Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Flânée dans l'allée |PV Mitsuno|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Jeu 24 Nov 2011 - 14:06
Maya avait son portable coller à son oreille en train de rire de bon cœur et de manière insouciante. Elle était tranquillement en train de se promener dans l'allée marchande de la ville avec son sac à main au bras et son fameux portable dans l'autre main en train de discuter ... Mais avec qui me direz vous ? Avec son amie d'enfance Midori ! Celle qu'elle ne voyait presque plus depuis qu'elle est à l'académie mais qui arrive qu'elles se parle parfois au téléphone. Elle adorait toujours autant parler avec elle, sa lui faisait du bien et l’empêchait d'oublier ses attaches avec le passé car elle sentait que depuis qu'elle est à l'académie, les choses avait radicalement changer. Son train de vie d'avant l'académie n'est pas du tout la même que celle d'après. Sa peut paraitre normal et logique dit comme sa mais Maya pensait pas que sa allait être à ce point. Mais sa pouvais changer, Midori resterait Midori pour Maya. Et c'était difficile de ce débarrasser d'elle de toute façon avec son fort caractère et son dynamisme.

Enfin bref, elle fini sa discutions avec sa meilleur amie et en arrivant près d'un café, elle décida de s'y installer pour reposer un peu ses jambes qui avaient fait déjà une belle trotte. Elle s'installa à l’extérieur car il faisait plutôt bon et que le soleil était au rendez vous. Maya le prouvait d’ailleurs de ce doux atmosphère en ayant sur le dos ses habits habituel : son pull rose pâle qui laissait dévoiler ses épaules et de sa mini-jupe à carreaux avec ses long collants noir. Elle commanda un simple jus d'orange qu'elle dégusta avec une paille.

Elle posa ses deux coudes sur la table pour soutenir sa tête avec ses mains, la paille toujours à la bouche pour boire son breuvage et le regard qui glissait un peu partout : Une belle voiture passant par la, un charmant petit couple en train de roucouler à une table pas loin, une bande de garçons en train de parler et rire assez fort (ce qui la fit soupirer d'ailleurs), un chien et son maitre en pleine promenade et encore d'autres petite choses de ce genre qui faisait que cette allée était animé. Maya était bien seule sur sa petite table, ce qui la gênait pas vraiment. Sa lui permettait de se détendre et pouvoir un peu penser. "Sa c'est un beau samedi à ne rien faire" se dit Maya dans sa tête en esquissant un petit sourire solitaire ...


HRP ~ C'est pas fameux comme début de rp, Sorry =(
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Lun 28 Nov 2011 - 20:34
Mitsuno rabattit la visière de son casque en soupirant, et après avoir réajusté son sac à dos sur ses épaules, grimpa sur sa moto. Il démarra dans un vrombissement et se dirigea vers la ville. Il n'avait rien à faire aujourd'hui, et il comptait bien profiter de cette belle journée. Il doubla une voiture et entra dans le centre ville quelques minutes plus tard. Il y avait pas mal de monde qui s'agglutinait autour des boutiques, sans doute en quête des futurs cadeaux de Noël.

Le jeune homme décida d'aller boire un verre au café du coin. Il gara donc sa moto sur le trottoir d'en face, enjamba la selle pour en descendre, puis il retira son casque en secouant doucement la tête pour recoiffer vaguement ses cheveux. Mitsuno se dirigea alors vers la terrasse du café, son casque se balançant au bout de son bras comme un prolongement de celui-ci. Il jeta un rapide coup d'œil aux gens déjà présents, la plupart en grande conversation. Sauf une jeune fille, seule à sa table, sirotant ce qui devait être un jus d'oranges. Sa tenue, qu'il pouvait apercevoir par dessus et sous la table, lui semblait légèrement familière. Le brun passa devant elle sans la regarder vraiment, et entra dans le bar. Là, il commanda un Coca Zéro, et ressortit pour s'installer au soleil.

Mitsuno déposa son casque et son sac à dos sur la table, et rangea ses clés, qu'il tenait toujours dans sa main, au fond de sa poche. Il reporta son regard sur la demoiselle, qui était assise à un ou deux mètres de lui. Sa tête reposait sur ses mains à hauteur de la paille qui ne quittait pas sa bouche. Elle observait les alentours et semblait être perdue dans ses pensées.

Mitsuno plongea à son tour dans ses réflexions, son dos nonchalamment appuyé contre la chaise.

"C'est bizarre mais… J'ai l'impression qu'on s'est déjà vus quelque part. Cette façon de s'habiller, ce visage, ce regard… Ils ne me sont pas inconnus, j'en suis presque sûr."

Armé de son assurance presque légendaire, il se leva et alla se pencher sur la table de la jeune fille, ses mains appuyées sur le plastique. Il lui fit ensuite un grand sourire et prit la parole :

- Salut ! Excuse-moi, mais j'ai l'impression de te connaître.

Ainsi penché presque au dessus d'elle, cela lui donnait des airs de protecteur tellement il était grand et baraqué. D'ailleurs, tournant le dos au soleil, son ombre la recouvrait entièrement.

- Je sais pas, ta tenue, ta façon de te tenir… Ça me dit quelque chose. Enfin, vas pas croire que je t'ai analysée ! C'était un simple coup d'œil.

Son sourire ne quittait pas ses lèvres et il planta son regard dans le sien, attendant sa réponse avec une certaine impatience.

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Mar 29 Nov 2011 - 12:17
Maya était toujours plongée dans ses profondes pensée en train de siroter son jus d'orange qu'elle avait fini à moitié sans trop s'en rendre compte. Le regard fuyant qui se posait un peu partout mais avec la tête immobile, coincer entre ses deux mains. Même une personne qui passa sous son nez n'avais pas réussi à la perturber. Maya ne faisait plus vraiment attention à ce qui se passait autour d'elle. C'était bien du Maya tout cracher sa, à se fermer comme une huître parfois, en regardant partout sans vraiment regarder, et à penser à tout et n'importe quoi. D'une choses bien futile comme par exemple si elle aurai pas du en fait commander un jus avec plein de fruit dedans ... Passionnant ! Ou de choses bien plus sérieuse et importante ... Mais sa c'est une autre histoire.

Elle se gratta doucement la joue avec son index et en bougeant pas de sa position. Mais elle fini par sortir de ses rêverie quand une ombre imposante vint lui cacher le soleil. Elle s’arrêta d'un coup de déguster son jus d'orange en laissant tomber sa paille de ses lèvres, et leva doucement la tête vers le propriétaire de cette fameuse ombre. Maya discerna bien sur que c’était un homme ... Une jeune garçon même mais elle avait du mal a voir son visage car il était à contre joue et elle avait l'impression de voir une grande masse noir ... C'était le cas de le dire. Cette personne créait beaucoup d'ombre et semblait très baraqué. Il se mis à parler et ces paroles intrigua la jeune fille. Elle l'a connais ? ... Elle pencha sa tête un peu sur le cotés en le regardant. Elle n'arrivait bien sur pas à le reconnaître à cause de ce contre jour ... Peut être qu'il disait sa juste pour approcher Maya, ce qui l’agaça sur le moment. Mais cette voix ... D'un coup en y réfléchissant, la voix du jeune homme lui était familière. Mais elle ne dit pas un mot et se contentai de continuer de le regarder curieusement.

La suite de ces paroles, et surtout la fin fit échapper un petit soupire amusé à Maya. Difficile de dire qu'il avait pas analyser Maya après ce qu'il avait dit juste avant. Il devait surement être assis à une table à cotes de celle de Maya. Il a du la voir rêvasser toute seule dans son coin et peut être la trouver un peu bizarre ... Qui sait. En discernant le sourire afficher par le jeune homme, Maya commençait à voir un peu son visage plus nettement. Elle fit de petit yeux en le fixant et fini par se redresser d'un coup en se levant de son siège et en le regardant avec de grand yeux surprise.

Mitsuno ?! ...

Une fois lever, elle eut confirmation car la elle pouvait le voir parfaitement. C'était bien lui ! Ce fameux Mitsu', un ancien camarade de classe à l'académie. Maintenant il y est plus et elle n'avais jamais eu l'occasion de le recroiser. C'était vraiment une grand surprise, elle ne s'attendais pas du tout à croiser quelqu'un qu'elle connaissait par ici et encore moins Mitsu'. Elle fini par afficher un grand sourire radieux pendant quelque seconde, heureuse de le revoir enfin.

Je m'attendais pas à te voir ici ! Sa fais longtemps !

Mais elle fini par prendre un visage un peu plus tirée et contrarier et elle croisa les bras et le fixa du regard.

Et toi tu me reconnais pas ?! ...
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Mer 30 Nov 2011 - 16:40
La paille tomba de la bouche de la jeune fille qui leva la tête vers lui. Elle avait l'air intriguée et affichait une expression légèrement déconcertée. Cependant, elle ne dit mot et l'écouta jusqu'au bout. Quand il eût fini de parler, elle soupira doucement mais Mitsuno la fixait toujours. Le regard de la demoiselle se rétrécit, elle se leva brusquement, et ses yeux s'écarquillèrent aussitôt.

- Mitsuno ?! ...

Ce dernier se redressa complètement et un air satisfait passa sur son visage. Au moins, il ne s'était pas trompé ! Ils se connaissaient forcément de quelque part. Vu son âge, ils avaient dû se rencontrer à l'académie. Sinon, il ne voyait pas vraiment où, à part peut-être chez le vétérinaire pour qui il travaillait. Elle lui avoua qu'elle ne s'attendait pas à le voir ici et que cela faisait un certain temps qu'ils ne s'étaient pas croisés. Mais presque aussitôt, sa joie fit place à la contrariété et elle croisa les bras sur sa poitrine en le toisant.

- Et toi tu me reconnais pas ?! ...

Cette expression sur ce visage… Le regard de Mitsuno s'éclaira et il fit un grand sourire.

- Maya ?!

Il laissa une petite pause puis éclata de rire.

- Ca alors ! Qu'est-ce que t'as changé ! J'ai eu beaucoup de mal à te reconnaître !

Et en effet, elle n'était plus la "petite" fille qu'il avait connu à l'époque. Elle avait grandit visiblement très rapidement, elle avait pris de la poitrine, et son visage s'était transformé. Elle avait l'air plus femme, plus sûre d'elle-même. Par contre, elle avait gardé son style vestimentaire et sa personnalité.

Il fourra ses mains dans ses poches et planta son regard dans celui de Maya. Sa Mayou à lui. Mitsuno se remémora rapidement quelques uns des moments passés ensemble, et il se souvint de leur complicité. Non pas qu'il l'ait oubliée. Seulement à quel point c'était bon d'être auprès d'elle. C'est vrai qu'elle lui avait manqué. Il avait terminé ses études avant elle, et il avait décidé de quitter l'académie pour aider le vétérinaire qui avait soigné Peluche, son petit loir. Depuis, ils s'étaient perdus de vue.

Mais à présent, il se doutait bien qu'entre eux, ce ne serait sans doute plus pareil. Elle avait dû rencontrer d'autres personnes, plus intéressantes que lui. Et qui dit qu'avant aujourd'hui elle ne l'avait pas rayé de sa carte ? Pourtant, le brun se dit que Maya ne pouvait pas feinter cet air joyeux qu'elle avait eu en le reconnaissant. C'est pourquoi il décida de se lancer.

- En tous cas, ça me fait super plaisir de te revoir ! Alors, qu'est-ce que tu deviens ? Toujours à l'académie je suppose ?

Il passa machinalement sa main droite dans ses cheveux, geste qui était devenu un réflexe depuis plusieurs années maintenant. Ca ne servait pas vraiment à le coiffer, puisqu'il avait toujours une mèche rebelle, mais c'était plus par habitude en fait.

Il se décala légèrement pour laisser le soleil passer sur Maya, conscient qu'il l'ombrageait complètement. Elle était devenue belle. Enfin, avant, elle l'était aussi, mais c'était différent. Elle était plus jeune, et donc ce n'était pas le même genre de beauté. Là, elle respirait la féminité. Maya faisait partie des très, très rares élues qui ne hurlaient pas en le voyant, qui ne jouaient pas les groupies, et qui ne l'assaillaient pas de tous côtés dès qu'il passait un coin de rue.

Un sourire se dessina sur le visage du jeune homme. Il était vraiment content de l'avoir retrouvée. Il mit ses mains dans ses poches, puis en retira une presque aussitôt pour désigner la table sur laquelle traînaient ses affaires.

- T'as qu'à t'installer avec moi, je te paye un verre si tu veux.

Puis d'un doigt, il fit un vague geste vers le verre de Maya.

- Enfin, quand tu auras terminé celui-là !

Il rit légèrement puis plongea son regard dans celui de son amie.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Jeu 1 Déc 2011 - 16:17
Il avait surtout pas intérêt à se planter, sinon Maya en serait très vexer. Que elle, elle arrive à le reconnaître et pas lui. Sa l'aurai vraiment contrarier et elle aurai aussi un peu la honte sur le coup, comme si elle valait pas la peine qu'on se souvienne d'elle. Mais elle fut tout de suite rassurée quand elle entendu Mitsu' prononcer son prénom. Elle se décrispa doucement et laissa afficher un petit sourire satisfaite. Ouf, lui aussi souvenais d'elle. D'un cotés, c'était lui qui était venu aborder Maya, donc dans un sens Mitsu' l'avais déjà un peu reconnue ... Enfin bref. Elle se mit aussi à rire en même temps que lui, un peu plus discrètement, puis un peu interloquer elle commença à se regarder un peu de partout.

J'ai tant changée que sa ? ... D'un cotés sa fait un bail.

Elle sourit un peu à ses paroles et en regardant Mitsu' elle remarqua qu'effectivement sa faisait quand même assez longtemps. Il semblait aussi avoir bien changer : Plus grand, encore plus baraqué au point de pouvoir crée une ombre géante, Maya pouvait en témoigner. Elle le regarda avec à la fois un regard heureuse de le revoir et curieuse de ce qu'il est devenu. Il a du s'en passer des choses depuis le temps. Elle commença à ressentir de vieille sensations, comme si la vue de cet ami la faisait replongée dans le passé, et des choses qu'il ont vécu ensemble ... Etant très nostalgique, Maya aimait beaucoup cette émotion.

La question de Mitsuno la réveilla et en mettant rapidement ses deux mains derrière son dos elle s'empressa de lui répondre.

Oui toujours ! Je suis même depuis peu la nouvelle présidente du club d'art martiaux. Je t'avais dit que j'attendrai un peu avant de m'investir dans un club ... Et aussi tu sais à quel point je suis douée.

Elle en rigola doucement en lui tirant la langue. Elle se dit que c'était plutôt dommage qu'il est été pas la pour la voir entrée dans un club, elle en aura aussi pris du temps pour se décider à entrée dans un club ... mais maintenant c'est fait et en plus elle est présidente, elle pouvait pas faire mieux.
Voir Mitsu' passer sa main dans ces cheveux la fit doucement sourire ... Un de ces fameux réflexe, on change pas les habitudes. Un geste qui était inutile car il avait toujours les cheveux décoiffer, ce qui apparaît aussi comme une contradiction avec Maya qui a toujours besoin d'avoir des cheveux impeccable et bien coiffer, vue la difficulté et le temps pour s'en occuper. Mitsu' fini enfin par se décaler un peu pour laisser passer le soleil, ce qui aveugla légèrement Maya qui fit de petit yeux et mise son bras devant sa tête pour les protéger. Maintenant qu'il était plus à contre jour, elle pouvait le voir parfaitement. Pour Maya il avait pas vraiment changer quand on regarde bien, en tout cas physiquement. Mais mentalement il semblerait que se soit la même choses ... Enfin elle verra bien. Elle tourna la tête vers la table que Mitsu' pointa du doigt et l'écouta, et encore tourna sa tête vers son verre de jus d'orange au tiers rempli qui Mitsu' pointa encore du doigt. Elle sourit en soupirant discrètement et sans rien dire alla prendre son sac à main dans une main et son verre dans l'autre et en se déplaçant vers la table de Mitsu' sans l'attendre dit avec un grand sourire.

J'accepte volontiers ton invitation. Et puis épargne ton porte monnaie, ce que j'ai dans les mains me suffit amplement.

Elle posa ses affaires sur la table et s'assied sur le siège en face de Mitsu'. Avec une de ses mains elle toucha doucement ses cheveux pour bien les remettre et pour les rabattre derrière ses oreilles. Puis elle posa ses deux coudes sur la table pour poser sa tête sur l'une de ses deux mains, et lança un regard posée à Mitsu' avec un sourire tendre.

Et dit moi toi, qu'est ce que tu deviens ? T'es toujours aussi "populaire" ?

Et d'un coup, elle regarda un peu partout avec curiosité et fixa Mitsuno.

Et Peluche il est pas avec toi ? ...
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Jeu 1 Déc 2011 - 22:14
Maya fut un peu surprise de sa remarque puisqu'elle se mit à se regarder sous presque tous les angles, comme si elle n'avait pas remarqué sa "transformation". Puis elle avoua qu'avec le temps qui s'était écoulé, il était normal qu'elle ait changé. Mitsuno lui sourit et fit un bref hochement de tête. Il remarqua qu'elle le détaillait lui aussi.

Et pour cause, Mitsuno, bien qu'un peu plus vieux que la jeune fille, avait prit plusieurs bons centimètres, ainsi qu'une bonne dose de musculature. Malgré son regard qui se promenait sur lui, il n'était pas gêné le moins du monde. En tout cas, elle semblait heureuse de l'avoir retrouvé.

La demoiselle lui dit ensuite qu'elle était toujours élève à l'académie, et qu'elle était même devenue présidente du club d'arts martiaux. Elle ponctua sa phrase en lui tirant la langue, ce qui arracha un sourire spontané à Mitsuno. Ce dernier afficha un air plein de fierté. Sa petite Mayou avait bien grandit, et malgré le fait qu'ils n'aient eut qu'une relation amicale, il s'était toujours sentie très proche d'elle.

- C'est super ça ! Je savais qu'un jour on reconnaîtrait ton talent.

Il rit à son tour en se souvenant des démonstrations qu'elle lui avait si souvent faites. Lorsqu'il se décala, les cheveux de Maya brillèrent au soleil. Sur ce point, elle était restée la même : elle avait toujours donné à sa chevelure des soins particuliers, ce qui en valait sûrement la peine puisqu'ils étaient plein de vitalité.

- J'accepte volontiers ton invitation. Et puis épargne ton porte monnaie, ce que j'ai dans les mains me suffit amplement.

Mitsuno laissa échapper un nouveau sourire, et se retourna doucement pour la suivre du regard quand elle alla rejoindre sa table derrière eux. Ce n'était plus une jeune fille, mais une vraie femme en devenir. Il était très content de ce qu'elle était devenue.

Le jeune homme la suivit donc, et alla s'asseoir en face d'elle, sur la chaise qu'il avait précédemment occupée, avant de détacher sa veste, révélant une chemise rouge vif. Il retira son casque et son sac de la table pour faire un peu plus de place. Son amie eut un geste absolument mignon : elle réarrangea discrètement sa coiffure, avant de caler sa tête sur une de ses mains et de lui sourire tendrement. Le brun ne dit rien et se contenta de la fixer, un petit sourire aux lèvres.

- Et dit moi toi, qu'est ce que tu deviens ? T'es toujours aussi "populaire" ?

Mitsuno s'adossa à sa chaise, baissant les yeux, l'air amusé. Puis il rit doucement en reportant son regard sur Maya.

- Hé bien, j'ai décidé de travailler pour le vétérinaire qui avait recueilli mon loir. Mais il me laisse pas mal de temps libre, donc j'essaye de m'occuper. Et sinon, oui, les filles me courent toujours après. Mais aucune d'entre elles ne m'intéresse.

Il avait ajouté cette phrase accompagnée d'un regard entendu, après une légère pause, juste pour préciser à la jeune femme qu'il n'était pas du genre à profiter de la situation. Le serveur lui apporta son coca Zéro, et il en aspira une gorgée à la paille.

- Et Peluche il est pas avec toi ? ...

Elle avait remarqué ! Il était vraiment content. Il rit à nouveau et fit un bref signe de tête en direction de derrière Maya.

- Tu vois la moto là ? C'est la mienne. Peluche doit se balader dans l'arbre juste au dessus, il a sauté de mon blouson quand je me suis garé. Je suis même certain qu'il nous observe en ce moment-même.

Il fit un petit clin d'œil à son amie et se pencha pour lui murmurer sur le ton de la confidence :

- Il surveille que les jolies demoiselles ne m'importunent pas trop…

Il resta ainsi penché, ses yeux noisettes plongés dans ceux de Maya. C'était agréable de se retrouver ainsi, presque comme si rien ne les avait séparés. Il observa un instant ses épaules dénudées et fut parcouru d'un léger frisson, puis reporta rapidement son regard sur ses yeux priant intérieurement pour qu'elle ne l'ait pas remarqué.

En fait, Mitsuno ne pouvait potentiellement être attiré que par les filles qui ne faisaient pas partie de ses assaillantes. Pour lui, elles ne le désiraient que pour son physique, car même si elles connaissaient quasiment tout de lui (et il ne savait toujours pas par quel miracle), elles ne s'intéressaient pas à ce qu'il faisait dans sa vie. Et d'ailleurs, ces jeunes filles ne pouvaient pas supporter Peluche, qu'elles qualifiaient généralement de "rat répugnant", ce qui avait le don d'énerver Mitsuno.

Il resta un long moment sans rien dire, toujours penché vers elle, se focalisant uniquement sur le souffle régulier de Maya, puis prit une nouvelle gorgée de son Coca. Les petites bulles envahirent son palais et ses yeux pétillèrent de bonheur. Il se sentait léger et heureux. Il avait retrouvé son amie, et tout se passait bien.

- Tu m'as manqué Maya.

Le brun avait lâché cette phrase sans y avoir réfléchit. Mais il ne le regrettait pas car il savait à quel point c'était vrai. Il avait très souvent repensé à elle, même s'il n'avait aucune idée sur le fait qu'elle ait aussi pensé à lui ou non. Il décida de lui avouer.

- J'ai pas arrêté de penser à toi. Je me demandais ce que tu faisais, avec qui tu étais… (Il baissa la voix.) Si j'avais encore une place dans ton cœur…

Il étendit devant lui ses deux bras le long des bords de la table. Ils atteignirent l'autre bout, et ses mains agrippèrent le rebord, effleurant un des coudes de Maya. Courbé ainsi devant elle, il était tout proche et devait paraître assez imposant puisque ses muscles étaient contractés. Son aisance lui permit de ne pas être déstabilisé, mais complètement détendu. Il ne regardait jamais ailleurs que ses yeux, plantant son regard presque doré dans celui de la jeune fille.

- C'est génial de t'avoir retrouvée. J'ai souvent pensé passer à l'académie un de ces quatre pour voir si je te captais, mais je me suis dit que je serais peut-être pas le bienvenue.

Il ne la quittait pas des yeux, guettant chacune de ses réactions, le moindre de ses gestes, en tant que très grand observateur qu'il est. Il tapota du pouce un rythme qui lui vint en tête l'accompagnant d'une de ses jambes, qui alla doucement cogner celle de Maya. Il ne fut même pas embarrassé du geste mais craignait seulement de lui avoir fait mal.

- Oh pardon, je suis désolé Maya ! Je t'ai pas fait mal ?

Il recula un peu sa jambe pour éviter tout nouveau contact mais resta tout aussi penché qu'il l'était depuis un moment déjà. Au loin, il aperçut Peluche qui se baladait dans les branches.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Ven 2 Déc 2011 - 14:06
Maya le laissa répondre à sa première question en reprenant un visage neutre et en l'écoutant attentivement avec toujours sa tête caler sur sa main. Alors il semblerait qu'il travail maintenant pour le vétérinaire qui avait recueilli Peluche. Maya s'attendait à ce que sa arrive, il en n'avais déjà parler de cette possibilité et elle ses toujours dit que c'était ce qui allait le plus certainement arriver. Mitsu' avait vraiment la fibre avec les animaux, et le voir travailler avec un vétérinaire était la choses la plus naturel au monde, enfin selon la conception de Maya. Elle était contente que sa se passe comme sa, et qu'il suive une voie qui lui plait. La deuxième partie de sa réponse la surprise pas et elle en fut même amusée intérieurement. Ahlala Mitsu' et ces courtisanes. Les choses ne changeront donc jamais, d'un cotés Mitsu lui même n'avais pas vraiment changer physiquement, pas radicalement. Il y avait toujours de quoi pour qu'il ai autant de succès avec les filles. Sa rappela à la jeune fille des souvenirs de l'académie ou elle voyait Mitsu' se faire harceler par la gente féminine et qu'elle n'arrivait même pas à l'approcher ... Ce qui l’agaçait au plus haut point. Sa l’agaçait surtout aussi de savoir que sa plaisait pas à Mitsu' qui se sentait un peu "envahi" ... Bien que des garçons l'enviai. Le regard de Mitsu' qui suivit la fit soupirer avec un sourire discret, car il n'avait pas besoin de ponctuer ce genre de choses car Maya le savait déjà et qu'il n'avait pas besoin de le préciser.

Puis Mitsu' répondit à la deuxième question de Maya concernant ce petit loir de Peluche. Lorsqu'il fit un signe de tête en direction de derrière Maya, en gardant sa position elle se contenta d'un peu tourner sa tête toujours sur sa main pour remarquer effectivement la moto de Mitsu'. Elle regarda l'arbre ou il devait se trouver et fit un petit sourire solitaire. Toujours aussi intrépide ce petit Peluche. Elle aimait beaucoup ce petit loir, elle le trouvait très mignon. Elle aime beaucoup les animaux en général, mais comme elle en n'a jamais eu. Elle garda le même sourire et fini par tourner sa tête vers Mitsu' qui s'était pencher vers elle pour murmurer quelques mots à Maya. Elle fut un peu surprise sur le coup en le voyant d'un coup aussi près et fit de grand yeux. La remarque de Mitsu' la fit échapper un soupire avec un petit rire, et le regarda avec un petit sourire.

Il doit avoir beaucoup de boulot le pauvre.

Elle continua de lui sourire et pendant un court instant, vue son regard se déplacer sur Maya avant de se replanter dans le regard de cette dernière. Elle ne put pas deviner ce qu'il avait regarder comme sa et n'essaya même pas de chercher.
En prenant une gorgée de son Coca Zéro, Mitsu' continua de fixer Maya du regard. Maya aussi pendant un court instant le fixait du regard mais fini par avoir un regard un peu plus fuyant et fini par porter sa paille à ses lèvres pour boire son restant de jus d'orange, pour occuper son esprit. La suite des paroles de Mitsu' la surprise sur le coup et elle s’arrêta de boire pour le regarder. Elle s'attendait pas à ce qu'il dise sa tout à coup et elle savait pas vraiment comment y répondre. Elle était touchée car elle sentit qu'il avait dit sa naturellement. Elle le regarda la bouche entre ouverte, sans rien dire ... Priant pour qu'il dise autre choses pour pas laisser s'installer une atmosphère gênante. Mais la suite de ces paroles la surprise encore deux fois plus. Elle ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle est autant manquée à Mitsu'. Pendant qu'il était en train de mettre ses bras autour de la table et que son imposante carrure s’approcha encore un peu plus de la jeune fille, elle se mis à réfléchir en gardant son regard dans le sien. Elle était un peu gêner sur le moment ne sachant pas quoi lui répondre. Le regard de Mitsu' était imperturbable ... Maya le reconnu bien la. Il avait toujours cette capacité à rester détendu et calme en toute circonstance, ce qui était pas le cas de Maya. Qui elle devenait de plus en plus embarrasser par tout ces bons sentiments pour elle. Elle pria encore une fois pour qu'il continue de parler et c'est ce qui se passa. Elle pris une autre mine et soupira lentement en baissant la tête et la releva pour lui faire un sourire le plus détendu possible.

T'es trop bête ! Bien sur que t'aurai été le bienvenue. J'aurai été très heureuse de te revoir ... Et j'aurai pas été la seule c'est sur.

Elle faisait référence à ces amis encore rester à l'académie comme Maya et bien sur à son "fan-club" à l'académie qui l'avait pas oublier. Maya sentit encore le regard de Mitsu' sur elle et elle regarda son verre de jus d'orange qui était maintenant au quart rempli. Elle entendit le petit rythme que Mitsu' créa avec son pouce et l'une de ces jambes et sentit d'un coup un petit coup sur son tibia qui la fit lâcher un petit "aïe" avec une petite grimace de douleur. C'était évidement le pied de Mitsu' qui c'était heurter accidentellement sur la jambe de Maya et elle en sentit une légère douleur vive ... Qui se dissipa rapidement. Maya répondu aux inquiétudes de Mitsu' avec un sourire.

Non non, t'en fait pas ...

Elle pris sa paille avec deux de ses doigts et se redressa sur sa chaise en continuant de regarder son verre. En touillant dans son verre, elle laissa un petit moment de silence flotter dans l'atmosphère et fini par briser ce silence.

Tu l'a toujours ... Ta toujours eu une place. Parce que t'a toujours été gentil avec moi et on s'est toujours très bien entendu. Même si je m'attendait pas à ce qu'on ce retrouve un jour, moi aussi j'ai parfois penser à toi et à ce que tu devenais. Puis elle leva la tête et lui sourit encore. Et je suis aussi très heureuse de te revoir, tu m'a manquée aussi ...

N'ayant pas le calme légendaire de la personne en face d'elle, elle fini rapidement son verre de jus d'orange d'une traite avec sa paille pour se calmée un peu. Puis pour changer un peu de sujet et par curiosité de la choses, elle ajouta en lâchant sa paille dans son verre.

Et concernant les filles, tu va finir par en trouver une qui te correspond vraiment. Un garçon comme toi ne peut pas rester seul indéfiniment.

Elle en rigola de sa phrase, en n'en pensa pas moins. Mitsu' faisait parti de ces garçon qui aurai toujours une opportunité pour avoir une petite amie. Et puis un garçon comme lui, ce serait du gâchis si il est toujours et encore seul.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Mer 21 Déc 2011 - 16:27
Maya restait attentive à chaque prise de parole de Mitsuno. Elle ne l'interrompait jamais, et était silencieuse, se contentant de sourire ou de hocher la tête.

Quand elle jeta un regard vers l'arbre où se promenait le loir, elle eut un petit sourire emprunt de regret. Le jeune homme savait qu'elle n'avait jamais eu d'animal, et cela devait créer un vide dans sa vie. Lui-même en était conscient, sans Peluche, il est clair que son existence serait plutôt morne.

Cependant, elle fut surprise quand elle retourna et se trouva face à un Mitsuno imperturbable. Mais elle trouva quand même la force de répondre que le loir devait avoir pas mal de travail, sous-entendu : Mitsuno était constamment ou presque entouré de demoiselles. Qu'il ne trouvait pas forcément jolies, soit dit en passant. Il lui répondit seulement par un sourire, conscient qu'elle ne le croirait jamais s'il lui disait qu'il n'y faisait pas attention. Maya but son jus d'oranges, et reprit un air tranquille… jusqu'à ce que le brun prenne à nouveau la parole. Elle en resta bouche-bée, puis baissa la tête comme pour se reprendre, avant de lui répondre d'un air détendu.

- T'es trop bête ! Bien sur que t'aurai été le bienvenue. J'aurai été très heureuse de te revoir ... Et j'aurai pas été la seule c'est sur.

Quand sa jambe heurta accidentellement celle de Maya, et qu'il s'enquit de savoir s'il lui avait fait mal, elle lui répondit que non, malgré le petit "aïe" de douleur qu'elle avait laissé échapper. Mitsuno rit doucement et s'excusa encore.

- Désolé, c'est ça d'avoir de grandes jambes. Parfois pas très pratique !


Sur ces mots, il rangea ses deux jambes sous sa chaise.

Lorsqu'il commença à dire sa tirade, Maya touilla son jus d'oranges à l'aide de sa paille, fixant son verre avec insistance.

- Tu l'a toujours ... Ta toujours eu une place. Parce que t'a toujours été gentil avec moi et on s'est toujours très bien entendu. Même si je m'attendait pas à ce qu'on ce retrouve un jour, moi aussi j'ai parfois penser à toi et à ce que tu devenais. Puis elle leva la tête et lui sourit encore. Et je suis aussi très heureuse de te revoir, tu m'a manquée aussi ...

Mitsuno esquissa un petit sourire qu'elle ne vit pas. Il était très content de ce qu'elle venait de dire. Etant de nature très timide, ça avait dû lui demander beaucoup de courage pour ouvrir son cœur comme ça. Contrairement à lui, qui avait parlé avec aisance. Il ne dit rien, et attendit un peu, parce qu'il sentait bien qu'il l'avait troublée et qu'elle ne s'attendait vraiment pas à ce qu'il lui dise une telle chose. Elle lâcha sa paille, puis poursuivit.

- Et concernant les filles, tu va finir par en trouver une qui te correspond vraiment. Un garçon comme toi ne peut pas rester seul indéfiniment.

Elle se mit à rire et Mitsuno ne sut si c'était par embarras ou si c'était pour l'ironie de la situation quotidienne du jeune homme. Quoi qu'il en soit, il rit à son tour.

- Je suis content que tout ce temps n'ait rien changé à notre amitié. Tu comptes beaucoup pour moi. Mais soit dit en passant, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas rester seul pour toujours, après tout, j'ai vraiment pas envie de finir mes jours avec une de ces furies. Et comme il n'y a qu'elles pour s'intéresser à moi… Disons que le choix est plutôt restreint non ?


Il lui adressa un grand sourire, l'air de dire que ça ne l'embêtait pas vraiment. Puis il la fixa, de son regard assuré et souvent qualifié de troublant. Il adorait observer les gens, et généralement, il retenait toutes leurs manies. D'ailleurs, le comportement de Maya était typique de son habitude, ce qui lui arracha un autre sourire, baissant les yeux un instant en secouant la tête, puis il reporta son regard sur elle.

- Dis donc, ça te dirait qu'on se fasse un resto tous les deux un de ces jours ? Je...

Une sonnerie interrompit sa phrase. Il s'excusa auprès de Maya, farfouilla dans son sac et en sortit son téléphone portable.

- Oui ? Oui. Ah salut. Euh pas vraiment. Non. Occupé. Avec une amie. Oui. (Il jeta un regard furtif vers la jeune fille) Non elle l'est pas. Mais non ! (Il commença à perdre patience) Bon écoute, je vois pas ce que ça peut te faire, on n'est pas ensemble. Non, arrête maintenant, s'il te plaît. Ok. Désolé. Bye.

Il raccrocha en soupirant et rangea l'objet dans son sac, puis cala son dos contre le dossier de la chaise.

- Quand j'te dis que c'est insupportable, c'est insupportable. Enfin bon, je suis désolé. On en était où ?

Il réfléchit un court instant avant que son regard s'illumine.

- Ah oui ! Le resto. Alors, t'es partante ? On ira où tu veux. Ou si tu préfères, on peut aussi aller chez moi. Sans me vanter, on dit que je suis bon cuisinier !

Il rit doucement et tapota son pouce sur le bord de la table. C'est vrai qu'un repas tous les deux pourrait peut-être resserrer leurs liens, et puis ils pourraient discuter de tout un tas de choses, tranquillement. Là, sur la terrasse, la proximité des gens ne rendait pas le moment propice aux confidences ou aux sujets susceptibles de gêner la grande timide qu'était sa Mayou. Il sirota son Coca Zéro jusqu'à ce qu'il ne reste que les glaçons, qu'il fit tinter contre le verre à l'aide de sa paille.

- Et puis tu sais, t'as pas à t'inquiéter, tu me connais je pense.

Il marqua une courte pause.

- Ca pourrait être sympa, et puis si tu veux, on ira voir les animaux chez le vétérinaire. Y'en a des vraiment craquants, tu verras !

Le brun lui adressa un clin d'œil complice, conscient du faible de Maya pour les animaux.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno| Ven 13 Jan 2012 - 4:25
Faut dire que c'est vrai que Mitsuno à de longue jambes, de vrai échasse ... Ce qui amusa Maya sur le coup de ce dire sa. C'est sur que parfois sa devait pas être très pratique, mais dans un sens Maya arrivait, un peu, à comprendre ce qu'il ressentait. Elle avec ses long cheveux ... Qui aussi parfois sont pas très pratique, surtout quand elle veut faire du sport. Faut attacher tout sa et parfois sa prend du temps ou ses un peu casse tête comme pour s'en occuper. Enfin bref ...

Après sa tirade et ses paroles concernant la vie sentimentale de Mitsu', Maya écouta avec curiosité la réponse du jeune homme. Les deux première phrase de ce dernier la fit sourire tendrement, touchée encore une fois par ces preuves d'amitiés de son ami. Et la suite de ces paroles l'amusa un peu et aussi l’attrista. Sa l'amusa car effectivement, quand on voit comment les filles se comporte avec lui, on n'a plus envie de rester seul que d’être avec l'une d'elle, et sa Maya pouvait le comprendre. Parfois elle allait un peu loin et elle n'était intéresser que par le physique de Mitsu' et ne jurai que pour sa ... Ne cherchant pas vraiment qui il pouvait être à l’intérieur, ce qui est bien triste au bout du compte. Et ce qui est triste aussi c'est que, à cause de sa, Mitsu' à plus envie de rester seul qu'autre choses ... Ce qui est tellement dommage. Malgré le grand sourire qu'il affichait, Maya elle fit, petit à petit, une mine un peu plus neutre et fermer. Essayant d'éviter le regard toujours aussi troublant et rempli d'assurance de Mitsu', elle baissa les yeux en direction de son verre vide et en jouant un peu avec sa paille qu'elle fit balader dans son verre, elle dit avec une petite voix.

