Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Ilian Neiraste ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Ilian Neiraste ♫ Mar 22 Jan 2013 - 20:06


Ilian Neiraste
”Venez donc voir cette farce qu'est la vie, et ne cherchez pas son bon, il vient de lui même.”



    NOM : Neiraste
    PRÉNOM : Ilian
    SURNOM : Ili
    ÂGE : 17 ans
    GROUPE : Excentriques
    DATE DE NAISSANCE : 18 janvier
    ORIGINE(S) : Égyptienne
    ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro, mais la question la jamais effleuré.



PHYSIQUE
5 LIGNES MINIMUMS Le physique bien original de ce jeune homme, eh bien on peut dire qu’il ne passe pas inaperçu des regards des personnes.

Une taille fine qui n’est pas trop grande avec son 1m73, on ne va pas dire qu’il est petit ou immense, et ça lui va très bien. Une peau très pâle qui a du mal à bronzer avec le peu de sortie qu’il fait, c’est normal après tout, mais il l’aime bien sa petite peau blanche. Au moins, elle est assortie à sa chevelure aussi blanche que la neige, malgré son pays natal. Il lui arrive à la nuque et son raide et bien coiffé, de façon à ne pas cacher son visage. Des yeux d’un gris cendré, il ressorte avec tout ce blanc sur lui. Il a des tâches de rousseur au niveau du nez, ce qui lui donne un air gamin. Une bouche finement dessinée, elle peut afficher un sourire gracieux. Sinon que dire d’autre sur sa morphologie. Bah niveau muscle, il n’y a rien, il est très fin, pas non plus en sous-poids, mais pas loin.

Bon passons à l’habillement. Là ça devient plus intéressant vu qu'Ilian favorise les vêtements de son pays, enfin de sa région. Venant d'une famille assez spéciale, il porte des vêtements un peu de temps bien démodé, et refuse de mettre des jeans où quelque chose de la sorte, sauf s’il est obligé, sinon il porte sa tenue décontractée sois une drabe qui couvre tout son corps, et un keffieh arabe. En fait sa lui permet de protéger son corps du soleil et du froid pour ne pas être trop malade. Bon, il panique sur le fait qu’on le regarde tout le temps, et ne comprend pas pourquoi, faut croire qu’il cherche un peu quand même… Mais comme dit plus haut, il peut mettre des habits normaux comme des chemises, pantalons, mais faut presque l’obligé pour les mettre quand même. Mais il a l’impression d’être nu avec ses tenues, enfin de sa vision, et il n’arrêtera pas de les tripotté mal à l’aise avec quelques rougeurs.


MENTAL
5 LIGNES MINIMUMS Quel est donc ce caractère qui se cache devant une apparence pareil que possède Ilian ? Un pas bien compliqué, mais un pas un commun, vous devenez curieux ? Bien continuons alors.

Un jeune homme un peu trop émotif on va dire, la moindre petite chose peu le faire paniquer, il casse quelque chose, il finit presque en larmes, il arrive en retard, il n’arrête pas de dire pardon, il se prend une porte, il est presque capable de dire pardon à la porte. Oui, un pleurnichard unique qui stress pour un rien. On ne va pas dire que pour son âge c’est très adulte, mais comme il a quitté son pays, il est assez craintif de tout. Timide en plus de ça, la moindre chose le fait rougir. Comment ça il n'y a que du défaut là ? Eh bien continuons sur la lancé, franc il dit tout directement, ce qui le fait paniqué devant une personne. Maladroit il peut se manger des murs, des poteaux, et tout ce qui arrive quand il ne regarde pas. Maniaque, l’albinos aime voir sa chambre bien rangé et propre, il pourrait passer une bonne heure à astiquer le sol comme un fou. Très peu sportif, courir n’est pas du tout son truc, Ilian ne comprend même pas comment des gens peuvent aimer le sport…

Bon soyons aimables, il a quand même des qualités. Travailleur, il passe tous ses devoirs devant l’amusement. Il aime le travail d’école au moins. Gentil, souriant et attentionné, il essaie d’aider tout le monde, quoique à la fin, il finisse souvent en larmes car il a mal fait quelque chose. Très imaginatif, il peut penser n’importe quoi sur une personne étrange. Il peut bien imaginer qu’une fille habillée tout en noir, cheveux noirs est une sorcière, alors qu’on est dans le monde réel. Bref, l’imagination c’est son truc, mais trop en surdose. Il déteste la violence, donc dès qu’on commence à le menacer ou qu’il y a de la violence, bizarrement courir il sait le faire alors que ce jeune homme n’aime pas ça et que ce n’est pas son truc, mais l’instinct de survit fonctionne bien là par contre. Bon le Neiraste peut aussi s’énerver mais faut faire fort là, et encore quand il s’énerve c’est plus une crise d’hystérie, qu’un énervement, il hausse juste un peu le ton, et balance tout ce que ses mains trouve comme un taré. En fait c’est plus un danger public là où du comique vu que dès qu’il soulève un truc trop lourd on le voit s’effondrer sur le sol, c’est d’un dérisoire quand même…

Autre chose ? Oh que oui. N’ayant pas la santé la plus forte au monde, il est de constitution très fragile, il peut tomber malade tout le temps ou vite ce casser quelque chose, c’est pour ça qu’il sort très peu pour faire une petite balade, il sort le plus souvent par obligation. Déjà que pour lui sortir hors de sa chambre juste pour aller en cours, il trouve ça dangereux pour sa santé, il faut le voir quand Ilian doit aller en ville. Ses bras sont entourés d’un long fils rouge, sois disant lui porter chance d’après sa mère, alors il les met tout le temps histoire de se rassurer lui-même.

Niveau occupation favorite : il aime bien écrire, lire, jouer un peu à la console surtout à des jeux de logique, les jeux violent très peu pour lui. Il aime parler, mais là lui faut beaucoup de confiance car après tout vous l’aurez compris Ilian a peu confiance en lui. Mais au fond c’est un gentil garçon un peu trop émotif, mais avec de bonnes attentions.



HISTOIRE
10 LIGNES MINIMUMS Comme un grain de sable porté par le vent, Ilian a été porté dans un pays à l’autre sans rien demander, en même pas un coup de vent, tout changea dans sa vie qui avait l’air si paisible, mais juste l’air. Est-ce un jeu du destin qui a tout changé ? Est-ce la vie qui devient capricieuse ? Ou juste une malchance qui a perpétuée ? Bref les problèmes commençaient dès son premier jour pour ce petit, c’était un 18 janvier.

Une naissance perdue dans une maison non loin du désert, c’est l’acharnement de ce jour, l’enfant qui devait naitre est mort à la première respiration. Mais le coup du sort n’a pas été trop méprisant, la femme qui vient de perdre son enfant ressent encore des contractions. Un deuxième qui a décidé de suivre le même chemin vers la vie. Pourtant, malgré ce jour heureux et dramatique à la fois, le drame persévère encore, pourquoi ? L’enfant née n’a aucun trait du père et très peu de la mère. Contrairement au premier qui avait les cheveux noirs, et les yeux marron. Ce petit a les cheveux décolorés et les yeux d’une personne inconnue à la famille. La peau trop pâle pour être de son père ou de sa mère. Le père avide de rage préfère poser l’enfant que de continuer à porter cette chose qui n’est pas de lui, et cri sur sa femme en larmes. Et oui une chose peut être unique et originale, deux enfants ont vu le jour, mais les deux enfants n’ont pas le même père, n’est ce pas amusant ? Moins pour la mère qui essaye de s’expliquer malgré l’épuisement, mais elle avouait bien vite que la tromperie plane sur ce couple qui devait être heureux d’avoir eu une naissance. Malgré la dispute, l’enfant a été gardé en compensation de l’autre décédé. Certaines personnes disent que c’est la faute de cet albinos, il a tué le vrai enfant qui devait naitre, pourtant le petit Ilian est beaucoup moins grand et plus maigre que son frère mort, mais la vision est souvent masquée par la rumeur et les dires.

Les années passent, et le petit essai de grandir du mieux qu’il peut dans cette famille assez spéciale, qui vit un peu dans le passé de la noblesse avec leurs tenues dépassées et leur mobilier, mais le problème sont les différences qu’il a avec ses 8 frères et sœurs, tous ont les cheveux noirs, tous ont une peau un peu plus bronzée et tous on l’affection du père sauf Ilian. Mais sa mère est là, heureusement, car le regard méprisant de ses frères et sœurs ne lui plaît pas trop. Pourtant pour se faire bien voir, il tente d’apprendre beaucoup de connaissances pour avoir une sorte de considération de son père. Mais cela était peine perdu, n’étant pas son fils, n’ayant pas ses gênes, pourquoi aimer cette chose comme il dit ? Vieux sénile qu’il était, il préfère rester sur ses enfants à lui et pas cette erreur qui aurait pu briser un couple si solide.

Malgré les efforts donnés du jeune petit, la malchance opère encore, sa constitution devient plus fragile et advient un gouffre financier pour cette famille, attrapant quelques maladies par ci et par là. Le non-géniteur commençait à en avoir marre de soigner un enfant incapable de vivre seul, et de survivre aux crochets de ses parents. La mère faisait son possible, mais du jour au lendemain le père vend tous les médicaments pour acheter un grand repas à la famille, repas qu’Ilian ne pouvait pas manger, étant trop malade pour quitter le lit. La génitrice désespérait voyant son petit qui commence à dépérir à cause d’une fièvre trop grande pour tenir, et ne peut plus acheter de médicament car le mari ne veut plus qu’on s’occupe trop de cet albinos. Les nuits blanches passent pour la mère trop inquiète, et en dépit des remontrances de son mari, elle continue de rester au côté d’Ilian en laissant les autres enfants. Excédé, le vieux père commence à se calmer dans l’alcool. Il lui manquait plus que ça à ce vieux bougre. La femme qui commençait à perdre espoir et décide donc de prendre un contact en secret avec le vrai père d’Ilian, en faisant quelques recherches sur lui, pour avoir son numéro. Cela a dû faire un choc à la personne concernée, du jour au lendemain papa. Mais la tentative n’avait pas été veine, car une bonne semaine plus tard des médicaments ont été envoyé, et des beaucoup plus puissant, ce qui remet vite Ilian sur pied et heureusement, cela apaise le cœur de cette femme forte qui avait les cernes bien dessinés, et qui commence à avoir beaucoup de fatigue.
L’homme quant à lui, pouvait encore moins voir ce jeune homme qui grandit et vit sous son toit comme ça, il en avait marre que son argent l’aide à vivre, cet enfant illégitime. Alors que l’effet de l’alcool commence à prendre emprise de cet homme. Il arrive dans le salon où se trouvait toute sa famille dont cette tâche qui lit en silence dans un coin. La main levée au-dessus du petit qui n’avait rien vu, le coup aurait pu lui briser un os, mais la femme se met au milieu et se prend le coup. Le mari excédé aller sûrement battre sa femme, mais l’amour des enfants pour leur mère avait stoppé leur père. On a mis tout cela sur le compte de l’alcool, rien d’autre, mais le petit blanc savait très bien que tout était de sa faute, tout ce qui détruit cette famille n’est le fait qu’il soit en vie. Mais une autre chose aller le rendre plus coupable.

Des années plus tard, Ilian est âgé de 15 ans, une horreur frappe cette famille. Le père fit un infarctus et meurt dans la nuit, cela aurait dû être un soulagement pour le petit, mais non, tout le monde le pointait du doigt comme étant le monstre qui avait tué cet homme, personne n’a dit père, non cet homme , c'était fait tuer par cette chose qui n’aurait pas dû naître. La mère avait du mal à se battre, la fatigue est trop dessiné sur son visage, elle commence à trop vieillir pour s’occuper d’Ilian, et comme le mari n’est plus là, les fiance devenait trop important, Ilian devient un vrai boulet de la famille que tout le monde doit trainer. Beaucoup de sa famille voulait l’enfermer pour ne plus avoir de problème, d'autres disaient que le perdre dans le désert serait une meilleure solution, et une seule femme dit avoir trouvé une solution plus efficace. Sa génitrice repris contact avec le père d’Ilian, puis une bonne heure plus tard elle arrive dans la chambre du petit blanc qui n’a cessé d’essayer de faire sécher ses larmes. Elle s’assoit à côté et le serre comme une bonne mère qu’elle a essayée d’être.

« Ilian, il est grand tant que tu t’en vas, loin de cette famille, loin de cette ville, loin de ce pays qui n’est pas pour toi. »

Ilian fait de gros yeux devant cette annonce, lui qui croyait en sa mère, la voilà à vouloir le faire partir. Il sait que c’est pour son bien, mais sa seule accroche se trouve dans ce pays, elle est là à côté de lui… Pour lui la vie venait presque de s’arrêter, comme ça d’un coup net. La vie est si cruelle, on croirait qu’elle s’amuse avec lui là. Le lendemain, on entend le bruit sourd d’un avion décoller, ce qui surprend bien vite Ilian qui n’en a jamais vu de vrai devant lui. Son départ a été vite préparé, il n’y a aucune fête d’au revoir juste sa mère qui est là, et c’est tout. Ils doivent être bien heureux de le voir partir ce gouffre financier. La mère lui explique que sa nouvelle famille et son vrai père l’attendent de l’autre côté du continent, sois la France. Elle lui donne sa valise où elle a faite bien soigneusement, la vie d’Ilian qui tient dans une simple valise, toute sa simple vie conditionné comme ça, enfin cela a été toujours comme ça on dire. La veuve pointe l’entrée qu’il doit prendre et le numéro de sa place. Ilian se remet à avoir les larmes aux yeux, il ne veut pas partir lui, il veut juste rester avec sa mère, c’est tout ce qu’il ne souhaite rien d’autre. La mère le serre et pose un dernier baiser sur son front et lui entoure les bras d’une ficelle rouge disant qu’elle sera toujours là pour lui, puis se sépare avec déchirement de lui les larmes aux yeux à son tour. Ilian prend sa valise et avance face à l’inconnu total. Il a bien vu sa mère pleurer, et ce toujours à cause de lui… Il monte dans ce transport volant, et à peine décollé, le pauvre n'était déjà pas bien et très très peu rassuré, il imaginer déjà l’avion dans la mer ou une prise d’otages mais le vol bien sûr c’est bien passé.

Il foule la terre française, il entend parler une langue qu’il ne connait pas, il regarde partout dans sa tenue de là-bas où on le pointe du doigt avec des rires. Il commence un peu à suffoquer paniqué, où il doit aller ? Ou doit-il se rendre ? Il regarde partout terrifié, ne sachant pas ce qui va lui arriver par la suite.

« Ilian ! »

Il se retourne au seul mot qu’il a compris et voit un homme très grand aux cheveux blancs et assez jeune, enfin d’après Ilian. Il se fait ébouriffer les cheveux, ce qui le surprend et lui ramène déjà les larmes aux yeux.

« Eh ! Ne te met pas dans un état pareil, je sais que ça te surprend de me voir en vrai. Mais te met pas à pleurer devant tout le monde, ça va être légèrement gênant quand même… »

Il rit à plein poumon, mais Ilian le regarde avec de gros yeux. Eh oui obstacle primaire de ce voyage, la langue, Ilian n’a strictement rien compris à ce qu’il vient de dire à ce moment-là. Le jeune homme regarde partout autour de lui. Son père se met à lui parler dans sa langue, enfin on entend quelques erreurs dans sa prononciation, mais Ilian ne va pas lui en vouloir, pourquoi lui en vouloir ? L’homme prend la valise d’Ilian et avance, c’est sur ce geste que la nouvelle vie de l’albinos commence.

Beaucoup trop de bruit, l’odeur de pollution, des cours de langue pour mieux parler, une maison plus petite. Ilian n’arrive pas trop à s’habituer, le seul point positif, une nouvelle famille qui ne le déteste pas. Un père affectueux, une belle-mère souriante, sûrement sa maternité en cours qui la rend plus souriante que possible. Eh oui, Ilian va déjà être grand frère, l’idée ne l’enchante pas trop, ce bébé va-t-il le pointer du doigt ? Bon certes un nouveau né ne va pas le haïr au premier coup d’œil quand même, enfin Ilian a déjà imaginé cela… Par contre il n’arrive pas à s’habituer à autant de vie dans les rues, et aussi à ce froid monstrueux en hiver, il a presque passé sa saison d’hiver au lit, mais on ne lui en voulait pas. Par contre, il n'est pas mal dur de communiquer avec sa belle-mère, quand il veut quelque chose, il doit pointer ou mimer, ce qui peut être comique, vu que quand il n’y arrive pas à se faire comprendre on le voit paniquer les larmes aux yeux. Par contre son père n’a pas réussi à lui faire changer ses vêtements, enfin parfois si parfois non. Mais bon ce ne sont que des vêtements on va dire, n'y a rien de dérangeant dans tout ça. Mais sa petite vie pour Ilian est enfin paisible, il peut enfin se détendre un peu.

Puis les années passent, il parle beaucoup mieux la langue, il a aussi beaucoup étudié. Il a une petite sœur qui a l’air de l’adorer, car a chaque crise de panique, la petite se marre et elle n'a que 2 ans… Enfin bref, maintenant Ilian se retrouve dans une école réputée, ce n’est pas qu’il en a envie, mais son père préfère pour qu’il s’intègre un peu mieux encore. C’est donc chaque matin qu’il se lève pour aller à son école, et toujours à se demander ce qui peut bien lui arriver chaque jour qui commence, car après tout Ilian n’est pas un jeune homme comme les autres. ♥




DERRIÈRE L'ECRAN


    NOM/SURNOM ? Lyria
    ÂGE : 18 ans
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? J'ai connu le forum par partenariat, mais je me suis décidé à venir à cause d'un ami ♫
    LE CODE :



...


Dernière édition par Ilian Neiraste le Jeu 31 Jan 2013 - 14:22, édité 2 fois
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Ilian Neiraste ♫ Mer 23 Jan 2013 - 14:46
Bienvenue
avatar
Keidrisse Laurent

Fiche du Personnage
Âge: 17 mai
Amour: ~et paix



Juste sourire:
 

MessageSujet: Re: Ilian Neiraste ♫ Mer 23 Jan 2013 - 17:45
Welcomeuh♥


Dernière édition par Keidrisse Laurent le Jeu 24 Jan 2013 - 17:50, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ilian Neiraste ♫ Jeu 24 Jan 2013 - 17:43
Bienvenuuuue et bonne continuation pour ta fiche ~
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Ilian Neiraste ♫ Jeu 31 Jan 2013 - 14:23
Merci vous tous >w<

Fiche terminée o/
avatar
Keidrisse Laurent

Fiche du Personnage
Âge: 17 mai
Amour: ~et paix



Juste sourire:
 

MessageSujet: Re: Ilian Neiraste ♫ Jeu 31 Jan 2013 - 17:46
OOOOOH une fifiche toute finie~et bien sympatique :33
je pense que tout vas bien~donc VALIDOSH
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ilian Neiraste ♫
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ILIAN H. ROCCA ► diego barrueco.
» Jang Ilian ► Jeffrey, remet nous des glaçons!
» Formation de Wird
» you shoot me down but i won't fall › Ilian Oms

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: Administratif :: Les Fiches de Présentation.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit