Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Lun 18 Fév 2013 - 15:53





Daisuke HATANO
” Parfois les erreurs se réparent, d'autres fois elles peuvent coûter cher.”


    NOM : Hatano
    PRÉNOM : Daisuke
    SURNOM : Dai'
    ÂGE : 17 ans
    GROUPE : Dragueurs
    DATE DE NAISSANCE :19 novembre 1995
    ORIGINE(S) : Mère espagnole / Père Japonais
    ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel / petite préférence pour les demoiselles mais bi quand même x')






PHYSIQUE





5 LIGNES MINIMUMS
Daisuke est un jeune homme pour le moins agréable à regarder. Il a un charme, bien à lui, qui commence avec ses cheveux bleus, peu courant. Cette couleur n'est bien sur pas naturelle : le garçon fait régulièrement des teintures bleus pour cacher ses cheveux normalement blond, car il en avait marre qu'on lui fasse toujours la remarque qu'il avait les mêmes cheveux que sa mère. Il a choisi le bleu, en harmonie avec ses yeux, qu'il a hérité de son père et dont il est très fièr. Ses cheveux, donc, ne sont pas coupés court comme la plupart des hommes, mais un peu plus long. Une mèche lui retombe sur le front et juste au-dessus des yeux.
Daisuke à la peau pâle, autre chose hérité de sa mère. Il atteint les 1m70 et pèse un peu moins de 70kilos. Son corps n'est pas très musclé, et un charmant sourire illumine souvent son visage. Niveau vestimentaire, Daisuke reste en jean, souvent noir, baskets et un tee-shirt de basket ample avec le numéro et le nom d'un joueur, ou son propre nom. Si ce n'est pas un tee-shirt de basketball, c'est un haut ample, ou simple tee-shirt. Ainsi qu'une fine veste lorsqu'il fait un peu plus froid, qu'il ne ferme jamais complètement.






MENTAL





5 LIGNES MINIMUMS Daisuke est aimable et sociale, il n'a aucun mal à se faire apprécier des autres, il est de ces personnes avec qui le courant passe toujours bien. Le jeune homme étant rempli de sang-froid et de calme, il reste dur à énerver, et parfois rigole même à quelques mauvaises plaisanteries sur lui-même, plus pour ne pas s'attirer d'ennui. Car faire parler de lui pour diverses bagarres ou manque de politesse n'est pas son truc. Et pourtant, une chose qui l'énerve est que l'on s'en prenne aux êtres qui lui sont chers, comme sa "soeur" Riko dont il se sent responsable. Grand protecteur et capable de garder les pieds sur terre, c'est aussi une personne très sûr d'elle. Daisuke est, contrairement aux apparences, assez mystérieux. Rare sont les personnes qui le connaissent parfaitement, car le garçon parle peu de lui, il est ainsi parfois difficile de cerner ses pensées.
Aussi Daisuke ne manque pas une occasion de plaisanter, ni de draguer, en grand séducteur qu'il est. Car il est plutôt mignon il faut l'avouer, de plus que le garçon aux cheveux bleus en a parfaitement conscience et qu'il en joue un peu. Malgré qu'il soit, la plupart du temps, beaucoup apprécier, Daisuke aime se retrouver seul, au silence ou parfois dans un parc non silencieux. Il ne quitte quasiment jamais son ballon de basket, offert par son père biologique. Vous le verrez parfois effectuer quelques passes ou marquer des paniers, mais ce, jamais en compagnie d'autres personnes. Malgré son niveau qu'on pourrait lui envier, il ne se mélange pas aux autres ne serrait-ce pour une partie, et préfère être seul avec ce ballon rond, "pour retrouver les instants perdus avec mon père", dit-il.






HISTOIRE
Daisuke Hatano, enfant d'une mère espagnole et d'un père japonais, a vécu son enfance au Japon, plus précisément à l'Est de l'île, non loin de Tokyo. Il sera enfant unique, dans une famille non pauvre, aux budgets assez aisés. Ils n'ont pourtant jamais vécue dans la noblesse, se satisfaisant d'une vie normale. Daisuke fut toujours plus proche de son père que de sa mère. C'est avec lui qu'il partageait ses secrets, et avec lui qu'il partageait surtout sa passion : le basketball. Dès qu'ils le pouvaient, ils partaient s'entraîner au basket dans le parc se trouvant non loin de leur appartement. Pour ce qui est des relations avec sa mère, elles n'étaient pas horribles, disons juste que Daisuke la respectait en tant que mère. Il n'était d'ailleurs pas rare de les voir s'engueuler à propos d'un peu près tout. Le jeune homme pensait parfois que sa mère regrettait de l'avoir mis au monde.
Jusqu'à ses 15 ans, il était difficile de penser que quoi que se soit puisse briser le quotidien du cher Daisuke. Pour lui, tout allait pour le mieux, en particulier ces derniers mois où les disputes avec sa mère avaient cessées, où il était apprécier par pratiquement toutes les personnes de son bahut, et où tout se passait à merveille avec sa petite copine. Bref, le petit nuage de Daisuke semblait impossible a faire chavirer.
Je doit vous ennuyer avec cette vie à l'apparence si parfaite, non ? Rassurez-vous, cela va vite changer.

Un jour, donc, alors que Daisuke avait au moins 15 ans et rentrait de l'école, certes plus tard qu'à l'habitude étant resté dehors avec sa copine, il assista à une dispute entre ses deux parents. Restant dans l'encadrement de la porte de la cuisine, il ne fut pas vu immédiatement par ses parents. Au sol se trouvait des fragments de verre, sans doute une assiette ou un verre. Son père, dos à lui, criait sur sa mère. Daisuke cru entendre une insulte, mais rien n'est moins sur car à ce moment là tout se mélangeait dans sa tête, donnant un bloc d'incompréhension et de tristesse. Sa mère, les bras croisés et appuyée sur l'autre encadrement de porte de la pièce, regardait son mari sans expression apparente. Elle remarqua son fils au bout de quelques secondes, se redressant et le regardant bouche bée, comme si pour une fois elle ressentait de la compassion pour lui. Elle sembla murmurer quelque chose, qui ne parvint pas aux oreilles de Daisuke. Son père se retourna aussi, et Daisuke cru apercevoir une larme sur sa joue, visiblement apparut avant qu'il ne découvre la présence de son fils.
Il fallu quelques temps ensuite pour que Daisuke comprenne et accepte la vérité. Sa mère avait un amant, depuis cinq ou six mois. Lors de la dispute où les avaient surpris Daisuke, elle venait de l'annoncer librement à son mari, sans remords ni aucune compassion. Daisuke en voulait terriblement à sa mère, qui elle s'en fichait royalement. Le pire n'a pas encore été dit. Car bien sur elle ne l'aurait jamais avouer si ce n'était pour rien, et gâcher son mariage. Comme elle l'expliqua de sa voix calme à Daisuke plus tard, elle voulait divorcer de son mari, pour lequel elle n'éprouvait plus d'amour, pour aller vivre en Espagne, son pays natal, avec son amant. Avec qui elle parlait de se remarier, quand les papiers du divorces seront acceptés.

Quelques mois plus tard, -mois durant lesquels Daisuke n'accorda que très peu la parole à sa mère- vint l'heure d'aller au tribunal, pour décider du partage des objets, de l'argent, de la garde de la maison et surtout de la garde de Daisuke. Une garde alternée s'avérant difficile si sa mère repartait en Espagne et si son père restait au Japon. Pensant que, vu que c'était sa mère qui était en faute quand à la fidélité promise à son mariage, Daisuke n'avait même pas songé à ce qui se passerait si le juge donnait sa garde à sa mère. Et pourtant ...
Jugeant que Monsieur Hatano ne gagnait pas assez d'argent pour élever correctement son fils, la garde fut remise a Madame Hatano. La santé fragile de son père joua aussi ; en effet quelques récentes prises de sang lui avaient déceler quelques problèmes sanguins, et il était victime depuis une année d'une maladie incurable, mais pourtant pas mortelle qui ne lui posait que peu de problèmes. Juste des médicaments à prendre régulièrement. Mais problèmes médicaux tout de même. Aussi, sa mère ayant un compagnon et en vu un mariage, le Juge a penser préférable de donner la garde à sa mère, pour que Daisuke ait "un foyer convenable avec une famille".
Voyant ses derniers espoirs s'envoler, le jeune homme à perdu en l'espace de trois secondes, où fut annoncer la décision du juge, tout espoir de continuer une vie comme il la souhaiterai.


~ ~ ~


Un peu plus d'un mois plus tard, Daisuke se retrouva à des milliers de kilomètres de l'endroit où il avait toujours vécu. Peu après leur retour du tribunal, la mère de Daisuke avait commencée à chercher une maison en Espagne, via Internet. S'étant mise d'accord avec son amant, maintenant compagnon et futur mari, sur le choix de la maison, et bien sûr sans l'avis de Daisuke, sa mère lui annonça simplement qu'ils déménageaient et lui dit de faire ses valises. Un petit voyage en avion et ils retrouvèrent l'homme qui avait gâché le mariage des parents de Daisuke. Son nouveau beau-père était déjà là depuis quelques jours et logeait dans leur nouvel maison, avec sa fille. Oui, il avait une fille du nom de Riko, âgée d'un an de moins que Daisuke.
Daisuke se retrouvait donc dans un pays qu'il ne connaissait pas, à des milliers de kilomètres de sa ville natal et de ses amis, sans aucun contact avec son père resté lui aussi là-bas. Et avec sa mère qui passait ses journées à embrasser son nouveau fiancé.

Ils étaient arrivées pendant les vacances d'été, histoire de s'habituer avant que les enfants aillent à l'école et les parents au travail. Daisuke s'entendait parfaitement avec Riko, ils passaient leurs journées ensemble à rigoler et parler. D'un point de vue extérieur, tout avait l'air de bien se passer pour cette famille recomposée. Mais encore une fois, non. Derrière ses airs de gentil et attentionné beau-père, le père de Riko était un homme horrible et sans-coeur. Celui-ci battait sa fille, à chaque fois qu'il trouvait quelque chose à lui reprocher, même un détail. Le corps de Riko était couvert de bleus, et Daisuke s'en rendit compte un jour où il l'avait forcée à venir à la piscine avec lui.
Énervé, Daisuke tenta de se révolter face à son beau-père, défendant Riko. Échec. Le fiancé de sa mère se mit à lever la main sur lui aussi, d'abord par des baffes en lui disant de ne pas se mêler de sa. Le voyant persister au fil du temps, il passa aux poings, comme il faisait à sa fille. Assez vite Daisuke se mit à se défendre et à le frapper aussi, ne voulant pas céder même sous la douleur. Mise au courant, sa mère se rangea du côté de son chéri, frappant elle aussi sans remord son propre fils. En moins d'un moins, c'est un véritable combat qui se livrait chez eux. Daisuke tentait toujours de se défendre, voyant tout de même ses forces faiblir à force d'être ainsi blessé chaque jour. Cependant, il voyait que Riko ne tenait pas aussi bien le coup que lui.
Les deux adolescents n'avait pas la même "technique", pour recevoir moins de coup. Riko, elle, disait tout à son père, pensant qu'il la battrait moins que lorsqu'il découvrirait qu'elle lui avait mentie. Daisuke, lui, leur cachait tout. Il vivait dans un tissu de mensonge, leur cachant principalement sa bisexualité.



Et tout dérapa un soir, où Daisuke était rentré plus tard de l'école, étant resté avec son petit copain après l'école. Pensant sa mère et son beau-père absents, il entra sans précautions particulières. Il retrouva Riko en pleurs dans le salon. Cette fois, son père l'avait agressé avec un morceau de verre, la coupant profondément à la hanche gauche. Convaincu que son retard y était pour quelque chose, Daisuke voulu vraiment en finir.
Il dit à Riko d'aller dans sa chambre, vite et de s'y enfermer avec de quoi désinfecter et soulager sa blessure. Il lui fit aussi promettre de ne pas ouvrir la porte, même sous les menaces de son père, et de bloquer derrière son armoire, pour rendre plus difficile l'enfoncement de la porte si il allait jusque là. Il lui dit de lui ouvrir qu'à lui, quand il viendrait seul le plus tôt qu'il pourrait. Une fois Riko partie, Daisuke alla doucement dans la cuisine, où se trouvait son beau-père.

- Hey ! Je suis rentré. Désolé pour le retard, j'étais ...

Daisuke n'eut pas le temps de finir sa phrase que son beau-père se jetait déjà sur lui pour le frapper. Décidé à ne pas se laisser faire, Daisuke ne se fit pas prier pour rendre les coups qu'on lui donnait. Chacun blessait l'autre sans regarder les blessures qu'il avait, la souffrance était comme oubliée. Daisuke réussit à pousser son père au sol, qui était par dessus lui, et se leva en le regardant gémir de douleur, maintenant trop forte pour être oubliée.

- Depuis le temps que j'attendais ce moment ...murmura t-il.

Il laissa son beau-père là, sans excuse ni aide pour ses blessures, comme lui l'avait si souvent fait avec Riko. En montant les escaliers, il le regarda au sol, Daisuke savait que ce serait surement la dernière fois qu'il le verrai, sans remords. C'était surtout pour le bien de Riko. Mais s'il voulait pouvoir fuir, il savait que le temps lui était compté. Il monta les escaliers rapidement, et se dirigea directement dans sa chambre. Il s'empara d'un sac à dos assez épais et le posa sur le lit. Il s'empara de quelques vêtements et d'argent, qu'il mit dans son sac, ainsi que peu d'objets à lui, sans oublier son ballon de basket. Il attrapa une veste et mit son sac sur son dos, regardant sa chambre avant de la quitter et d'aller frapper à la porte de sa sœur.
Après lui avoir dit que c'était lui, et après quelques bruits de l'autre côté, comme si on déplaçait un meuble, la porte s'ouvrit et Daisuke se glissa à l'intérieur. Il remis l'armoire devant la porte et regarda celle qu'il considérait comme sa sœur, lui faisant comprendre qu'ils devaient se dépêcher.
Lorsqu'il lui avait expliquée ce qu'il fallait qu'elle fasse, il lui avait aussi dit de faire sa valise, emportant le strict minimum, sans donner de raison. Le sac était bien là, poser sur le lit. Il le pris et, tout en rassurant Riko de quelques mots, ouvrit la fenêtre et les volets en bois. Il évalua la distance avec le sol, puis regarda Riko de nouveau.

- Prête ?

Même si elle répondit oui, la peur qui se reflétait dans ses yeux indiquait le contraire. Daisuke laissa tomber les sacs par la fenêtre, puis s'empara du drap, qu'il noua avec un autre. [Oui, technique des films xD] Il attacha une extrémité fermement à la fenêtre. Le deuxième drap s'arrêtait à environ un mètre du sol, rien de dangereux. Il monta sur le rebord de la fenêtre, et après avoir semblé hésiter, s'engagea prudemment pour sortir de la maison. Il arriva en bas sans trop de difficultés, puis leva les yeux en direction de la chambre en récupérant les sacs. Riko ne tarda pas à descendre à son tour, et une fois en bas, Daisuke lui attrapa le poignet et partit en courant, l'entraînant avec lui, espérant partir assez loin pour oublier l'enfer qu'ils ont vécu ici, l'enfer et la souffrance.
Ils coururent pendant une dizaine de minutes, jusqu'à épuisement. Après avoir soufflés un peu, ils repartirent, et arrivèrent bientôt à la gare non loin de chez eux. Daisuke acheta deux tickets de train pour aller en France, espérant partir assez loin de leurs parents pour ne pas qu'ils les retrouvent.
Quelques heures plus tard, arrivés à la gare, ils se mirent à la recherches d'une académie, où ils pourraient reprendre les cours et être logés, loin de la souffrance de leur maison familiale en Espagne.



[Finii ! Dadada dam ! =D]
[Par contre, les codes veulent toujours pas marcher xD]





DERRIÈRE L'ECRAN

    NOM/SURNOM ? Appelez-moi Allison ^^'
    ÂGE : 15ans
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? Grace aux bons conseils de Senjougahara Hitagi ^^'
    LE CODE :







...


Dernière édition par Daisuke Hatano le Jeu 21 Fév 2013 - 16:51, édité 6 fois
avatar
Keidrisse Laurent

Fiche du Personnage
Âge: 17 mai
Amour: ~et paix



Juste sourire:
 

MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Lun 18 Fév 2013 - 17:18
°^° Bienvenue~
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Lun 18 Fév 2013 - 18:17
Mercii =D
avatar
Eflamm Gaunt

Fiche du Personnage
Âge: 17 ans
Amour: Nobody.


MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Lun 18 Fév 2013 - 19:25
Bienvenuuue ! n_n
avatar
Mitsuno Nishimura

Fiche du Personnage
Âge: 21 ans
Amour: J'ai pas encore trouvé la femme de ma vie...


MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Mar 19 Fév 2013 - 9:16
Bienvenue :)
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Mar 19 Fév 2013 - 9:35
Merci merci ^^
Je sens que je vais me plaire, ici moi. n.n
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Mer 20 Fév 2013 - 12:13
Bienvenue et oublie pas de mettre un avatar et sinon bonne chance pour la suite et fin de ta fiche de présentation =)
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Mer 20 Fév 2013 - 12:40
Merci ^o^
Oui, une amie est en train de faire mon kit, il ne saurait tarder normalement =D
avatar
Dana O'Hara

Fiche du Personnage
Âge: 18 ans
Amour: A qui sera le conquérir


MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Mer 20 Fév 2013 - 13:09
Ok pas de soucis =)
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Jeu 21 Fév 2013 - 16:53
Fiche terminée ^^'

Par contre j'ai eu un petit problème avec les codes et j'arrive pas à les remettre '-'
avatar
Dana O'Hara

Fiche du Personnage
Âge: 18 ans
Amour: A qui sera le conquérir


MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~ Jeu 21 Fév 2013 - 21:09
Je te valide te pas grave pour les codes bon jeux parmi nous passe te recenser =)
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Daisuke Hatano, un ange sorti tout droit des enfers ~
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» C'est la deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin !
» Peine et Panique, tout droit arrivé des Enfers
» Une mission tout droit en enfer… C’est chaud bouillant ! [Céleste & Ultia]
» Tinker Bell ✖ Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: Administratif :: Les Fiches de Présentation.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit