Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Althéa is here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Althéa Flynt


MessageSujet: Althéa is here Ven 23 Mar 2012 - 17:50


Althéa Flynt
”Junkie au grand coeur”




    NOM : Flynt
    PRÉNOM : Althéa
    SURNOM : Elle n'en a pas
    ÂGE : 22 ans
    GROUPE : Civil
    DATE DE NAISSANCE : 21 septembre 1989
    ORIGINE(S) : Française
    ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle



PHYSIQUE
Alors que dire sur Althéa ? Pas mal de choses en fait mais autant commencer par le commencement, t'en qu'a faire.
Tout d'abord Althéa est une jeune et jolie rousse, une vraie en plus. D'ailleurs les hommes (et les femmes) qui l'ont "mieux" connus peuvent en témoigner. Cette jeune femme possède un corps de mannequin, elle mesure un mètre soixante quinze pour soixante trois kilos, autant dire que rien qu'avec cet atout la belle rousse arrive à faire tourner plus d'une tête. Les courbes de son corps ne sont d'ailleurs pas en reste: ventre plat, fesses parfaitement dessinées, jambes magnifiquement interminables, mains semblables a celles d'un pianiste et aussi douces que de la soie... . Enfin bref, pas besoin d'en dire plus pour se rendre compte qu'Althéa pourrait presque faire figure de déesse vivante. Bien qu'il serait bon de parler d'un autre petit détail (enfin techniquement deux) qui ne laisse personne indifferent(e), il s'agit bien entendu de sa poitrine. Les plus mauvaises mauvaises langues s'amusent d'ailleurs à dire qu'elle est est en carton mais, au risque de les décevoir, non. Tout comme sa couleur sa poitrine est tout aussi naturelle, aucune"retouche" d'aucune sorte.
Maintenant que le corps d'Althéa a été passé au peigne fin, il serait peut-être bon de parler un peu (au moins ça) de son visage. Tout comme le reste de son corps, le visage de la jeune femme est plutôt agréabe à regarder. Un peu plus et il serait possible de le comparer à celui d'une poupée. Althéa à des traits finement dessinés, ce qui lui donne un air délicat (bien loin de la réalité a vrai dire). Ses yeux noirs, tirant légèrement sur le gris sont très expressifs bien que jamais personne ne put réusir a "lire" dans l'âme d'Althéa. Pour finir, son regard est agrémenté de charmante petite lunette qui lui vont ravir... Bien que, il faut le dire, elles tendent à lui donner un air de femme pas très farouche... .
Et pour finir en beauté, pourquoi ne pas finir sur la tenue vestimentaire de la jeune femme hein ? Bien qu'Althéa ait tout pour s'habiller comme une vraie bimbo, elle n'en fait rien vu que ce genre ne l'interesse absolument pas. Bien sur elle n'est pas contre un petit short en jean par forte chaleur mais très peu pour elle quand même. Pour résumer cete jeune femme est plus dans le style jean troué, vieilles converses au pieds et T-shirt blanc (customisé main). Voila et pour en donner une idée plus clair son look s'apprente assez à celui de Joan Jett autant dire qu'Althéa est plus Rock'n'Roll qu'autre chose.



MENTAL
Althéa est le genre de femme à qui il ne vaut mieux pas venir chercher des noises, elle n'hésitera pas à instant à foncer dans le tas si tel est le cas. Oui sous ses airs angéliques se cache un vrai démon. Cette jeune femme a vraiment un caractère bien trempé et elle ne s'en cache pas. Si quelqu'un vient la voir au mauvais moment Althéa sera du genre à remballer la personne en question sans aucun ménagement. En gros, sur certain point, la jeune femme a un vrai caractère de gars, elle estt toujours partante pour ue petite bagarre histoire de se défouler un peu.
Mais à côté de ça Althéa peut aussi se montrer d'une grande gentillesse, bien que cette situation estt assez rare il faut le dire. Quoiqu'il en soit quand Althéa se lie d'amitié avec quelqu'un ce lien était en béton. Quand elle accepte de faire rentrer quelq'un dans son coeur il n'en ressort pas, du moins à quelques exeptions prêt.
Cette jeune femme n'est pas non plus du genre à être fière de sa petite personne, en fait elle n'est pas vraiment prise de tête, elle prend les choses comme elles viennent. Elle possède d'ailleurs un esprit assez... Ouvert. Peu de chose la choque, voir rien a vrai dire. Cela vient surement de la vie qu'elle mène mais on verra ça plus tard. Quoiqu'il en soit Althéa est aussi une grande fêtarde et n'est pas contre une aventure d'un soir a deux ou plusieurs d'ailleurs... . La jeune femme est une vraie débauchée, elle est un peu "touche à tout". En fait rien ne lui fait peur: l'alcool, la drogue (douce ou dure) tout y passe. Il en va de même pour ses partenaires d'un soir, elle touche VRAIMENT à tout.
En gros le caractère dAlthéa se résume en une phrase: Sex, Drug and Rock'n'Roll...



HISTOIRE
Althéa est née dans les bas fonds de la ville de Strasbourg. Issue de l'union de parents tous deux français, la jeune femme n'eut pas une enfance facile. Fille unique, elle eut tout le loisir de voir son père sombrer peu à peu dans l'alcool suite à son licensiemment. Althéa n'était pas encore en âge de comprendre la situation, elle n'avait alors que cinq ans à l'époque et ces questions restaient sans réponses.

- Maman, pourquoi papa est toujours à la maison maintenant ? Il a des grandes vacances ?

A chaque fois que l'enfant posait cette question a sa mère, cette dernière ne pouvait s'empêcher de verser des larmes. Ce qu'Althéa n'allait pas tarder à savoir c'est que son père pouvait se montrer violent et elle allait en faire les frais, au même titre que ça mère.
Ces "souvenirs" resteront gravés à jamais dans la mémoire d'Althéa, jamais elle ne pourra oublier son père, venant la réveiller en pleine nuit, la tirant du lit par les cheveux pour ensuite la jeter à terre et la rouer de coups. Les pleures et les cris de l'enfant ne faisait qu'empirer la colère de son père.

- MAIS TU VAS LA FERMER TA GUEULE !!!!!! ESPECE DE SALE GOSSE, TOUT CE QUI ARRIVE EST TA FAUTE !!!!!!

Cette situation était de plus en plus réccurente. La mère d'Althéa, elle, restait dans l'encadrement de la porte, en pleur suppliant son mari d'arrêter mais rien n'y faisait. Bien au contraire, l'homme s'en prennait imédatement à sa femme.
Une nuit, alors que la folie du père était à son apogée et qu'il rouait de coup la mère d'Althéa, l'enfant se pécipita sur lui, une bouteille en verre a la main et la fracassa sur la tête de l'homme, lui ouvrant le crâne. La jeune fille resta là, sans bouger, le tesson de bouteille toujours dans sa main. Bien sûr son père n'était pas mort, juste inconscient, mais cela lui allait. Althéa se sentait alors libérée. L'enfant tendit sa main libre vers sa mère.

- Viens maman, on s'en va. On part d'ici.

Un grand sourire était affiché sur ses lèvres, ce fut la fin d'un calvaire qui dura cinq ans.

Deux ans plus tard, Althéa était alors devenue une ravissante adolescente de douze ans. Sa mère et elle avaient pu se reconstruire tant bien que mal. Elles avaient déménagé sur Bordeaux, l'homme qui les avait fait souffrir pendant tant d'années était maintenant dérrière les barreaux. Toutes deux coulaient une vie paisible, sa mère commençait même à fréquenter quelqu'un d'adorable.
Althéa était maintenant au collège, elle s'était fait de nouveaux amis. L'adolescente était une très bonne élève, appréciée par tous ses pofesseurs. Que demander de mieux ? La vie commençait enfin à lui sourire... . Enfin c'est ce qu'elle pensait. Peu à peu sa mère la délaissa au profit de son nouveau compagnon. L'adolescente était de plus en plus livrée à elle-même. Au début cela ne la dérangeait pas, pour elle c'était une preuve de confiance de la part de sa mère. Mais au bout de quelques mois, Althéa comprit qu'il n'en était rien, elle prit conscience qu'elle était seule, que sa mère avait changé.
C'est à partir de ce moment là que l'adolescende commença à sortir de temps en temps avec ses amis pour se balader des apres-midis entières. Puis elle commença à sortir le soir dans des boîtes assez peu recommandables aux patrons peu scrupuleux. C'est d'ailleurs dans ces endroits qu'Althéa se fit de nouveaux amis. Pour elle, ils étaient tous super cool, chacun avaient un façon de penser différentes, il faut le dire ces gens étaient vraiment à part.
Peu à peu la jeune fille se détacha de ses anciens amis pour traîner avec ceux qu'elle avait rencontré dans une boîte Rock'n'Roll de la ville. Elle commença alors à fumer et à sécher les cours occasionnellement, sa mère ne s'en rendait même pas compte, elle ne vivait presque plus avec sa fille.
Un soir, alors qu'elle était dans cette boîte avec ses amis. L'un d'eux sortit quelque chose de sa poche. Pour Althéa il ne s'agissait que d'une simple cigarette roulée a la main. Mais elle ne tarda pas à savoir qu'elle se trompait, rien que l'odeur le lui prouvait. Et la elle comprit qu'ils étaient en train de faire tourner un joint et que son tour allait venir. Dés qu'elle l'eut entre les mains, un lèger sourire se dessina sur ses lèvres. Althéa regarda ses amis un à un, chacun avait l'air de l'encourager. L'adolescente en tira alors une bonne bouffée, elle toussota légèrement en reccrachant la fumée, c'était une grande première pour elle. L'effet fut immédiat, elle se sentait bien et cela ne luit était pas arrivé depuis longtemps.
C'est comme ça que la descente aux enfer d'Althéa commença et ce n'était que le commencement. Un soir, alors que sa mère était absente comme a son habitude, la jeune fille, qui avait alors treize ans, était invitée a un concert assez Rock'n'Roll, chose qu'elle n'aurait raté pour rien au monde. Mais pendant le show un de ses amis eut un malaise, il fut prit de tremblements. Elle le regarda ne sachant pas quoi faire et posa ses yeux sur le deuxième garçon qui était avec eux.

- Qu'est-ce qu'il a ? Il va mal regarde-le !

Le gars en question n'avait pas l'air de s'inquièter plus que ça et lui donna pour simple réponse:

- C'est rien t'inquiètes, je vais le ramener a la voiture. Toi restes-là et rejoinds nous après le concert.

Althéa s'en rappelle comme si c'étai hier, elle avait acquiecé de la tête sans dire un mot, regardant les deux jeune gens se faufiler à travers la foule. L'adolescente reporta alors son regad sur la scène et profita pleinement de son concert, loin d'imaginer ce qui l'attendait.
une fois le concert finit, elle sortit de la salle et s'alluma une cigarette avant de partir a la recherche de la voiture. Dés qu'elle la trouva elle ne chercha pas à comprendre et rentra a l'intérieur. Là elle vit les deux garçons: l'un dans un état comateux (celui qui avait fait le malaise), l'autre une serigue plantée dans le bras. Ses yeux étaient rivés dessus, elle était comme hypnothisée.

- Je... Je savais pas que tu te piquais... Tu... Tu me fais essayer ?

Ces paroles étaient sorties toutes seules, comme un automatisme. Son ami refusa catégoriquement.

- Pas question ! Tu sais, cette merde une fois que tu tombes dedans... T'es foutu...

Althéa leva les yeux au ciel, c'était plu fort qu'elle, elle voulait le faire.

- Je suis pas comme les autres, c'est juste pour essayer... Rien qu'une fois.

L'adolescente était si insistante que le jeune homme céda mais à une condition: interdiction de se piquer, un rail suffira. Voilà la première approche d'Althéa avec les droges dures et ce n'était pas la dernière, car non elle n'état pas difrente des autres. L'héroïne eut sur elle un effet addictif immédiat. Bien sûr sa première prise elle s'en souviendrait toujours, celle qui fait se sentir mal et finit par fair vomir, mais comme tous les autres la jeune adolescente n'en eut rien à faire.
Suite à ça, Althéa commença à ne plus aller en cours et à sortir tous les soirs. Sa mère voyait très clairement que sa fille avait changé mais elle n'était pas au point de se douter qu'Althéa se drogait. Puis vint le jour où l'adolescente, âgée de quatorze ans maintenant, rentra chez elle totalemet déffoncée à une heure très avancée de la nuit. A sa plus grande surprise sa mère l'attendait, Althéa n'arrivait presque plus à tenir debout. Il n'en fallu pas plus a sa mère pour comprendre, tout devenait très clair à présent pour elle. La femme empoigna alors sa fille avec force est l'ammena dans la salle de bain, elle fit alors couler de l'eau froide dans la douche et y installa Althéa. La jeun fille ouvrit alors immédiatement les yeux, comme si elle venait de se faire réveiller d'un sommeil profond. Elle regarda alors sa mère en fondit en sanglot.

- Je suis désolée maman mais... MAIS J'ETAIS SI SEULE, TU.... TU N'ETAIS JAMAIS LA !!!!!!

Althéa avait hurlé la fin de sa phrase, a ce moment précis elle en voulait a sa mère. Cette dernière avait d'ailleurs les larmes aux yeux.

- Si... Si tu savais a quel point je m'en veux... Tout est de ma faute. Pour... Pourras-tu un jour me pardonner ?

L'adolescente regardait fixement sa mère, toute la haine qu'elle avait pu ressentir quelques secondes avant avait disparu.
Le lendemain elles prirent toutes deux une decision plus que difficile mais indispensable, Althéa allait partir en cure de désintoxycation pour jeunes adolescents. Pour que tout se passe bien, la jeune fille devait partir loin, histoire de couper les ponts avec ses "amis". Une semain plus tard Althéa était partie, laissant tout derrière elle.

Quatre ans s'écoulèrent avant qu'Althéa ne puisse rentrer définitivement chez elle. Ces années furent plus qu'éprouvante pour la jeune femme agée maintenant de dix-huit ans. Les rechutes furent nombreuses, car dans ce genre de centre beaucoup de résidents restent récalcitrants et s'arrangent toujours pour ramener de la dope dans leur chambre, inutile de dire qu'Althéa se laissait tenter à chaque fois. Mais maintenant qu'elle était clean, sa liberté lui était rendue.
Sa mère avait pévu un fabuleux festin pour son retour, la jeune femme était aux anges et les retrouvailles avec sa mère ne furent que rire et larmes. Althéa put aussi faire connaissance avec le nouveau copain de sa mère mais sa tête ne lui revenait pas. Mais sa mère était heureue, c'est tout ce qu'il comptait.
Ce bonheur dura quelques mois, Althéa reprit une vie normale peu à peu. Elle avait reussit à touver un boulot malgré ses antécedants, elle était serveuse dans un bar non loin de chez elle. Un soir alors que le monde battait son pleins, la jeune femme ne manqua pas de reconnaître certaines têtes qui lui étaient plusqu famlières. Ces deniers n'avaient d'ailleurs pas mit longtemps à la reconnaitre à leur tour. Althéa savait que ce moment allait arriver de toute façon, elle s'y était déja préparée.... . Oui ces anciens "amis"étaient là bien qu'il en manquait deux, sûrement avaient-ils quitté la ville ou autre. Quoiqu'il en soit ils s'étaient tous avancés vers le comptoir.

- Althéa, c'est bien toi ? Ca fait longtemps qu'on t'avait pas vu dans le coin....

La jeune femme avait mit un certain temps avant de leur répondre, elle n'arrivait pas a savoir si elle était contente de les voir où non.

- Oui est vrai. J'ai... J'ai du mettre les voiles pour... Pour m'occuper de certain truc perso.

Althéa ne voulait pas en dire plus, cela ne les regardait en aucun cas. Là, la question qu'elle redoutait tant tomba.

- Ca te dit de venir faire un tour après ton taf ? En souvenir du bon vieux temps.

La jeune femme réfléchit quelques secondes avant de décliner l'invitation. Elle savait parfaitement ce qu'il allait se passer si elle cédait. Ses amis l'avaient regardé lui disant que ce n'était pas grave, que ce n'était que partie remise, ce qu'Althéa n'espérait pas.
Ce soir là, la jeune femme était rentrée chez elle vers les deux heures du matin et sans aucune surprise elle y était seule, chose qui n'était pas bonne pour elle. C'est dans ce genre de situation qu'Althéa ruminait sur son passé. Elle s'en rappellera toute sa vie, elle s'était allumée une cigarette puis était sortie faire un tour, le tour de trop.
C'est fou comme les vieilles habitudes reviennent au grand galop dans certaine circonstance. Sans s'en rendre compte ses pieds l'avaient guidés devant la boîte qu'elle cotoyait des années plus tôt. Rien avait changé si ce n'était que la deventure était encore plus poisseuse que dans ses souvenirs. Mais elle n'hésita pas un instant et y entra. A l'intérieur rien n'avait changé, bien sûr ses anciens amis étaient là... . Il ne faut pas plus d'une soirée pour une ancienne junkie de replonger, c'est ce qui arriva a Althéa.
Au début l'ambiance restait "bon enfant", elle se faisait un fixe de temps en temps. Elle commença au même moment à sortir avec un des garçons de la bandes, tout alla très vite. Ce n'est qu'au bout de quelques jours qu'elle perdit sa virigité, le lendemain elle se faisait larguée mais étrangement cela ne lui faisat ni chaud, ni froid. Althéa s'était rendue compte qu'elle plaisait aux hommes... Et aux femmes aussi, inutile de préciser qu'elle tenta l'expérience et que cela lui plu.
Ce n'est que là qu'une vie de vraie débauche s'ouvrit à la jeune femme: le sexe, la drogue, l'alcool régissaient sa vie. Sa mère n'en pouvant plus la mit à la porte, elle ne ressentait plus aucune culpabilité. Althéa apprendra que plus tard que cette décision était venue de la part du nouveau compagnon de sa mère, mais peu lui importait, à cette époque là la jeune femme se fichait de tout, chose qui ne changea pas vraiment d'ailleurs.
Voilà, Althéa était maintenant a la rue, trainant ses affaires dans un sac poubelle. Elle décida alors d'aller s'installer dans le squatte de ses amis. Ses journées se résumaient à dormir, se piquer, aller au boulot (avant de le perdre)... Mais la cam a un certain coût, une fois qu'elle perdit son travail l'argent commençait à manqué et elle ne connaissait que trop bien les crises de manques pour arrêter. Elle prit alors une décision qu'elle regrettera bien vite, elle se mit à faire le trottoire, les clients n'étaient pas difficiles à trouver avec le corps de rêve qu'elle possédait.
Mais vint le jour où ses amis étaient partis, la laissant seule a nouveau. Maintenant elle n pouvait compte que sur elle-même. C'est à cet instant qu'elle se dit qu'elle préférait être seule plutôt que mal accompagnée. Jusque là elle s'était toujours débrouillée toute seule, alors pourquoi ne pas continuer ?
Ce jour arriva il y a peut de temps,elle venait tout juste d'avoir vingt-deux ans. Elle prit alors la décision de quitter Bordeaux par ses propres moyens, cette ville était pour elle synonyme de mauvais souvenir, par la même occasion elle arrêta de se prostituer, quitte a acheter sa cam autant l'acheter avec de l'argent durement gagné.
Althéa ne savait pas où aller, mais qu'importe du temps qu'elle quittait cette ville tout lui allait. La jeune femme fit alors du stop à travers tout le pays. C'est de cette façon qu'elle arriva dans une ville qu'elle ne connaissait pas et où personne ne la connaisait. Tout les critères étaient là. Bien sûr Althéa n'avait toujours pas arrêté de se piquer, c'est pour cela qu'elle se mit directement a la recherche d'un emploi, afind de subvenir a ses besoins et qui sais peut-être qu'un jour elle trouverai le courage darrêter ?




DERRIÈRE L'ECRAN



    NOM/SURNOM ? J'en ai tellement xD
    ÂGE : 22 ans
    COMMENT T'ES ARRIVE LA ? C'es une longue histoire ^^
    LE CODE :



...


Dernière édition par Althéa Flynt le Lun 26 Mar 2012 - 8:55, édité 1 fois
avatar
Ryo Akira Suzuki

Fiche du Personnage
Âge: 24 ans
Amour: Emiko Osaki




Les héros ne meurent jamais. Viens. Nous avons un monde à sauver.
MessageSujet: Re: Althéa is here Ven 23 Mar 2012 - 20:00
Ma salle gosseeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee o/ Tu me réserve un Rp hein ? Hein ? HEIN ?
avatar
Althéa Flynt


MessageSujet: Re: Althéa is here Sam 24 Mar 2012 - 10:01
Mon tit guguuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuusssssseeeeeeee \o/.
Bien sûr que je te résèrve un Rp, la question se pose même pas ^^.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Althéa is here Lun 26 Mar 2012 - 0:36
Ohhh mais coucou toi :3
Désolé, mais le groupe solitaire est réservé aux élèves.
Seule les groupes Civils & Personnels sont réservés aux adultes alors que le groupe Artiste est mixé.
avatar
Althéa Flynt


MessageSujet: Re: Althéa is here Lun 26 Mar 2012 - 8:45
Ah merde, j'avais pas vu désolé ^^". Ben ça sera Civil alors, je change ça desuite sur ma fiche ^^.
avatar
Mitsuno Nishimura

Fiche du Personnage
Âge: 21 ans
Amour: J'ai pas encore trouvé la femme de ma vie...


MessageSujet: Re: Althéa is here Lun 26 Mar 2012 - 17:27
Bienvenue !

Tu es validée ^^
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Althéa is here
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Salut! Ben c'est Althéa!
» Althéa
» Isobel Calypso Althéa Vestrit
» Althéa ♫ Fayritale is a dream
» Une souris trop humaine : Althéa Killborn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Présentations :: Présentation des Adultes :: Fiches Validées Adultes-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Vampire Knight RPG