Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Nouveau jeu ou vrai amitié? [Pv Daisuke Hatano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Nouveau jeu ou vrai amitié? [Pv Daisuke Hatano] Mer 20 Mar 2013 - 14:05
« Larmes Noire »
« Kimberly Winchester & Daisuke Hatano »

Voilà, mon second jour dans cette académie étrangère ou tout été si différent de chez moi. Allongée dans mon lit, je serrais ma petite peluche rose dans mes bras. Ce petit lapin de tissu était un cadeau de ma mère et je ne m'en sépare jamais. Un doudou? On peu dire ça comme ça, mais je le cache bien. Imaginez que quelqu'un le découvre, ça entacherait à jamais ma réputation! Soupirant un peu, je caressais ma peluche entre les oreilles. C'était samedi et je 'avais pas cours, seulement je ne voulais pas rester seule dans cette morne et triste chambre que je n'avais pas encore décorée. Me levant donc difficilement de mon lit, je posais délicatement ma peluche sur l'oreiller, puis regardais autour de moi. Le désordre commençait à prendre place, mais j'avais la flemme de ranger, je voulais juste sortir prendre l'air.

Me dirigeant vers mon armoire, je l'ouvre en me demandant quoi porter aujourd'hui. J'optais finalement pour un petit pull blanc et un slim de couleur bleu claire. Pourquoi bleu? Je n'en savais rien, mais ce bleu me rappelait les couleurs de la mère de mon pay et Dieu sait qu'elle me manque. De plus le bleu est la couleur de mes yeux, donc c'était forcément bien assorti. Ah ma la voilà ma super idée! Aujourd'hui je vais aller à la plage! Je me rend vers la salle de bain pour me douche et m'habiller. Je me brosse ensuite les dents et les cheveux que je noue en une tresse. Il n'est pas de moi de me faire des tresses, mais j'avais envie de faire onduler mes cheveux pour demain. Une fois très légèrement maquillé, pour ne pas cacher ma beauté naturelle, je retourne dans ma chambre pour enfiler mes bottes fourrées, mon long manteau qui m'arrivait au genoux, mes gants, mon bonnet et mon écharpe tricoté, le tout de couleur beige. Embarquant un de mes parapluies au passage, je quitte ma chambre en fermant bien à clef derrière moi, puis sors de l'établissement.

Me voilà dans les rues plutôt vide, surement à cause du froid ambiant. Je marche un peu au hasard, ne sachant pas vraiment ou se trouve la plage. Le ciel est couvert et les nuages sont presque noir. Je n'aime pas ce genre de temps, vivement l'été. Soupirant un peu, je me résigne à demander mon chemin à une bonne femme qui passe par là. Je n'aime pas les femmes, elle m'énervent. Je ne sais pas vraiment pourquoi d'ailleurs... Ca a toujours été comme ça, c'est physique. Etant moi-même une femme, je les ai toujours vu comme des ennemies, comme moi elles cherchent les hommes me privant donc d'un certains nombre de larbin et en plus elles sont moins facilement manipulable, par une autre femme du moins. L'inconnue m'indique donc gentiment la route de la plage et je m'y rend donc, sans prendre la peine de remercier la femme.

Je me tenais au bord de l'eau, le regard fixé sur l'horizon. Je déteste l'hiver, il fait froid et on ne peu pas s'habiller comme on le souhaite. Si encore il y avait de la neige, ça donnerais une bonne raison au froid et ce pourrait être amusant... Mais non, même pas. C'était juste un hiver sec et venteux, un hiver emmerdant. Chez moi je n'ai jamais connu un tel hiver. La neige tombait tous les ans recouvrant les paysage de son léger tapis blanc. C'était beau et apaisant. Quelques goûtes de pluies commençaient à tomber du ciel, vraiment, quelle journée pourrit... Soupirant un peu, j'ouvre mon parapluie pour me protéger. Je regardais les goûtes frapper la mer avec de plus en plus de force. Le sable s'humidifiait tout autour de moi et la mer remuait de plus en plus, mais je ne bougeais pas.

En fait, la pluie correspondait bien à mon humeur. Mon ancienne vie me manquait horriblement et j'aurais presque tout donné pour la retrouver. Surtout que je n'avais même pas eu encore le grand honneur de rencontrer mon idole, celui sur lequel je prend exemple depuis si longtemps. Je veux bien entendu parler de la grande star Nick Winchester qui, d'après mon magasine, devait venir étudier dans l'académie de cette ville. Pff je suis sure ce n'était que des bobard.. J'aurais du mieux me renseigner avant de partir, mais il était trop tard pour faire marche arrière. Essuyant mes larmes noircies par la mascara, je me retournais pour rentrer au pensionnat. Je m'arrêtais surprise, manquant de percuter un jeune homme qui se tenait derrière moi avant que je me tourne. Je le regardais surprise en balbutiant un petit :

- .. Oui?

Je n'ai par pour habitude d'être prise par surprise, c'est surement à cause de la pluie que je ne l'ai pas entendu approcher. Il me fallut une ou deux seconde pour me recomposer un visage souriant et charmeur remplaçant l’épeuré et repoussant. Reprenant un peu de contenance et une bouffée d'air, je regardais l'inconnu. Il faisait sombre et il détonait dans cette pénombre avec ses cheveux bleu vif. Je lui sourit d'un air amical me demandant si je pourrais l'asservir aussi. M'amuser de cet façon me changerait les idées.

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Nouveau jeu ou vrai amitié? [Pv Daisuke Hatano] Dim 24 Mar 2013 - 14:55
Premier jour à l'académie. Il rêvait depuis si longtemps d'entrer dans un endroit semblable à celui-ci, d'une académie où il pourrait rester, loin des souffrances hebdomadaires endurées à la maison. Daisuke ne rêvait pas d'un tel endroit pour pouvoir apprendre, non il n'aime pas être enfermé dans une salle de classe à écouter le discours baratinant d'un prof'. Il avait plutôt envie de quitter la maison familiale, et rêvait d'un endroit où on les accueilleraient, Riko et lui. Une académie était le meilleur choix, ainsi Riko pourrait finir ses études, et lui devrait en continuer, histoire de pouvoir trouver du travail plus tard. Enfin, ne parlons pas de cours et d'étude, puisqu'aujourd'hui Daisuke venait d'arriver et il disposait d'un jour de repos !
Il est arrivé ce matin, après avoir marché les quelques kilomètres qui séparent la gare de l'académie, en portant toutes ses valises. Il est donc arrivé essoufflé, mais ravi. On leur fit visiter l'académie, et on leur indiqua où se trouvait leur chambre. Comme elles n'étaient pas au même endroit, il dit à Riko de le retrouver devant l'académie, environ 15 minutes après.

Daisuke arriva devant sa chambre. Il posa ses valises au sol et chercha dans ses poches la clé qu'on venait de lui donner. Quand il l'eut enfin trouvé, il l'inséra dans la serrure, et après avoir entendu le petit "clic", il poussa la porte. Daisuke appuya sur l'interrupteur, et la lumière clignota faiblement avant de s'allumer, laissant découvrir la pièce. Le garçon récupéra ses valises et entra dans la pièce, ses yeux regardaient partout autour de lui, observaient minutieusement chaque recoin de la pièce. Il posa ses affaires sur le lit de droite, puis continua d'observer sa nouvelle chambre.
Il revint ensuite vers le lit et se laissa tomber dessus. Depuis combien de temps n'avait-il pas dormi ? 48 heures ? Il sentait la fatigue le gagner, il avait du mal à garder ses yeux ouverts. Ces dernières semaines, il était incapable de trouver le sommeil, et il ne dormait jamais plus de trois heures dans la nuit. Mais cela allait changer. Ici, il serait débarrasser de ses inquiétudes nocturnes. Couché sur le lit, Daisuke sentit ses paupières se fermer. Non. Non, il ne pouvait pas dormir maintenant. Il dormirait ce soir, Riko allait l'attendre. Il se redressa en position assise, comptempla à nouveau la pièce. Il devait partager sa chambre avec une autre personne, sinon comment expliquer la présence d'un deuxième lit ? Être à deux dans une chambre ne le dérangeait pas du tout, bien au contraire, il suffisait juste de tomber sur la bonne personne. Mais il n'avait aucune idée de qui était la personne. Il n'y avait pas d'affaire sur le deuxième lit, mais peut-être y en avait-il dans les placards. Daisuke ne vérifia pas son idée, après tout cela l'importait peu. Il se leva, et se disant qu'il rangerait ses affaires plus tard, il ressortit de la pièce en éteignant la lumière et referma la porte.

Il attendit Riko devant l'académie, à l'endroit où il lui avait dit, assis sur un banc. Il observa les quelques élèves qui passaient devant lui, mais aucun ne lui prêta vraiment attention. Daisuke resta une vingtaine de minutes à attendre sa "sœur", mais celle-ci ne semblait pas arriver. Peut-être n'avait-elle pas envie de sortir à cause du temps, pensa t-il en regardant les nuages gris. Tant pis. Lui, il avait envie d'aller voir la mer. Lorsqu'il était petit, il était aller la voir une fois avec ses parents, au Japon. Il avait tellement aimer se baigner dans les vagues, faire des châteaux de sables avec son père. Le mois dernier, il était aller se baigner dans la mer avec Riko, en Espagne cette fois. Ils avaient passés tout l'après-midi à la plage. Bien sur, aujourd'hui il ne pourrait pas se baigner. Mais il avait tellement envie de la voir, la mer. Alors qu'il marchait en direction de la plage, il se mit à pleuvoir. Ce qui ne le découragea pas le moins du monde. Il arriva à la plage, capuche sur la tête, mais pas encore trempé par la pluie.

Il retrouva son sourire face à la mer, qui était assez agitée aujourd'hui. Daisuke marcha un peu sur la plage, les yeux fixés sur les vagues. C'est comme s'il ne voulait pas perdre une miette de ce grand spectacle. Quand il tourna la tête pour regarder la plage, il aperçue une personne, à quelque mètres de lui sur la plage. Elle regardait la mer aussi, mais elle, elle avait un parapluie qui l'empêchait la pluie de mouiller ses vêtements, contrairement à Daisuke. Il continuait d'avancer, reportant son regard sur la mer, mais bientôt arriva juste vers la fille. Elle restait immobile face à la mer, mais en passant derrière Daisuke vit une larme couler le long de sa joue. Larme qu'elle essuya rapidement. Daisuke s'arrêta derrière la fille, resta silencieux quelques secondes. Il se demandait si elle l'avait vue. Le garçon ouvrit la bouche pour lui parler, quand la fille se retourna. Elle parut surprise de le voir, donc elle ne savait pas qu'il était là. Daisuke observa rapidement la fille. Elle devait avoir la même âge que lui, avait des cheveux noirs et des yeux bleus. Elle était très belle, on voyait qu'elle prenait soin d'elle. Elle balbutia un "oui ?", qui sortit Daisuke de ses pensés.
Trouver quelque chose à dire, vite.

- Mmh .. J'ai vu que vous pleuriez, est-ce que tout va bien ?
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.
» Un nouvel homme, un nouveau tatouage, un vrai Kadoria ..... [PV]
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» le nouveau gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: L'extérieur-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit