Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Ven 22 Juin 2012 - 12:28


BAEK JUN SU, je suis.
”Mon corps est un jardin, ma volonté est son jardinier.” De William Shakespeare.

    NOM : Baek.
    PRÉNOM : Jun Su.
    DEUXIÈME PRÉNOM : Jukka Vahi.

    SURNOM : Joon`.
    ÂGE : Dix-sept ans.
    GROUPE : Artiste.

    DATE DE NAISSANCE : 2O Janvier.
    ORIGINE(S) : Japonaise & Coréenne & Russienne.
    ORIENTATION SEXUELLE : Peu importe.

FACE AU MIROIR, j'aperçois.
J'aperçois, j'aperçois. Qu'aperçois-je ? Lui, Pardi ! Joon` du haut de ses un mètre quatre-vingt environ. Errant dans les couloirs de l'académie d'une démarche féline, il trace son chemin, sans se préoccuper du petit peuple qui l'entour. Son corps fin et élancé, légèrement musclé, nous laissant voir deux petites boules au nombril, ainsi qu'à ses deux tétons. Un visage aux traits fins et bien dessinés, une peau douce au touché, qu'il a probablement hérité de sa mère. Un regard, sombre et charbonneux, derrière une touche de couleur artificielle, l'émeraude. Deux sourcils, dont, au bout du droit, deux piercings à l'arcade. Deux point brillants sur le haut du nez en guise de bridge, soit in troisième œil, autre piercing pour les ignorants. De fins lèvres exquises, légèrement rosie. Un labret décalé de chaque côté de la lèvres inférieur, un langue malicieuse décorée d'une pierre au centre. Une chevelure blonde ébouriffé, aux reflets roux. Deux oreilles ayant un écarteur chacun, deux helix plus haut à celle de gauche, suivi d'un industriel. Bref, voyez-vous même si vous le croisez quelque part ..


FACE A MOI-MÊME, j'analyse.
Le regard profond. Le sourire provocateur.
Il ne porte n'y de masque. Ne se cache ni derrière une image qu'il veut se donner. Là est bien le véritable visage de Joon`. Ne croyez pas tout savoir de lui après avoir lu ce court texte dont j'ai moi-même pris le temps le temps d'écrire, après avoir murement travaillé sur le comportement du jeune homme. Ne donnez pas de conclusion trop hâtive, j'aurais pu me tromper dans quelques informations. Lisez et apprenez.

Le matin, certainement le moment le plus dur de toute la journée pour le fils Baek. Il n'est pas quelqu'un de matinal, se levant très souvent du mauvais pied. Il ne faut pas lui parler, ni rester sur son chemin. Si possible, l'ignorer et ne pas le gêner. Très désagréable et grognon, il serait préférable de lui laisser de l'eau chaude, au risque d'empirer son comportement matinal. Il ne se laisse pas marcher sur les pieds. Quelqu'un de violent, il n'usera pas sa force pour quelque chose qui n'en vaudra pas la peine, à moins que .. Cette chose ou personne l'ait vraiment mis en rogne. Bien qu'il entretient une relation ambigüe avec son frère, père-fils, frères et amants, qu'il voit le week-end, cela ne l'empêche pas d'avoir deux trois liaisons d'un soir avec des camarades ou des personnes hors de l'établissement dans lequel étudie ledit Joon. Bien qu'il n'y parait pas, Jukka est quelqu'un qui souffre. Son père qui était parti en laissant son fils et sa mère seuls. Cette dernière qui a haït son fils jusqu'au bout. Mais aussi de cette relation avec son ainé, qui pourtant, ne nie pas. Mais il peu se montrer doux. Etonnant mais vrai.

Vous savez, Jun Su a commencé à apprendre le Piano à Cinq ans, sa mère elle-même passionnée de musique, le lui à enseigner. Il a ainsi appris la basse, et la base de la guitare. Le rap ? Il en fait depuis le collège, ainsi que le Beat-Box. Enfant, il a toujours regardé son frère qui faisait de la danse de rue, y reproduisant, il a finit par en faire sa passion. Joon` est quelqu'un qui vie dans une partition de musique. Toujours un casque sur les oreilles. Pour lui, le meilleur moyen de s'évader est la musique. Elle nous emmène loin d'ici, nous coupe tous les liens avec la réalité. A double tranchant, il souffre aussi de ne pas pouvoir en faire son métier. Enfin .. Je ne vais pas vous dévoiler tout de lui, vous remplirez cette partie vous-même ..



FACE A MON PASSE, je me replie.
CHAPTER ONE : Mais est es-tu allé pêcher ces ravissant yeux noirs ?

Tokyo, capital du Japon, avec ses cent vingt-sept millions d'habitants et ses rues bondées. Dans l'une de ses rues fréquentées, face à l'un de ces petits restaurants. Petit mais énormément appréciées. Un restaurant qui n'a que de bonnes choses à nous proposer dans une décoration accueillant et familiale, de couleur bleue et verte avec des tableaux par-ci et par-là, des bancs et des chaises confortables, comme pour nous faire imaginer dans notre salon autour d'un bon apéritif, suivit d'une entrée chaude ou d'une salade composée avec sa sauce secrète accompagnée d'une viande à part, et pour finir un plateau de fruits venant des quatre coin de ce globe cylindrique dans lequel nous vivons, et de bonnes glaces pour qui le veux quand le temps ce montre assez chaleureux avec les habitants du pays du Soleil levant. Tout cela pour peu cher et une attente limitée. Des musiques vivantes et agréables comme fonds, un paravent bleu rayé de vert, et c'est en dessous de ce tissu, tout juste devant ce restaurant, entouré par quatre femmes, une autre les regardant légèrement en retraite, un petit bonhomme à la bouille si croquante, dégustait une glace saveur fraise-citron dont ses petits yeux couleur charbons légèrement bridés, n'avait que d'yeux que pour cette dernière qui diminuait un peu trop vite à son goût.

- Oh, qu'il est mignon ! Dit l'une des femme avec attendrissement.
- Il est à croquer ~ Dit une autre, en pinçant légèrement la joue de l'enfant.
- Il ressemble tellement à sa mère ! S'exclama une troisième.
- C'est vrai que Luka à une peau douce et des cheveux si soyeux. Conclu la dernière d'entre elle.

Ladite Luka les regardait, adossée contre le panneau du restaurant. Les quatre femmes lui offraient de temps en temps, des petits regards complices. Elles n'avaient pas tort. Grande et élancée, elle avait une peau agréable au touché, de long cheveux chocolatés, lisse et une frange qui partait sur le côté droit son jolie visage. Un regard noir mais pétillant et un sourire qui ne s'oublie pas aussi facilement. Elle semblait assez jeune, bien trop pour être mère d'un enfant de cinq ans. Mais cela était bel et bien le cas, cette femme était la mère du petit homme brun à la peau aussi blanche et laiteuse qu'elle.

- Comment fait-elle pour être si belle ? Hein ? Dis-nous le secret de ta maman bout de chou.

Disaient-elles, envieuses, tout en caressant les cheveux de l'enfant, qui était purement désintéressé d'elles. Il hériterait sans doute de cette même beauté plus tard, mais en un peu plus masculine espérons-le. 'Jukka !' Ce prénom russien le fit immédiatement relevé la tête. Un grand homme brun s'était accroupis dans l'entrebâilleur de la porte du restaurant, ouvrant les bras en direction de l'enfant qui se mit instinctivement à courir pour enlacer l'homme souriant qui le souleva. L'enfant accroché à son cou, ils se dirigèrent tout deux vers les quatre demoiselles, les saluant avant de se rapprocher de Luka, lui offrant un baiser avant de commencer une conversation avec celui qui semblait être son mari. Mais la famille n'était pas encore au complet.

Assise sur les graviers du petit parc, sa robe blanche aux motifs roses, souillée par de petites tâches carmines. Des larmes s'écoulaient le long de ses joues potelées. De ses mains fragiles, elle serrait la robe salie, ne pouvant plus se lever. Elle ne cessait de pleurer dans un silence effrayant. Seul son souffle saccadé se faisait légèrement entendre. La douleur était si violente pour une petit fille comme elle. Un choque qu'elle ne pourra certainement pas effacer de sa mémoire, sauf si cette dernière, par protection, la range dans un coffret fait de marbre, au fond d'un tiroir, dans de vieux souvenirs qu'elle oubliera .. Mais il est si facile de rouvrir les plaies du passé.

Il se promenait dans ce restaurant chaleureux, passant entre les tables et les clients. Tenant le portable de l'homme brun qui semblait faire des allers-retours entre le côté bar du restaurant et les cuisines. A cette heure-ci, ce n'était que des clientèles habituées, et c'était sur ce genre de personnes que le petit Jun Su, car tel était son deuxième nom, s’exerçait à la photographie. Des gens, des plats, des pieds, des meubles. Tout et n'importe quoi. Légèrement flou, mais de bons cadres ! Les personnes l'appelaient 'Jun Su, viens prendre une photo avec moi !', 'Jun Su ! Jun Su !' Des fois il venait, d'autre fois il ignorait, mais ne se prenait jamais lui-même. Préférant capturer l'image d'autre personne. Captiver par l'écran pendant un bon moment, il finit par courir vers le grand brun. Lui tirant légèrement le bas de sa chemise pour attirer son attention, accompagné de petits 'Papa'. L'homme s'agenouilla près de lui pour découvrir les photos qu'avait pris l'enfant avec l'appareil téléphonique qui lui appartenait. Souriant, riant pour certaine, avant de caresser les cheveux de l'enfant avec douceur.

- Elles sont belles ! Tu es un grand photographe Jukka !

Le petit lui souriait, flatté par les compliments de son père, il leva l'appareil pour prendre le radieux sourire que lui offrait son paternel, qui le prit immédiatement dans les bras avant de le poser à une table, avec une assiette composée de quelques friandises venant de Russie. Tcha ! Il releva la tête sans même avoir finis de déguster les friandises. Il sortit du restaurant sans que personne ne s'en rende compte. Automatiquement, robotiquement, il marchait. Ignorant tout ce qui se passait autour de lui. Il marchait..

Jukka .. Jukka .. Jukka .. Ce nom .. Mon nom .. Il raisonne sans cesse dans ma tête .. Jukka .. Cette chaleur .. Cette voix .. Cette sensation .. Je n'en peux plus .. Je t'en supplie .. Je t'en supplie .. Laisse-moi .. Arrête .. J'ai peur .. S'il te plait .. Arrête .. Je t'en supplie ..



CHAPTER TWO : Dieu me puni t-il d'avance, de mes pêchés futurs ?

Ce soir-là, le restaurant fut complet, il y avait énormément de personnes, que même la femme du gérant, Luka fût obligée de rester aider le personnel, bien qu'elle n'y travaillait pas, elle donnait un coup de main en tant que serveuse à ces moments-là. Jun Su, âgé de treize ans, était donc seul chez lui, avec son frère, étudiant de cinq ans de plus que lui. Bientôt majeur, mais très proche de son frère, protecteur mais cela depuis un ans. Depuis un ans seulement .. Royalement ignoré, Jun Su ne comprenait pas pourquoi, qu'avait-il fait ? Qu'avait-il dit ? Mais il y avait un ans tout juste.. Petit à petit, Sevastian, car tel était son nom, commença à prêter plus d'attention à son cadet. Parfois, il restait coucher près de lui jusqu'à ce qu'il rejoint les doux bras de Morphée, il l'aidait pour ses devoirs, et devenait plus 'câlin' avec lui. Certainement un peu trop et ce soir-là, Sevastian attendait son petit frère dans sa chambre. Ce dernier sortit de la douche, est ne fut pas surpris de voir son ainé assis sur son lit.

- Jukka .. ?
- Mmh ?


Il allait chercher des affaires pour passer la nuit quand une main vint l'attraper au poignet et l'attirer sur le lit. Jun Su, aussi prénommé Jun Su fur surprit par l’habitude de son frère qui le prit contre son torse chaud. Vêtu que d'une serviette seulement, ce dernier avait des raisons de se sentir mal à l'aise, essayant, sans gestes brusques, de ce retirer, Sevastian avait une force bien plus élevé que son cadet.

- Qu'est-ce qu'il y a ?

Pour seule réponse, il se retrouva allongé, dans les bras du plus âgé. Une main fermement accrochée contre son torse, l'autre sur la serviette. Dans son cou, était calé la tête de Sevastian, ressentant sa respiration chaude contre sa peau, ce qui le fit frisonner. Les jambes entremêlées, resserrant sa prise, Jun Su se retenait de trembler, confus.

- Seva ..
- Restons comme ça un moment .. Jukka ..
Chuchotait-il à l'oreille du plus jeune.

Ils restèrent ainsi un très court instant. L'ainé était décidé à se rapprocher encore plus de son jeune frère. Lui caressant lentement le bras, tout en entreprenant des baisers dans la nuque du collégien qui posa instinctivement les mains sur le torse du ledit Seva, essayant de le repousser ..

- S-Sevastian .. ?

Ce faisant entièrement dominer, l'étudiant avait immobilisé le plus jeune dessous lui qui ne cessait de trembler. 'Jukka' Tentant d'attirer son regard, celui que l'on appelait n'ouvrit pourtant pas les yeux, la tête sur le côté. Resserrant les poings, jusqu'à se planter les ongles dans les paumes de ses deux mains à le peau tendre et délicate. Il ne tenta pas plus de lui échapper, juste esquiver son regard .. L'ainé traçait une ligne imaginaire dans le cou du soumis avec le bout de sa langue, l'une de ses mains vint se glisser le long de son torse, lentement, jusqu'au seul bout de tissu qui cachait une partie du corps du cadet ..

- Jukka .. regarde-moi .. Jukka ..

Il tentait de le rassurer, lui offrant des baisers sur les joues, avant de l'enlacer entièrement dans les bras ..



CHAPTER TREE : Depuis quand cela a-t-il changé .. Depuis quand ?

- Sevastian ! Je n'ai pas finis de parler ! Sevastian !

Que ce passe-il ? Pourquoi font-ils tous ce vacarme ? Il a beau être midi, je veux dormir .. S'il vous plait, arrêtez et faites loin de bruits ..

- Tu peux crever l'vieux. Je me tire !

Les paupières encore lourdes à cause de ce réveille agité dû aux hurlements et aux coups de poings contre les murs de la maison, il semblerait que son frère ainé et son père furent encore en désaccord, ce qui n'était plus étonnant depuis quelques mois. Curieux, et n'aimant pas la tournure de la phrase de l'étudiant, Jun Su sorti de sa chambre, et vit son frère, muni d'un sac devant la porte d'entré, la main de son père accroché au haut de sa chemise pour le retenir tout en lui faisant remonter la tête, l'obligeant à lui faire face. Sa mère était entre les deux hommes, essayant de les calmer tout comme les éloigner .. Immobile dans les escaliers, le cadet de la famille restait cloué sur place, regardant la scène sans pouvoir faire quelque chose. Il reçu un coup d’œil rapide de la part de son frère avant qu'il ne sans ailles d'un pas rapide. Instinctivement, Jun Su, sorti de la maison dans laquelle il se trouvait, bousculant par la même occasion ses parents qui ne firent rien d'autre que de baisser la tête, pieds nus et en pyjama, mais cela lui était bien égale.

- Sevastian !

Ledit Sevastian ignorait celui dont il s'était approprié le corps durant plusieurs nuits et journées, pendant absences de leurs parents. Jun Su tentait à plusieurs reprises de le retenir, ce qui finit par faire réagir son ainé. Se retournant, prit le plus jeune par les épaules pour le plaquer violemment contre le mur d'une ruelle. S'emparant des lèvres de son frère, l'une de ses mains vint accrocher ses cheveux pour le faire relever d'avantage la tête, l'autre déboutonnait la chemise qu'il portait en guise de vêtement de nuit.

- Seva- .. Pas ici .. Seva ..

Mais ses paroles furent ignorées une fois de plus par l'ainé qui vint embrasser le coup, puis descendit sur le torse du plus jeune qui essayait de le repousser. Il revint embrasser ses lèvres, entamant une fois de plus, un baiser fougeur, passant sa main dans le dos du prénommé Jun Su, avant de s'arrêter violemment repoussant ce dernier puis repris sa route comme s'ils n'avaient jamais été dans cette sombre ruelle. Sans même se ré-habiller, le collégien se remit à courir après son frère, hurlant son nom, ce qui fit attirer l'attention, non de celui qu'il appelait mais de la population qui trainassait autour d'eux, bien qu'il n'y avait pas beaucoup de personnes, la plus part d'entre eux était des compagnons de classe de Jun Su, mais lui .. Il les ignorait .. Sa seule préoccupation était son frère qui ne se retourna même pas pour lui faire face. Attrapant une seconde fois son poignet, se dernier le rejeta à terre. Son regard était noir et sa voix rocailleuse.

- Je n'ai pas le temps de jouer avec un gamin comme toi. Lui dit-il avant de partir.

Désormais assis sur le sol goudronné, le regard dans les vagues, les paroles de son frère tournaient en boucle dans sa tête, n'écoutant pas même les chuchotements de son entourage qui commentaient la scène qui venait de se produire sous leurs yeux. 'C'est Jun Su ? Qui c'était ? Son frère ? Tu as vu sa tenu ? Que c'est-il passé ? Tu as vu ça ? Ils ont couchés ensemble ou quoi ? C'est pas son frère laisse-moi rire ! Ah, c'est dégoutant ! Pééédé ~ Ha ha !'

- Seva.. Stian ..


CHAPTER FOUR : Connais-tu le mot percussion ? C'est ce que tu vis à l'instant même.

- Oh ~ Sevastian reviens ~ Disaient-ils d'une voix légèrement aigües et moqueuses.
- Je n'ai pas le temps de jouer avec un gamin comme toi ! Répondaient-ils tout en riant.

Assis à sa place habituel, la tête basse, Jun Su était entouré de la plus part des garçons de classes qui ne cessaient de répéter cette scène depuis un moment déjà, venant même à en inventer des autres totalement absurdes. Mais vint l'heure de poser des questions .. Si seulement pouvait-il disparaitre , il ne désirait que cela. Disparaitre et ce faire oublier.

- Dit Jun` ! Vous l'avez fais ? Demanda l'un d'entre eux, curieux de savoir.
- Aah ! Répugnant ! Deux mecs quoi ! Disaient des filles plus loin, qui gardaient les oreilles ouvertes.
- Allez dis-nous ! C'était comment ? Agréable ? Demanda un autre posant ses mains sur les épaules du personnage principale.
- Ca doit faire mal non ?
- Alleez ~ Jun Su ! N'ai pas honte voyons ! Raconte ! Supplia son voisin de table qui vint s'accroupir posant ses mains sur la table.
- Anwh .. Sevastian .. S'il te plait .. attend, ça fait mal .. Sevaaa ! Disait théâtralement le comique de la classe, s'imaginant la scène.
Ils riaient, se moquaient, et continuaient leurs interrogations, sans même obtenir de réponses. S'il essayait de s'enfuir en court instant quelques pars, il serait suivi de près. Resserrant ses poings comme pour se retenir de faire quoi que cela soit qui pourrait être regrettable, il devait simplement supporter ça. Ils ne le laisseront pas jusqu'à ce que le cours commence, du moins .. C'est ce qu'il se disait. Le professeur entra dans la salle est tous allèrent à leurs places. Des bouts de papiers, naviguaient entre les élèves. Les rires et les chuchotements ne cessèrent, entre les cours, à Midi, le soir-même avant la fin des cours. Cette journée fut épouvantable pour Jun Su.

A la maison, un silence effrayant régnait entre les trois seuls habitants. Pas un mot. Rien. Les jours précédents furent les mêmes, s'aggravant petits à petits. Il fut rué de coup dans les toilettes, son repas du midi finissait dans une poubelle ou jeté par la fenêtre. Ses livres, abimés, les pages étaient remplis par des coups de peintures l'insultant de tout les noms. percuté, il commença à haïr son frère .. Car tout cela était de sa faute. Tout, de la sienne, et seulement la sienne.

Un soir comme les autres, après les cours, Jun Su a rentra chez lui. Des pleures ? Oui, c'est cela. L’adolescent retrouva sa mère sur sur la table de la cuisine, mouchoirs dans les mains, déversant des larmes par centaines.

- Maman ? Maman ! Que c'est-il passé Maman ? Maman ! Où est Papa ? Je vais le chercher ..
- Cela ne sert à rien Jun Su .. Ton père est parti, il ne reviendra pas ..
- Hein ?


Dans l'entrebâilleur de la porte, Déjà près à partir chercher on-ne-sait-où son paternel. Pourquoi ? Pourquoi ne reviendrait-il pas à la maison ? Pourquoi serait-il parti ? Mais déjà sous le choque de cette nouvelle, il ne voulait pas en savoir plus pour le moment ni brusquer sa mère qui ne cessait de pleurer les mains cachant son visage. Jun Su finit par, lentement, monter dans sa chambre pour si enfermer. Il ne pouvait pas pleurer, il n'y arrivait pas. Il n'en revenait seulement pas, couché sur son lit, les mains tremblantes .. Que c'était-il passé pour que leur famille soit aussi désunie ? Depuis quand tout cela à changé ? Depuis quand ..



CHAPTER FIVE : Tu es horrible Jukka .. Tu es écœurant .. Mais tu lui ressemble tant .. Jukka ..

Dernière année de collège, dans le bureau du principal.

- Aaah La La .. Jun Su. Qu'allons-nous faire de toi ? Les exclusions sont inutiles et aucun d'autre collège ne voudras de toi. Comprends-tu cela ? Et j'en ai plus qu'assez de te voir dans mon bureau ..

Assis confortablement dans son siège en cuir, face à lui ce trouvait ledit Jun Su, restant silencieux, ce fichant royalement de ce que lui disait le proviseur, il ne faisait que de le regarder indifférent comme il en avait prit l'habitude, se fichant des remarques du supérieur. Son frère était parti pour une raison qui resta inconnu au cadet de la famille, tout comme son père et sa mère, quant à elle, avait commença à haïr son fils pour autant ressembler à ses ainés. Le restaurant fut fermé et racheté par des Mafieux. Jun Su, ne supportant plus la percussion, devint violent. Il enchaînait les corvées et les exclusions mais cela ne servait à rien. Le bureau du principal, il le connaissait par cœur. Chez lui, il semblait vivre avec une inconnue. Sa mère l'ignorait, mais si par malheurs un mot fut échanger, les engueulades commencèrent. Jun Su fut sans cesse comparé à son frère et son père. Sa mère, celle qui était autrefois si douce et attentionnée, semblait être au courant de la relation ambigüe qu'avait eu ses deux fils. Ces disputes finissaient ou par une claque ou par un verre cassé.

Jun Su n'avais pas changé que psychologiquement, mais aussi physiquement. Devenu blond, une fine musculation, le visage percé, des lentilles de couleurs diverses, des accessoires qui attiraient assez l'attention des autres, sans prendre en compte les cicatrises, les bleus et d'autre marques faisant références à des coups prit par ses camarades, dû à des bagarres.

Assise sur les graviers du petit parc, sa robe blanche aux motifs roses, souillée par de petites tâches carmines. Des larmes s'écoulaient le long de ses joues potelées. De ses mains fragiles, elle serrait sa robe salie ..

- Jun` ..
- Quoi ?
- Un lycée en France accepte de te recevoir l'année prochaine. Alors commence à revoir ton Français.
- Je n'irais pas au lycée ..
- Ne discute pas ! Tu iras dans ce lycée que tu le veuille ou non.
- Merde ..


En France ? Un lycée qui voudrait bien de lui malgré tout ce qu'il a fait ? Étrange mais bon, pour lui c'était certain, il n'irait pas là-bas. C'était décidé.
Cette nuit comme toutes les autres fût agitée, Jun Su ne ferma pas l’œil de la nuit, effrayé de refaire ce rêve qui le hante toutes les nuits depuis ce jour ..

- Juri .. Laisse-moi dormir chez toi ce soir, ce sera ma dernière nuit au Japon

..

- Juk- .. S'il te plais .. Je ne suis pas encore prête .. S'il te plais Jun.


CHAPTER SIX : Tu le savais et pourtant ..

Il quitta cette pièce sombre, laissant dans les draps blancs, la jeune fille qui semblait être sa petite amie, repliée sur elle-même, les larmes aux yeux, des souvenirs la hantaient. Les graviers. La robe blanche. Le corps, de celui qui avait abusé de l'enfant durant des nuits, sur, sur le sol. Jun Su .. Il le savait et pourtant .. Malgré les larmes qui coulaient le long de ses joues, elle l'aimait. Quoi qu'il avait fait, elle l'aimait. Elle l'aimait tant, tout comme aujourd'hui .. Elle l'aime encore ..

- Jun Su .. Puis-je t’appeler par ton nom Russien ? Je .. Je sais que seul ton père et ton frère peuvent le faire mais ..
- Non. Pour toi c'est Jun .. Et seulement Jun.


Il quitta Tokyo, sans un au revoir à sa mère, sans aucun regret. Laissant certains souvenirs derrière lui, emmenant le reste dans sa valise. Perdu dans cette nouvelle ville, cherchant désespérément à trouver son chemin, il entra en collision avec un grand homme brun. Son regard semblait s'adoucir à la vue du plus jeune et sa voix rocailleuse, fit frisonner le prénommé Jun Su.

- Je t'attendais ..
- Seva .. ?
- Cela fait longtemps .. Jukka ..




ÖMEN, je suis.

    NOM/SURNOM ? Dou`Dou & Dalao & Cahuète` & Ömen.
    ÂGE : Quatorze ans.
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? Je connaissais déjà ce forum il y à un ans.

    LE CODE :



...


Dernière édition par Baek Jun Su le Sam 23 Juin 2012 - 20:32, édité 44 fois
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Ven 22 Juin 2012 - 13:38
Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche, oublie pas de Up une fois la fiche finie =)


Dernière édition par Ryo Akira Suzuki le Ven 22 Juin 2012 - 13:41, édité 1 fois
avatar
Emiko Osaki

Fiche du Personnage
Âge: 23 ans
Amour: Ryo Akira Suzuki


MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Ven 22 Juin 2012 - 13:39
Bienvenu à toi
code validé et bonne continuation pour ta fiche
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Ven 22 Juin 2012 - 14:04

    Merci à vous (:
    Oui je n'oublierais pas d'Upper ~
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Ven 22 Juin 2012 - 14:18
Je t'en pris et au passage très belle histoire super fluide et très agréable à lire *o*
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Ven 22 Juin 2012 - 14:28

    Ah ? Et beeen .. Merci ♥ Je la finirais, je pense, dans la soirée :3


Dernière édition par Baek Jun Su le Ven 22 Juin 2012 - 23:34, édité 1 fois
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Ven 22 Juin 2012 - 14:29
Ok pas de soucis alors =)
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Sam 23 Juin 2012 - 17:14

    Histoire bâclée mais finie ._.
    Il ne me reste que le caractère et réécrire le physique et fiche finie :3
avatar
Emiko Osaki

Fiche du Personnage
Âge: 23 ans
Amour: Ryo Akira Suzuki


MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Sam 23 Juin 2012 - 18:32
pas de souci t'inquiète
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Sam 23 Juin 2012 - 20:25

    Voilà # (°∇°)< Fiche finie ~
    Certe, j'ai fais court et ce n'est pas à la hauteur de mon histoire ._.
    Mais bon ( ̄へ ̄)
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Sam 23 Juin 2012 - 20:34
Tout est ok je te valide et bon jeu parmi nous oublie pas de recenser ton avatar et tout le tralala
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Sam 23 Juin 2012 - 20:36

    Merci :3 Oui, j'y vais de ce pas [:
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED] Sam 23 Juin 2012 - 20:36
Je t'en pris
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Baek Jun Su # Jukka Vahi ♫ [LOADING .. COMPLETED]
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Baek Hyun [a finir]
» Baek Ja Eun. Are you ready ? ft. UEE
» kwon il nam ft. baek seungheon.
» Mundis Art ~ [Completed]
» Cassie Appelton, litlle blondy woman ! LOADING. (délais par Lipton)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: Administratif :: Les Fiches de Présentation.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Vampire Knight RPG