servant de montre pour découvrir l'heure. 6h15 du matin.
Après avoir essayé pendant les 5 minutes suivantes de me rendormir, je décidais de me lever. Je pris mon courage à deux mains et affronter la fraîcheur d'une matinée lors de la fin de l'été, alors que celui-ci laissé place à la douceur de l'automne.

Après quelque tâtonnement, un juron de ma part pour m'être cogné à je ne sais quoi, un grommelant de ma camarade, me voilà partie en direction des douches. Une fois lavée et propre comme un sou neuf, je retournais dans la chambre et sans réveillé ma collègue, usant juste de la lumière de mon portable je m'habillais.
J'enfilais rapidement un caleçon masculin (bien plus confortable) et un jean's tout simple, rouge vif, avec un trou à chaque genou. Puis j'enfilais un débardeur par dessus lequel je mis un t-shirt à manche lngue sur lequel on pensé qu'il y avait un t-shirt manche courte par dessus. Une veste assez ample sur le tout et un keffieh orange autour du cou. Je sortit dans la rue, remontant la fermeture éclair de ma veste et enfila la capuche, remontant mon Keffieh sur le nez pour me protéger du froid. Mon sac de cour sur le dis, ne commençant que à 11h, j'en profitait pour explorais un peu les rue de cette ville, que je connaissais un peu mieux chaque jour.
Je marchais, mains dans les poches, les sortants que pour grignotais un bout. Je flânais, regardant dans les vitrines et apercevant mon reflet dans les vitres de celle-ci. Un sourire me vint au lèvre, si l'on ignorais que j'était une fille, on pouvait s'y méprendre avec un mec. Un peu fin, mais un homme tout de même.

Le temps s'écoulait, je descendit mon keffieh de mon nez, sans pour autant enlever ma capuche, mes écouteurs déversant doucement dans les oreilles quand j'arrivais enfin à la plage. J'enlevais mes écouteurs gardant ma capuche sur ma tête. Je m'approchais d'un jeune homme qui avait capté mon attention, mes chaussure vissait au pied. Il ne faisait pas particulièrement froid, mais je voulais pas tombé malade. Je lui lâchais simplement.

' Elle est belle la mer avec cette luminosité vous trouvez pas m'sieur ?''

ATTENTION je ne faisais pas de la drague ni rien. J'entamais une conversation autrement que par ''salut'' nuance.
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: M'évader [PV Keikei-chan] Jeu 16 Oct 2014 - 17:45


M'évader





With Kei <3.

• Tranquillement coucher sur le sable fin, mon regard était poser sur ce ciel bleu. Je ne pensais à rien, ni à personne, juste un sourire poser sur le coin de mes lèvres pouvait laisser penser que je me sentais bien. C'était un fait, je me sentais bien mais, depuis que j'avais quitter mon pays natal, ma famille, mes plus proches ami me manquais énormément, que je ne voulais plus être seul et il faut dire que depuis que je suis arrivé en France, je n'avais pas rencontrer grand monde mise à part quelques personnes de passage pour une réparation mécanique à mon garage.

Je pris une grande inspiration et je ferma les yeux pour en apprécie l'instant présent, je pensais être seul à ce moment-là mais, une voix de fille de rappela que la plage appartiens à tous le monde et que l'on peux faire des rencontres. J'ouvris un œil puis, le seconde et je me redressa pour me mettre en position assise.

Je regarda la jeune femme bien emmitouflé sous ses vêtement, ce qui me fit quelques peu sourire grandement, non pas que je me moquer d'elle mais, je n'avais pas froid pour ma part, en même temps sans ma veste et les pieds enfouis dans le sable, pour moi il ne fessait pas vraiment froid mais, plutôt bon

-Oui, la mer est vraiment belle à cette époque de l'année mais, je la préfère lorsqu'il y as de la neige, je trouve que c'est magique mais, seulement au coucher du soleil.

Je regarda la jeune femme qui avait un look plutôt à part et cela me plaisait beaucoup, non pas de le sens ou elle m’attire sexuellement mais, dans le sens extravagante et décaler. Je poser mon regard sur le lointain horizon tout en laissant un petit soupir sortir d'entre mes lèvres avant de reprendre la parole.

-Que fait une demoiselle à cette endroit si elle est emmitouflé sous une couche énorme de vêtement ?

Oui, je ne savais pas quoi lui dire te il fallait bien que je lui sorte quelques chose non ?



avatar
Keidrisse Laurent

Fiche du Personnage
Âge: 17 mai
Amour: ~et paix



Juste sourire:
 

MessageSujet: Re: M'évader [PV Keikei-chan] Ven 24 Oct 2014 - 22:20
Que dire du jeune homme que j'avais abordé ?
Blond, du type ''classic'' (haut clair sur bas foncé), pieds nus dans le sable. Il semblait pas pas réellement le type d'homme ''petit'' et il semblait être typé japonais. Peut être que c'est ça qui m'avait attiré vers lui. Être typé japonais et être grand c'était deux choses contradictoires. J'était moi même considéré comme plutôt grande ici, en France. Mais au Japon j'était grande pour une fille.

Deux japonais en France se rencontre sur une plage... Ça ferait presque le début d'une blague un peu vaseuse. D'ailleurs je ne me considérais pas tellement comme japonaise, de un j'était "métisse" de deux j'avais presque vécu toute ma vie ici.

Enfin revenons sur le jeune homme contrairement à moi, emmitoufler comme si il faisait -10°C, il avait pas sa veste et s'était déchaussé dans le sable.

Je ne connaissais pas ce gars, mais il était bien sympatique. Après tout il aurait pu me remballer car :
1/ Il aurait pu penser à un technique de drague vaseuse (oui oui j'y tien...)
2/ Aurait pu me prendre pour une timbré (alors que je suis tout à fait saine d'esprit)
3/ Il aurait pu me foutre un vent.
Mais non il répondit simplement :

''-Oui, la mer est vraiment belle à cette époque de l'année mais, je la préfère lorsqu'il y as de la neige, je trouve que c'est magique mais, seulement au coucher du soleil.''


J'haussais des épaules sans réellement répondre. Personnellement je la préférais l'été, quand je pouvais aller courir droit dans l'eau et aspergeait les gens. Ou fait des pâtées de sables avec les gamins de 5 ans. C'est vraiment drôle.
J'aimais aller à la plage l'été.

Oh quatrième raisons apprécier ce gars, il relança la conversation.

-Que fait une demoiselle à cette endroit si elle est emmitouflé sous une couche énorme de vêtement ?


Je lui passais un coup d'oeil avant de m'étirer et de m'asseoir a ses cotés.... À une distance correct tout de même hein ?! Je réfléchis un instant avant d'enlever ma capuche et lui repondre :

- Hmm ... Pour être honnête je suis même pas moi-même sûr du pourquoi du comment de ma présence ici... Je marchais juste là ou le vent me mènerait... Puis quand j'ai commencé à marcher il faisait plus froid que maintenant.... Et vous? Pourquoi venir ici si vous préfériez la mer sous un ciel d'hiver?

blabla HRP:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: M'évader [PV Keikei-chan]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» fate testarossa,vita chan et les autres.
» La philosophie du coquillage (Shiina-chan + you ! (libreuh))
» ♣ The Presentation of Karin-chan ♣
» Hebi-chan
» Joyeux anniversaire Misaki-chan !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Crystal Beach-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit