Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Lun 22 Oct 2012 - 11:43
« Mesdames et Messieurs, veuillez attacher vos ceintures l'avion va atterrir »

Ryuu poussa un long soupir agacé, il était confortablement installé sur son siège et venait enfin de fermer l’œil qu'on le réveillait avec brusquerie pour qu'il attache une stupide code qui le sauveras nullement en cas d'accident. C'est vrai quoi, combien de ceintures avaient sauvées en cas de crash d'avion? Aucune. Nada. Niet. Alors pourquoi devait-il se soumettre à cette loi universelle qui le forçait à mettre une ceinture? La réponse lui vint naturellement lorsque le corps de l'avion fut parcourut de secousse violentes, le faisant blanchir et s'accrocher comme un désespéré aux accoudoirs sous ses mains. Il détestait l'avion. Pourquoi l'a-t-il pris alors? Eh bien c'était le moyen le plus rapide qu'est trouvé son fichu père pour l'envoyer à Seikoiko. Le moyen le plus rapide pour le tuer aussi, il avait l'estomac qui remontait et la voisine sembla le voir car elle s'éloigna le plus possible de lui. Lorsque les secousses s'arrêtèrent et que Ryuu conserva son repas pas il ne sait quel miracle dans son estomac, une hôtesse vint gentiment leur annoncer leur atterrissage en passant avec un chariot pour ceux qui avait eu le temps d'atteindre leur sac en papier. La voisine de Ryuu qui devait être centenaire, lui lança un lourd regard glacial alors qu'il se levait le plus lentement possible, tenta de ne pas forcer sur l'équilibre de ses jambes flageolantes. Sérieusement, plus jamais il ne prendrait l'avion !


Descendre ne fut pas une partie de plaisir non plus, il dû faire la queue, s'incruster sous les grognements d'un homme d'affaire et une nouvelle vieille qui sifflait en posant les yeux sur ses cheveux blancs. Faisant lever au ciel le garçon, c'était naturel, allez vous plaindre au père. Il descendit donc les escaliers menant à la terre ferme et se retint presque de l'embrasser, sauf que c'était du bitume, que les gens crachait et marchait dessus, qu'il était pas exhibitionniste et qu'il n'aurait jamais fait ça en vérité même en pensé. Donc notre jeune homme marcha jusqu'au bâtiment de l'aéroport pour se faire happer par la foule. Une foule dense, compact, horrible et agaçante. Voulant aller du côté des bagages, il fut bousculé jusqu'à l'autre bout, le
faisant trépigner sur place. Soit il faisait un scandale là maintenant soit le mec qui lui avait pincé les fesses allait se prendre une belle gifle. Enfin, il aurait pu lui faire une prise de karaté, mais il n'était pas sûr de ne pas casser quelque chose à l'imbécile. Ryuu lança donc un regard noir au quarantenaire entreprenant en se demandant comment on pouvait le confondre avec un fille, c'est vrai quoi ! Il avait mit des vêtements purement masculin pour une fois ! Un jean taille basse qui lui tombait sur les hanches, ne chemise rouge sombre pour aller avec ses yeux, et un gilet à capuche attaché à ses hanches. Ce gilet il l'adorait, c'était celui de son frangin. Bref, le jeune homme partit d'un air décidé vers les bagages, convaincu que rien ni personne ne pourrait l'arrêter dans sa quête à la valise.


Mais bien entendu rien ne se passe jamais comme prévu et lors d'un mouvement de foule, il fut poussé sur quelqu'un d'autre qu'il percuta de plein fouet, se frottant le front avec des « Itaï itaï » répétés, il ne leva pas les yeux vers la personne bousculée et se baissa même pour ramasser son portable qu'il avait fait tombé. Puis il leva enfin les yeux
vers le garçon... fille? Cette tête lui disait vaguement quelque chose, cependant il ne pouvait dire quoi.


« Oh je... Excuse-moi, c'est bondé aujourd'hui »
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Lun 29 Oct 2012 - 13:14
Spoiler:
 


Hure!!!!!!!!!!!! [putain]

Fut le premier mot que je prononçais en me levant à mon réveille … réveille qui n’avait évidement pas sonnée !
Mon frère allait bientôt arriver à l'aéroport et je n'étais même pas habillé. Harrggg ! ils devaient atterrir à quelle heure déjà ? Pas le temps de répondre à ma question je me précipitai dans mon armoire prenant quelque truc au hasard courant dans le couloir avec ma trousse de toilettes Après m'être lavé j'enfilai rapidement mes sous-vêtements, mon jean troué et un pull un bleuet vert orné de chaînes.

Je retournai dans ma chambre attrapa mon sac et reprit ma course vers le portail du lycée.
Une fois arrivée à l'aéroport devant le panneau des arrivées un magnifique message disant que le vol : 879664821 202 était annulée ... vole qu'était censée prendre mon frère.
«Was ist das für eine Scheiße!!!! » [C'est quoi cette merde!] je balançai mon sac à dos de rage ce qui fit sursauter un grand nombre de personnes autour de moi. Je m'éloignai du panneau d'information pour éviter d'y foutre le feu et ramassai la chose inerte au sol. Je sortis mon portable de ma poche il m'indiquait que j'avais reçu un message du frangin il y a d'ici les 30 minutes. je cliquais sur ok et le message m'apparut :

« écoute ludo on a dû prendre un autre avion car, il y a eu un problème du train arrière ou de moteur je n'ai pas bien compris sur celui que nous devions prendre enfin bref ne t'inquiète pas tout va bien on arrive dans une petite heure . On se donne rendez-vous au niveau de la salle des tapis.»

« *Puff je ne pouvais pas regarder mon portable avant ! »
[*bordel]
N’étant plus en retard je décidai d’aller me rafraîchir au wc et prendre un petit déjeuner dans un des nombreux magasins qui courait le long des couloirs de halle d’arrivée.

Après trois croissants j'étais calée et je me dirigeai vers la salle des valises. J'avais gardé mon portable à la main au cas où je recevrais un message de mon frère. Quelqu'un me percutait l'épaule me faisait lâcher l'objet que je tenais en mains qui tombais lourdement au sol. Le garçon le ramassa et me le tendit, je repris mon téléphone le rangea et avec mon plus joli sourire je le remerciai avant de lui décocher un gros coup de poing dans son adorable visage de furet. La bestiole poussa un gémissement de douleur. je me massai le poing..

«und Scheiße ! ist das nicht ein Traum! ! [et merde, ce n'est pas un rêve! !]
Mais qu'est-ce que tu fous la raclure des océans ?! »

Je me pinçai la joue en espérant me réveiller mais rien ne changea j'étais bien devants lui ... la ... ici ... pourquoi ?!?


Dernière édition par Lude Xiphias le Mar 1 Jan 2013 - 13:00, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Lun 29 Oct 2012 - 14:03
Ce devait être une belle journée. Une sorte de journée du renouveau. Il arrivait dans une ville où il ne connaissait rien, pourrait rencontrer des nouvelles vic- personnes pour se sociabiliser un peu, faire en sorte que les gens ne se doute de rien lorsqu'il mettra le nez dans ses affaires. Et pourtant dès son premier jour quelque chose clochait, il aurait dû se douter avec les regards menaçant des vieilles femmes -l'une d'entre elles devait être une sorcière- la foule compact qui ne le laissait pas atteindre son but et la rencontre violente. Il était maudit, il n'y avait pas à dire, totalement et indubitablement maudit. De toutes les personnes qu'il avait embêté, détruit la vie ou même aperçut, il avait fallu que ce soit la... le... travesti? Oui. Travesti ça lui va. Donc il avait fallut que ce soit la seule personne qui pouvait le détester de tout son être et avec raison. Le regard rubis de Ryuu fit un rapide aller-retour sur le corps du travesti et haussa un sourcil en se frottant la joue qui rougissait déjà, le brulant à cause de l'attaque direct du droit du travelo. Ryuu aurait bien répondu avec une prise, mais c'était quand même le Petit Naïf ! Il ne pouvait décemment pas lui faire de mal, de plus il était vraiment mignon aujourd'hui, son jean lui allait bien mieux que les petites robes à volants que lui mettait sa mère. Ledit Petit Naïf, ou Travelo pour les intimes, se mit à parler dans la langue natale de Ryuu, ce dernier eu un sourire moqueur devant la question du p'tit gars et s'approcha un peu plus de lui.

« Ce que je fais là ne te regarde pas, mais tu as changé dis-donc ! Tu ressemble enfin à un... garçon. Approximativement du moins »

Totalement naturellement Ryuu fit l tour de son camarade et s'arrêta derrière lui pour poser son menton sur une de ses épaules et son bras gauche sur l'autre, appréciant plus que nécessaire ce contact. après tout il avait oublié comment s'appelait le Travelo, sauf son surnom des mers, et avait tout de même un vague souvenir de son ancien lui. Cependant ce qu'il avait devant lui lui plaisait assez... Ryuu étant fidèle à lui-même murmura ces phrases à l'oreille de sa victime sous l'oeil désapprobateur des passants.

« Tu as fini ton délire travelo? Tu es bien plus mignon comme ça, mon espadon, tu as quelque chose de prévu maintenant? »
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Lun 29 Oct 2012 - 23:17
Spoiler:
 


Les poings serrés j'essayai de contenir la vague de dégoût qui se déversait en moi quand son souffle caressa mon oreille. Le fait qu'il soit si près de moi faisait frissonner mon être, je n'avais qu'une envie me jeter sur lui et le faire saigner par tous les pores de sa peau . Mais quand sa bouche de raisin périmée et sa voix mielleuse d'abeille en décomposition utilisa le surnom que m'avaient donné mon grand frère mon coude décida de lui-même d'aller percuter délicatement l'estomac de ... Qui le fit se plier en deux et par la même occasion lâcher mon épaule me permettant ainsi de m'éloigner le plus possible de lui.

« J'aimerais bien prendre du temps avec toi histoire de ... Te foutre dans un turboréacteur en action mais malheureusement je ne sais pas quel avion choisir !»

J'avais beau avoir utilisé un ton narquois et adopter un sourire en coin mon regard n'arrivait pas à être joueur au contraire il montra bien que j'étais prêt à le saigner la maintenant devant tous ces témoins. Regard qui aussi par esprit de contradiction peut-être, ne pouvait pas s'empêcher de détailler l'abrutit qu'il avait en face de lui. Je ne pouvais pas me retenir de le scruter de haut en bas, ravalant ma salive bruyamment comme la gourde que j'étai avant. C'est vrai qu'il n'a jamais été moche regarder mais, il reste la pire pourriture de ce monde ... enfin l’une d’entre elles ! Et cela il était nécessaire que je ne l'oublie pas.

Fallait que je déguerpisse d'ici le plus vite possible mon frère ne paraissait pas presser d'arriver et merde plus qu'une solution ... fuir !

« Je me casse avant que tes mots gangrènent à nouveau mon cerveau .»

Je tournai les talons dans le vif espoir de retrouvée mon frère dont l'avion ne semblait toujours pas vouloir atterrir !

« Mais qu’est-ce qu’il fout *Hure von Scheiße ! » [*putain de merde]


Dernière édition par Lude Xiphias le Mar 1 Jan 2013 - 13:00, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Dim 18 Nov 2012 - 0:28
Il avait senti l'espadon se tendre sous son touché, lui arrachant un sourire victorieux. Ryuu savait qu’il dégoutait le mignon petit être, pourtant il ne pouvait s'empêcher de vouloir le toucher. Le garçon ne se faisait aucune illusions, même s'il ne regrettait nullement ses gestes et qu'il ne demanderait jamais pardon sur ceux-ci, le Travelo le détesterait toujours. Un pincement au coeur le fit soupirer et perdre un peu son sourire, il ne comprenait pas l'attirance qu'il ressentait envers cet être et ce depuis leur rencontre. Il se souvenait encore de la robe bleue qu'il portait quand il est entré innocemment dans ce magasin qui avait scellé son destin. Par contre, se rendit compte Ryuu, il avait toujours la même odeur, celle de l'océan, celle qu'il avait toujours tenté de retrouver, mais celle-ci était si spéciale que personne ne pourrait la copier. C'était son odeur, donc c'était bien lui. Le sourire de Ryuu s’agrandit, bien sûr que c'était lui, il pouvait le reconnaître entre mille, même s'il l'avait un peu mit de côté ces derniers temps. tout a ses souvenirs, le petit requin ne fit pas attention lorsque l'Espadon lui envoya son coude contre son ventre, le faisant lâcher et se plier. Une chose était sûre, l'Espadon avait plus de force qu'il ne laissait paraître et bien plus qu'avant. Relevant ses yeux rubis vers la mine renfrognée de l'Espadon, Ryuu ne put s'empêcher de garder son sourire amusé même si la douleur était présente.

« J'aimerais bien
prendre du temps avec toi histoire de ... Te foutre dans un
turboréacteur en action mais malheureusement je ne sais pas quel avion
choisir !»

Au moins, Ryuu trouva que c'était totalement clair, l'Espadon le détestait vraiment beaucoup. Le garçon chassa les mauvaises émotions qui lui étreignait le coeur pour faire face à ce ton narquois et ce sourire en coin, il avait l'air si mesquin en cet instant que le requin eut un instant de blocage. Il ne pouvait vraiment pas être attiré par quelqu'un qui lui ferait du mal avec des mots, les phrases et le venin était son domaine, si quelqu'un en mettait en danger sur ça, alors que deviendrait-il? Ryuu bloqua ses pensées, l'Espadon n'avait rien dit de bien méchant, il avait juste eu une réaction tout a fait normal contre quelqu'un qui lui avait gâché sa vie, mais aussi sauvé en quelque sortes, cependant si une chose n'échappa aucunement au légendaire sens de l'observation du garçon, ce fut lorsque le regard de son interlocuteur le matta sans grande discrétion. La seule pensée intelligente qu'eu Ryuu à ce moment précis fut "Gné?" Puis "Ah..." et enfin "Yes!" . C'était très constructif, accordons-le lui.

« Je me casse avant que tes mots gangrènent à nouveau mon cerveau .»

Le requin vit l'Espadon fuir sans le retenir, trop occupé à analyser la situation. Il était indéniablement attiré par l'imbécile travelo, ce dernier le détestait avec raison, mais semblait le mater comme s'il était un possible... partenaire de lit? Cette idée plaisait tout à fait au carnivore qui s'élança derechef vers l'autre jeune homme, le rattrapant sans difficulté puisqu'il l'avait retrouvé grâce à l'insulte charmante dans sa langue natale. Il devrait faire quelque chose pour son langage de charretier, ça faisait une mauvaise image de lui si on le connaissait bien vraiment. Faisant fi de ces pensée sans suites de son cerveau, il attrapa sans ménagement le poignet de son Espadon et le tira tout aussi gentiment dans l'escalier de service sans se soucier de si quelqu’un allait l'utiliser alors qu'ils y étaient. Sans cérémonie il plaqua l'autre jeune homme au mur en posant sa tête dans le creux de son cou, respirant son odeur, bien décidé à le faire sien puisqu'ils étaient apparemment dans la même ville, ou alors Ryuu ferait en sorte qu'ils le soient. Il l'avait laissé partir une fois, il laisserait pas faire une seconde fois.

« Tu es vraiment devenu charmant, tu veux que je t'offre a manger pour qu'on parle un peu de nous tranquillement ? »

Cela ressemblait étrangement à une supplique, mais pour l'instant Ryuu s'en foutait, il voulait seulement savoir où se trouvait scolairement son Espadon pour le rejoindre dès qu'il le pouvait, dans un premier temps. Puis il s'imaginait déjà lui jouer quelque petits tours, se faire tendrement pardonner avant de se faire méchamment frapper. Il n'aimait pas ce sentiment qui lui oppressait la poitrine, il avait l'impression que son coeur allait exploser. C'était si étrange, comme juste le revoir, penser qu'il pouvait vraiment le détester, pouvait chambouler pas mal de choses en lui.

« Je suis vraiment heureux de te revoir, hé... »
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Ven 28 Déc 2012 - 20:51
Spoiler:
 


Mon coeur était en miettes, arrachée, déchirée comme un paquet cadeaux un matin de Noël et cela par les mains et les mots de tama ou tout simplement par sa présence dans cette ville qui représente mon sanctuaire, mon renouveau, mon rempart face à mon passé. Le peu de sécurité que j'avais trouvée en elle, cette forteresse qui me protégeait qui soignait cette douleur qui me rongeait venait de s'effondrer comme un château de cartes, par le simple fait de la présence de l'homme qui m'a trahi et qui je l'espère est juste de passage ici.

Des souvenirs me revenaient en mémoire, il fallait que je parte avant de trop souffrir mais, une force tirait sur mon bras et m'emmena à l'écart dans l'escalier de service très mal entretenu d'ailleurs. C'est quand Tamamori me plaqua contre le mur que j'ai compris que c'était lui qui m'avait tirée jusqu'ici. Je me mis à suffoquer quand je sentis la tête du rapace aquatique se poser dans mon cou cela fit resurgir les vieux sentiments que j'éprouvais avant qu'il ne me trahisse.

Ma tête allait éclater sous le poids des interrogations qui naissaient en elle :

Nan mais est-ce un cauchemar ? Probablement ! pourquoi fait-il ça ? De quels droits ? pourquoi ne l'a-t-il pas fait avant ? Pourquoi me donner maintenant ce que j'aurais aimé qu'il me donne avant ? Pourquoi faire cela après m'avoir humilié, rendu folle ma mère, pousser mon père à me mettre à la porte ?

« Tu es vraiment devenu charmant, tu veux que je t'offre à manger pour qu'on parle un peu de nous tranquillement ? »

Pourquoi ? Mais Putain pourquoi me dire ça ? Comme si nous deux était quelque chose de possible ! Pendant 3 mois j'ai du vivre dehors en voleur, mon frère a dû prendre un deuxième boulot pour me sortir de la rue et m'envoyer dans cette école mon refuge ... tout cela par sa faute.

« Je suis vraiment heureux de te revoir, hé... »

« HUHG QUOI !? » Dis-je la tête baissé en esquissant un sourire douloureux.

J'ai cru sentir mon sang descendit jusqu'à mes orteils pour remonter de pleins fouets dans la chose ronde qui me servait de crâne et qui allait exploser ... enfin qui venait d'exploser Car Sans que je le réalise ma main droite s'était posée violemment sur le cou de tama.
Vous êtes surement en train de vous dire que vue que j'ai repris mes esprits je vais donc me calmez et le lâcher... et Bah encore une fois vous vous tromper.
Je resserrai ma prise sur la gorge de l'enflure qui à anéantit ma vie de famille, je le forçai à reculer jusqu'au coin le plus sombre de la cage d'escalier là où un cloue rouillée dépassai du mur.

Mais pourquoi me dire ça ? C'est le meilleur moyen qu'il a trouvé pour me faire du mal ?? S'il aimait tant que ça le tourment j'allais lui en donner.

Je poussai âprement son corps contre l'objet contondant qui sortait de la paroi du mur gris sale.
Des larmes de rage coulaient de mes yeux.

Comment avais-je pus l'aimée, comment pouvais-je toujours l'aimer ?


Je tremblais il fallait que je me calme sinon j'allai vraiment lui faire du mal, Tama esquissa une grimace de douleur, je fis passer ma main sur sa poche arrière de pantalon l'effleurant à peine puis la fis remonter pour l'appuyer sur sa hanche, cette caresse me servait juste à accentuer la pression de son corps contre le clou.

« Ça t’amuse n’est ce pas ?? »

J'avais des trémolos dans la voie, le fait qu'il ait réussi une fois de plus à me mettre dans cet état m'énervait énormément. Je ne supportais pas être violant mais je n'ai jamais su m'exprimer autrement et ça il le savait.

« Que vas-tu faire crier au viol ?
Histoire que j’aille en *Gefängnis comme tu as fait avec M. Hector .!
Tout ça … c’était préméditer hein ? … comme d’hab quoi ! »

[*prison]

rhoo et voila que je me mettais à pleurer. Vivement que Rodolphe arrive.


Dernière édition par Lude Xiphias le Sam 5 Jan 2013 - 16:48, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Dim 30 Déc 2012 - 19:28
« HUHG QUOI !? »

Ryuu n'avait pas prévu ce qui allait ce passer, trop occupé à se demander comment il pourrait côtoyer le plus possible son Espadon pour lui être assez proche. En vérité, il ne voulait pas de lui seulement comme partenaire de lit, ni même comme un amant, il le voulait lui comme il le voudrait, comme Lude voulait bien venir. Ryuu sentit un long frisson remonter le long de son corps, il se souvenait de ce prénom, enfin au début c'était plutôt Ludivine, mais il préférait la consonance masculine. Lude. Une main sur la gorge le pris par surprise, mais il ne tenta pas de se débattre, préférant subir le courroux de l'Espadon tout de suite avant de faire face à sa nouvelle vie. Il prenait un nouveau départ et tout ce qui le faisait souffrir devait rester en arrière, avec son père, avec sa mère, son frère et tout ces imbéciles qui n'avaient pas compris. Qui ne comprendraient jamais. Quand il sortirait de cet aéroport, tout lien avec son passer disparaîtrait, seul Lude subsisterait. Et Ryuu ne savait pas s'il devait en être heureux, si cette attirance était bénéfique. Ou s'il était maudit jusqu'à la moelle par cette affreuse sorcière qu'il à rencontré dans l'appareil. Le garçon se dit que tout ce jouait maintenant, sa nouvelle vie commencerait par une note positive ou négative.

Il rencontra le mur et le cloue qui se planta dans son épaule gauche, le faisant grimacer. Ryuu se rendit alors compte des yeux orageux de Ludy, de ses larmes qui coulaient et du fait qu'il tremblait affreusement. Le garçon voulut lui dire que tout ce qu'il avait été avant été surement fini, que maintenant tout irait bien. Il ne lui demanderait pas de lui pardonner, pourquoi le ferait-il ? Il ne regrettait pas d'avoir viré Lude de cette famille de déglingués, même s'il aurait pu le faire d'un autre moyen. Cependant ce qui le retint fut la caresse qu'il sentit sur ses hanches, la violence qu'il connaissait de la part de l'Espadon, mais qui semblait assez incontrôlable tout de suite. Est-ce qu'il l'écouterait seulement ? Ryuu en doutait fortement pour l'instant, alors il subit le clou dans son épaule sans rechigner même s'il ne se rappelait pas avoir été vacciné contre le tétanos. Ce serait fâcheux de mourir à l'aube de son renouveau !

« Ça t’amuse n’est ce pas ?? »

La voix partit dans les trémols, il semblait être totalement hors de lui, chose qu'évitait généralement le petit manipulateur. Malheureusement il ne pouvait rien contrôler maintenant et il n'en avait pas l'intention, il voulait connaître ce que pensais vraiment Lude. Fini les faux semblant et les mensonges, il voulait savoir si quelqu'un pouvait le comprendre. Juste un peu. C'était étrange ce sentiment qui l'étreignait, cet espoir alors que l'Espadon avait sa main sur la gorge et le clou enfoncé dans sa chair. Il était peut-être maso en fin de compte?
« Que vas-tu faire crier au viol ?
Histoire que j’aille en Gefängnis comme tu as fait avec M. Hector .!
Tout ça … c’était préméditer hein ? … comme d’hab quoi ! »

Prémédité? Ryuu eut un sourire amer. Il repoussa Lude de toute ses forces et s'écarta du mur en bougeant légèrement son épaule pour évaluer les dégâts. Prémédité ? C'était la seule chose qu'il pouvait faire ! Calculer, analyser, maîtriser. C'était tout ce qu'il savait faire ! Comment pouvait-on lui reprocher d'essayer de survivre quand tout autour de lui s'était écroulé ? Il ne voulait plus avoir autant mal, se sentir abandonné alors qu'il n'avait rien fait. Pendant un instant, un court instant son masque se fissura et il darda sur l'Espadon un regard rouge emplit de détresse et brisé. Mais Ryuu remit vite son masque en lâchant un rire sinistre. C'était peut-être bien mieux ainsi, qui voulait être heureux devait s'asseoir sur le malheur des autres. L'amour ? Quelle bonne blague ! Il aimait certes Lude, mais ça ne valait pas de souffrir bêtement pour quelqu'un qui le détestait. Après tout, qu'avait-il espéré au juste?

« Crier au viol ? Imbécile ! Comme si tu pouvait me faire le moindre mal... N'empêche tu me seras plus utile comme souffre douleur que loin de moi comme cet imbécile instituteur qui ne se pliait pas à mes caprices ! Alors oui, l'Espadon, tout est prémédité avec moi, tu devrait le savoir non? J'ai prémédité le fait que ta mère deviendrait folle et que tu serais chassé. Alors pourquoi ne pas prémédité le fait que je vais te rendre la vie impossible ? »


Rien ne valait le fait qu'il faisait mal à toutes ces personnes pour se sentir un minimum vivre. Il se sentait comme un maladroit qui ne pouvait approcher la verrerie sans la briser, il ne pouvait approcher les gens sans les blesser. Ironie de la vie, il rendait ce qu'on lui offrait, cependant ce n'était pas toujours aux bonnes personnes. Ryuu mit son gilet sur lui, cachant le sang sur son haut, ne voulant pas inquiéter les gens dans l'aéroport et surtout pour ne pas passer des heures au commissariat pour rien. Pour l'heure en vérité, il se sentait complètement vidé et aucune envie de se battre ne le rongeait. Peut-être plus tard, lorsqu'il reprendrait du poil de la bête, tout changeras. Pourtant, tout de suite, il avait l'impression que rien ne valait la peine de se défendre.

« Va-t-en Lude, retourne à tes affaires et oublie que je suis dans cette ville, ce serait le mieux. »
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias] Ven 1 Fév 2013 - 21:21
Ryu s'était dégagé de mon emprise ce qui permis à mes mains de fouiller dans mes poches à la recherche d'un mouchoir la chasse fut fructueuse. Je m'empressai d'essuyer les larmes qui avaient souillé mon visage et vidé mon nez plein de morve dedans ... classe ! Je sais mais, un tel acte peut-il l'être ? Enfin bref, une fois cela faits je ne savais plus ce que je devais faire du bout de tissue bleue le ranger dans ma poche ou ... autre chose. Je me contentai de le garder dans ma main en regardant Tama. Mes lèvres formaient alors le même sourire amer que mon interlocuteur .comment y arrivait-il ? Comment faisait-il pour que ma personnalité la plus profonde et la plus noire ressortent, pourquoi suis-je un telle monstre même pas capable d'honorer ses parents, même pas capable d'exprimer autre chose d'autres que des faux-semblants et de la violence, même pas capable de savoir qui il est et ce qu'il veut.

C'est la voix de l'autre mouton sans laine qui me sortit de mes pensées :

« Crier au viol? Imbécile ! Comme si tu pouvais me faire le moindre mal... N'empêche tu me seras plus utile comme souffre douleur que loin de moi comme cet imbécile instituteur qui ne se pliait pas à mes caprices ! Alors oui, l'Espadon, tout est prémédité avec moi, tu devrais le savoir non? J'ai prémédité le fait que ta mère deviendrait folle et que tu serais chassé. Alors pourquoi ne pas prémédité le fait que je vais te rendre la vie impossible ? »

J'avais l'impression de regarder un de ce vieux feuilleton débile tout en liqueur d'orange et dialogue mielleux qui passe à la télé et dont les acteurs sont aussi crédibles que des chats qui se prennent pour des caniches !
Alors, comme ça M. Hector a été punie pour ne pas avoir répondu à tes caprices . Laisse-moi rire ! Tu n'es qu'un enfant perdu et briser par les mensonges des grands et qui ne sait plus à qui donner sa confiance, tu t'es donc mis en croisades contre l'hypocrisie des adultes qui sont censées montrer l'exemple et qui se serve de leur statut pour enfreindre leur propre loi. C'est ce qui s'est passé avec ce prof non ? Il avait touché à la fleur de Lina une fille de notre classe et tu l'as donc puni. Je n'ai jamais été d'accord avec ta façon de faire mais je ne pouvais m'empêcher de te suivre, j'avais beau essayer de mettre de la distance entre nous, dans le fond je savais que tes actes n'étaient pas faits pour être mauvais mais alors, si tu n'es pas un salaud manipulateur et menteur pourquoi m'avoir trahi? pourquoi avoir fait ça ? alors que je ... qu'est-ce que j'ai fait de mal Puff [*bordel] ??

Bien sûr je n’ai rien dit de tout cela j’enfermai ces penser bien profond dans le déni.

« Va-t-en Lude, retourne à tes affaires et oublie que je suis dans cette ville, ce serait le mieux. »

S'il croyait qu'il allait se débarrasser de moi comme ça fallait qui réponde de ces mots : « Crier au viol ? Imbécile ! Comme si tu pouvais me faire le moindre mal... »Il me sous-estime, je vais lui faire comprendre qu'on ne peut pas faire de moi un souffre-douleur aussi facilement, il allait récolter le fruit de ses paroles. il allait voir un visage que je n'avais jamais arboré devant lui un visage que je n'avais de cesse de réprimer car il ne convenait pas à mon ancienne condition. Mais à présent j'étais libre je ne pouvais plus le réprimer: il prit contrôle de mes mouvements, de mes sentiments et de mon esprit c'est ainsi que je me retrouvai à saisir par les cheveux mon pire ennemi pour lui approcher son oeil à quelque centimètre du clou et dans un rictus mauvais je lui susurrai à l'oreille :

« Avoir peur de moi . Ce serait mieux si tu commençais à le faire.
Si toi tu blesses l'esprit moi je blesse le corps et souviens-toi... je n'ai plus rien à perdre tu m'as tout pris.
ne me menace plus !»



Mon sourire s'élargit, le voir dans cette position: si fragile et soumis non comment pourrais-je le dire ... c'était plutôt le fait qu'il soit si accessible et atteignable était qui me plaisant énormément car jusqu’à présent je n'avais été que l'atteint.
Mais mon plaisir malsain fut de courte durée car, une passante avait assisté à la scène et s'empressa d'alerter les vigiles ... Scheiße *[merde] !

Dans c'est cas là tu te sauve en courent tout en prient pour que les vigies ne te chopes pas , mais mon instinct de survie est comme qui dirais détraquer au lieu de faire un sprint pour sauver ma peau je plaquas tama contre le mure et ... l'embrassa !

Mais que.. quoi ... hein ???????????? Fut les seules pensées cohérentes émise par mon cerveau suite à mon acte de "survie" ... et qu'est ce que je faits maintenant ??
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Moi? Méchant? [PV Lude Xiphias]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Le héros le plus crédible en "méchant"
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» Quel est le méchant le plus méchant de Disney? [Survivor]
» LA " MARSEILLAISE CHANT de HAINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: La ville-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com