Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Roderich, tout en musique ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Edelstein Roderich
MessageSujet: Roderich, tout en musique ~ Lun 19 Nov 2012 - 15:05


Roderich Edelstein
” La dépression c'est ne
plus avoir suffisamment de musique pour faire danser sa vie..”




    NOM : {Edelstein}
    PRÉNOM : {Roderich}
    SURNOM : {Il n'aime pas particulièrement les surnoms, il préfère son prénom qui a une certaine classe.}
    ÂGE : {18ans}
    GROUPE : {Artistes}
    DATE DE NAISSANCE : {Né le 26 Octobre}
    ORIGINE(S) : {Allemande par son père, Autrichienne par sa mère}
    ORIENTATION SEXUELLE : {Totalement et Irrémédiablement Vashxuel}



PHYSIQUE
5 LIGNES MINIMUMS {Tout d'abord Roderich est un homme.
Enfin plutôt un adolescent qui quitte cette tranche de la vie pour
aller vers celle des adultes. La vie n'ayant pas été très sympa
avec lui, il garde la taille du mètre soixante-et-onze dont il est
fier puisque c'est plus grand que son petit-ami. Des cheveux courts
châtain toujours coiffé tel un aristocrate, il aime se distinguer
et montrer au gens que lui, au moins, a un minimum de classe. Il
n'est pas narcissique, juste que sa mère descendante d'une noblesse
moderne Autrichienne lui a inculqué quelques bases de bienséance.
On le verras toujours avec une chemise classique et un pantalon où
il seras a l'aise, mais gardant un trait noble tout de même.
Ses yeux de la couleur des améthystes
sont cachés derrière des lunettes fines, et il possède un grain de
beauté juste sous le coin gauche de sa lèvre inférieure, le même
que sa mère, donc il en est plutôt fier. De loin on le distingue
des autres par sa façon de marcher négligente, assez indifférente
à la vitesse des autres, a son port de corps qui reste assez droit
et ses gestes pourvus de délicatesse, comme si chaque chose qu'il
maniait était fait de diamant}


MENTAL
5 LIGNES MINIMUMS {Musicien,
capricieux, avare, maniaque,étrange, geek intelligent, un peu
sérieux et autoritaire. C'est ce qui le défini dans les grandes
lignes, après tout il a une façon particulière de laisser libre
cours à ses sentiments, ayant un violon en permanence sur soit, il
s'exprime par du Chopin ou du Mozart lorsqu'un sentiment trop fort
l'étreint. Mais surtout lorsqu'il est en colère et gare à vous si
vous l'empêcher de terminer sont morceau ! Car autant il maîtrise
son instrument à la perfection, autant il peux le faire
grincer d'une manière tout à fait ignoble. Pour ce qui est des
caprices il a été très gâté par son petit-ami, aussi se
permet-il, quelques fois, de faire son capricieux avec lui et
puisqu'il est très câlin en privé, il peux bouder lorsqu'on ne lui
en fait pas. Avare et Maniaque vont de pair, il a toujours eu comme
manie de mettre en ordre les choses, surtout de toujours avoir le
même nombre de billets et de pièces différentes pour que ce soit
parfait, ayant ramasser une petite fortune puisqu'il rechignait à
dépenser l'argent de poche qu'il recevait de sa mère, s'il
dépensait ne serait-ce qu'un centime toute la symétrie de son
argent perdrait sa valeur, comprenons qu'il se refuse à se couper un
bras pour venir en aide à la veuve et à l'orphelin.
Devenu Geek depuis ses quatorze ans, en
fait depuis qu'il a découvert son homosexualité, il avait besoin de
se créer un monde, il trouva ce dernier dans le virtuel, fan des
jeux fantasy et de rôle play, il reste néanmoins maître dans les
jeux d'énigmes pas qu'il soit un véritable génie, mais écouter du
Beethoven en se plongeant dans un bon jeu policier l'aidait à faire
abstraction de tout autour de lui. Les gens autour de lui disent
qu'il est étrange puisqu'il n'évolue pas en même temps que les
autres, ne pensant pas toujours la même chose et ayant parfois des
réactions très..; particulière lorsqu'il est devant un instrument.
Il a ses manies tel que toujours un café à deux sucre le matin et
remonter ses lunettes dès qu'il est contrarié, mais reste distant
envers les gens ce qui les poussent souvent à le mettre de côté en
disant de lui qu'il n'est pas comme eux. Il reste néanmoins très
franc avec les personnes constituant son entourage régulier et
possessif lorsque l'histoire concerne Vash.}


HISTOIRE
10 LIGNES MINIMUMS {Son histoire commence par la rencontre
entre une noble moderne Autrichienne et un Allemand banal. La mère
folle amoureuse quitta sa famille pour vivre avec l'homme de sa vie,
ce dernier l'aimant tout autant, l'accepta de bonne grâce chez lui
avant qu'ils ne partent pour la Suisse le père ayant obtenu le poste
de directeur dans un lycée. Ils vivaient avec les ressources de la
jeune femme tout de même fragile de santé, tandis que le père
disparaissait souvent des journées entières pour travailler afin de
remettre sur pied l'établissement presque à l'abandon. Ils
voulaient tout les deux un petit garçon qu'ils élèveraient avec
amour, tendresse et efficacité pour qu'il puisse a son tour porter
le flambeau de leurs familles. Lorsqu'elle tomba enceinte, ils eurent
la première grosse dispute de leur existence, sur une chose banale,
mais aucun des deux ne voulait céder sur le prénom de l'enfant. Ce
fut finalement Roderich qui l'emporta, au grand damne de son père
qui voulait que l'enfant porte son nom. Le garçon né hurla à plein
poumon, d'une voix qui parut plaire à la mère, riant aux éclats
dès qu'elle l'entendit.



Les années passèrent, tranquillement
sans incident, Roderich traînait plus souvent avec des garçons plus
âgés, apprenait les langues de ses parents tout en étant
passionnés par la musique, son père voulait qu'il soit un grand
travailleur, mais il n'en avait pas la physionomie et non plus le
caractère, il aimait les chants des notes, leur mystères et leur
douceurs, pour rien au monde il ne voulait faire autre chose que dans
la musique, bien décidé à être musicien ou chef d'orchestre
malgré son jeune âge, il n'a pas changé d'avis aujourd'hui. Mais
ce ne fut pas cela qui fit basculer sa vie bien harmonieuse. A ses
quatorze ans il se découvrit gay, c'est sa mère qu'il lui mit la
puce à l'oreille quand elle lui dit qu'il paraissait très tactile
avec ses amis. Lorsqu'il se changeait avec les autres garçons pour
le sport, il laissait son regard traîner sur le corps des autres,
sur leur courbes qu'il n'appréciait pas chez les filles, lorsque
certains parlaient d'elles en sa présence, il ne pouvait s'empêcher
de les comparer avec la physionomie des garçons. Il en parla avec
l'un des garçon avec lequel il parlait souvent de musique, ce
dernier résolu le problème en lui roulant une pelle mémorable...
Du coup Roderich ne se questionna plus du tout sur sa sexualité,
l'avouant même à sa mère puisqu'il en été prohe, mais jamais à
son père qu'il savait ne pas apprécier ce genre d'écart ou
d'anomalie comme il aimait si bien appeler les homosexuels.




Ce fut à ses quinze ans qu'il tomba
amoureux, vraiment amoureux, pas un amourette dont on se débarrasse
dès que l'autre nous as lassé. Le petit Suisse avait dès le début
de leur année scolaire accroché son regard, il ne se souvint plus
du quel était partit vers l'autre en premier, mais il avait classé
ce hasard dans les miracles de la vie, nul part ailleurs il aurait
put croiser un tel ange. Leur idylle douce et harmonieuse avait
quelques fois des désaccord qui se résolvait par un pardon tendre,
Roderich n'avait jamais avoué à son Vash qu'il était sa bouffée
d'air, le seul être qui, bien avant sa mère, avait sa confiance
totale et lui permettait d'être en paix avec lui même. Car il
savait que son père se doutait de quelque chose, il devenait froid,
distant, maltraité verbalement sa mère qui restait pourtant très
amoureuse de l'homme. Pour le garçon, c'était plutôt des colères
noires ou de l'indifférence, ça faisait mal mais grâce à Vash il
l'acceptait. Après tout il ne pourrait jamais se séparer de son
débrouillard, toujours entrain de se battre pour un oui ou pour un
non, cependant toujours prêt à le défendre lui, leur relation. Il
n'avait jamais aimé comme ça quelqu'un d'autre, il mit au courant
sa mère pour quelle ne soit pas effrayée lorsqu'il ne rentrerait
pas certains soirs, elle l'accepta totalement, ayant vu parfois le
fameux Vash de loin, elle le trouva mignon, par contre il était hors
de question que ses notes régressent. Alors quand Roderich n'était
pas avec Vash pour des instant guimauve, il était sur le piano de sa
mère ou sur son violon pour rester le meilleur en musique, ou sur
ses devoirs pour faire la fierté de son père, même si ce dernier
était froid, il surveillait de très près ses résultats scolaire.
Il y avait... un tout petit bémol avec son Vash, c'était la soeur
de ce dernier, Roderich voyait d'un mauvais œil leur relation
presque fusionnel, il n'aurait jamais demandé à Vash de choisir
entre sa sœur et lui, mais il avait souvent l'impression que cette
petite gamine avait plus d'importance aux yeux de son amoureux que
lui, il la jalousait un peu d'être toujours avec lui, partager le
même toit et connaître tout ses secrets. La petite Lily lui sortait
souvent par les yeux et ils s'étaient chamailler bien plus de fois
que Vash et lui. S'il aurait pu le faire, il aurait enfermé la
petite dans une armoire pour une semaine juste pour avoir Vash rien
que pour lui, la seule chose qui le retenait était que l'être
humain ne pouvait pas resté enfermé une semaine dans un lieu clos
sans eau... Par contre il avait pensé à lui payer un voyage très
loin d'eux pour un temps, un coup d'œil à sa petite fortune le
dissuada tout de suite.




Viens la fatalité de ses dix-sept ans,
lorsque les autres apprirent qu'ils étaient ensemble depuis deux ans
ça en choque plus d'un, mais les rumeurs partaient vites, son père
l'apprit bien assez tôt et un soir il fut reçut par un coup qui lui
éclata l'arcade. Le lendemain il dit juste qu'il s'était pris une
porte en faisant rire Vash. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il ne
devait pas le dire. Surtout pas. Puis Vash eut dès ce jour là
beaucoup de problème au lycée, des heures de colles, des punitions,
des remarques sur son dossier pour des choses qu'il n'avait jamais
fait... Roderich était toujours inquiet pour lui, Vash lui disait
que ce n'était pas grave, mais le garçon savait que son père ne
s'arrêterait pas là. Ce qu'il n'avait pas prévu en fait, c'est
qu'il s'en prenne à lui et à la petite sœur de Vash. Cette
dernière s'en sortait pas mal, étant presque du même gabarit que
son frère, mais lui avait beaucoup plus de problème si ce n'est les
punitions dans l'établissement, il traînait le plus souvent
possible pour rentrer tard chez lui, retardant toujours le moment
fatidique où sa chair rencontrerait le cuir de la ceinture. Sa mère
se contentait de pleurer dans son coin, sans jamais intervenir,
Roderich savait qu'elle n'en avait pas la force et il acceptait ça.
Le seul problème était quand son père touchait parfois une partie
visible de son corps, le garçon inventait toujours une excuse, mais
les professeurs s'étaient mis à douter un peu de ce qui se passait.
Il n'allait plus en sport, ne voulait jamais que ça aille plus loin
avec Vash, et il se mit d'accord avec ce dernier pour qu'ils ne se
voient plus pendant un temps, que son père se calmerait peut-être
comme ça. Malheureusement s'il se calma légèrement sur le nombre
de coup, il restait que son père homophobe ne voulait plus qu'il
fréquente ne serait-ce qu'une seule personne ressemblant à un
garçon, se renfermant un peu plus dans ses études et dans la
musique, il se sentait abandonné d'une certaine manière. Outre Vash
qui le délaissait, il y avait le fait qu'il ne pouvait plus utiliser
son poignet droit pendant un moment et lorsque sa mère lui annonça
qu'il devait arrêter la musique définitivement pour plaire à son
père, tout sembla se briser autour de lui.




Lorsqu'il rouvrit les yeux un peu plus
tard, c'était pour se rendre compte qu'il avait tenté de se
suicider, les médecins furent doux et patients avec lui, lui
annonçant petit à petit les choses, que son père allait être
arrêté pour harcèlement moral et tentative de meurtre sur sa
personne, avec coups et blessures en prime, que sa mère était venue
plusieurs fois à son chevet et qu'elle l'attendait chez eux, pour
recommencer une nouvelle vie. Cependant, ce qui le surpris le plus,
fut quand un médecin ouvrit la porte en disant « cinq
minutes » et que Vash passa cette porte. Totalement ébahi et
incrédule, ayant beaucoup de mal à le croire, il balbutia son nom
pour se dire qu'il était vraiment là, en entendant sa voix son Vash
s'était précipitait vers lui pour l'embrasser comme un désespéré,
chose qu'il fit en retour, s'accrochant à lui pour le garder tout
contre lui, gardant sa chaleur avec délice. Un véritable bouée sur
patte ce petit-ami. Il lui dit qu'il partait en France, pendant un
court instant Roderich fut pris de panique, mais dès que Vash lui
dit qu'il l''attendrais là-bas, ou qu'il le kidnapperait au besoin,
il se détendit et se permit de rire, Vash l'aimait toujours autant,
avec sa maladresse, ce qui le rendait mignon. Ils restèrent les
dernières minutes enlacés, puis lorsqu'il partit, Roderich eut le
courage de lui faire un dernier sourire d'encouragement. Vash était
partit.




Il reçut la visite de la petite soeur
de Vash deux jours plus tard, elle lui tendit sans un mot une veste
qu'il reconnut tout de suite comme étant une de celle appartenant à
Vash, en la prenant dans ses bras, il se mit soudain à sangloter,
serrant le tissus contre son visage. Il ne la quitta plus, cette
veste, s'entendant assez bien avec la petite Lily désormais, il
avait annoncé à sa mère qu'il partirait en France dès qu'il
serait majeur, elle s'était contenté de hocher tristement la tête
en signe de résolution. Le nouveau directeur était plutôt sympa et
l'aida à faire son dossier puis il fut envoyé à l'académie
Seikoiko où il était sûr de retrouver l'amour de sa vie.}


DERRIÈRE L'ECRAN



    NOM/SURNOM ? {Bibi}
    ÂGE : {Centenaire}
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? {Par l'appel désespéré d'un congénère}
    LE CODE :



...
avatar
Edelstein Roderich
MessageSujet: Re: Roderich, tout en musique ~ Lun 19 Nov 2012 - 15:06
Erm... J'ai un petit soucis de fiche, mais elle est finie normalement x.X
avatar
Keidrisse Laurent

Fiche du Personnage
Âge: 17 mai
Amour: ~et paix



Juste sourire:
 

MessageSujet: Re: Roderich, tout en musique ~ Lun 19 Nov 2012 - 18:06
Bon ~ Je n'ai rien à dire sur ta fiche, elle est nickel~♥ (à mon avis) Je trouve le personnage attachant♥ Tu peux te considerer comme Validosh♥
Et pour ton problème de Fiche, jvais voir c'que je peux faire pour l'arranger :3
ARRANGER♥
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Roderich, tout en musique ~
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ♪ Atelier de musique by "Natsu" ♪
» Musique du 20eme siecle (tous styles)
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Présentations :: Présentation des élèves :: Fiches Validées Élèves-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com