C'est triste ce que tu dit ... Même si bon, je peux comprendre vu ce que tu vit. Mais j'en suis sur qu'il n'y a pas que ce genre de fille qui puisse s’intéresser à toi, j'en suis même certaine. Une personne gentille et attentionnée qui t'aime pour ce que tu es vraiment, et que tu aimera pour les mêmes raisons ... Une personne qui comptera beaucoup à tes yeux, qui représentera même tout pour toi. Faut pas que t'es envie de rester seul à cause d'elles, parce que tu rate vraiment quelque chose de ... Enfin voila.

Elle dit sa par rapport évidement à son expérience personnel, dont Mitsu' ne devait peut être pas encore être au courant mais bon, elle voulait pas trop s’étendre la dessus pour le moment. D'un cotes, la réaction de Mitsu' n'était pas étonnante. Sa reflète un peu sa personnalité de dire ce genre de choses, enfin du point de vue de Maya. C'est pour sa que Maya, peut être à tord, à souvent penser que Mitsu' n'était pas quelqu'un qu'on devait laisser seul. Pas pour le couver, mais que si sa ne tenait qu'a lui il resterait bien tout seul à pas penser à lui même. Maya d’ailleurs était souvent inquiète de ce genre de choses à son sujet et il semblerait qu'il est pas vraiment changé ... Enfin qui sait, Maya ne sait pas tout.
Puis en relevant la tête, Maya entendit la proposition de Mitsu' du'une sortie resto' en tête à tête. Elle le regarda dans les yeux un peu surprise par cette proposition mais Mitsuno fut couper dans son élan quand une sonnerie de portable se fit entendre. Pendant une seconde, elle pensait que c'était son portable mais dans la seconde qui suit elle remarque évidemment que c'était celui de Mitsuno. Il s’excusa et sortie son portable de son sac pour répondre. Pendant ce temps, Maya comme tout à l'heure posa ses deux coudes sur la table pour poser sa tête sur l'une de ses deux mains et regarda à la fois dans le vide et Mitsu' en train de téléphoner.
Pendant les premières secondes de la conversation téléphonique de Mitsu', Maya sans bouger de sa position, alla chercher avec une main la paille dans le verre vide pour la porter à la bouche et la faire bouger un peu à l'aide de ses lèvres, comme pour s'occuper un peu l'esprit ... Attendant patiemment. Puis elle tourna immédiatement son regard vers Mitsu' quand le ton commença légèrement à monter, elle en leva même un sourcil quand elle devina quel genre de personne l'avait appeler. Une belle illustration que ce que Mitsu' venait de dire précédemment. La personne au bout du fil croyait que Mitsu' sortait avec la personne avec qui il est occuper, en l’occurrence Maya. Elle en soupira discrètement en regardant sur le cotes se disant que les "groupies" de Mitsu' était vraiment pot de colle et assez fatigante ... Pauvre Mitsu'. Même si la perspective d'entendre que Maya sortait avec Mitsu' l'amusa beaucoup intérieurement.


Quand il raccrocha avec un soupire et en posant son dos sur le dossier de la chaise, il continua sa conversation avec Maya. C'est vrai que si ce genre de choses se passe quotidiennement, sa ne peut être que insupportable. Puis il repartit sur le sujet auquel il avait été interrompu : Ce fameux resto' en tête à tête. Il proposa même de faire la cuisine lui même, chez lui. C'est vrai que se serait une très bonne occasion de bien se retrouver après autant de temps sans se voir, et de parler de choses et autres avec plus de tranquillité. Elle continua de regarder Mitsu' tout en réfléchissant puis en entendant la suite des paroles de Mitsu', elle sourit doucement.

Oh je ne m'inquiète pas. Je te connais.

Maya connaissait bien Mitsu' et savait qu'elle n'avais pas de quoi s’inquiéter. Encore une fois, il n'avais pas besoin de le préciser car Maya le savait bien.

C'est pas de toi dont je m’inquiète ...

... Mais de Ys. Maya se demandait comment il réagirait si il savait qu'elle allait passer un moment en tête à tête avec un garçon autour d'un déjeuner ou d'un dîner. Bon évidemment que Ys n’empêche pas Maya de voir des amis par excès de jalousie ... Mais sa n’empêchait pas que c'était quand même un jaloux, et sur le moment, Maya ne savait pas trop quoi répondre. Puis quand Mitsu' commença à parler d'animaux, le visage de Maya d'un coup s'illumina avec plein d'étoile dans les yeux et elle se redressa avec un grand sourire et en joignant ses mains juste sous son menton.

Haaan Oui, super idée ! Ce serais trop bien ! Je sais que quand je viens avec toi pour voir des animaux, ils sont tous trop chou ! J'adorerai !!

Et oui, on la change pas notre Maya, toujours aussi envoûter par les animaux. Surtout les chats, ce qui est un secret pour personne. La proposition de Mitsu' séduit tout de suite Maya et elle en était d'avance impatiente, ce qui pouvait ce lire sur son visage radieux. Puis elle repensa à la précédente proposition de Mitsu' et elle réfléchit pendant un petit moment ... Et elle fini par ouvrir la bouche pour répondre.

Je suis bien curieuse de pouvoir admirée tes talents de cuisinier, je suis partante. Sa fait tellement longtemps qu'on ses pas vue qu'il faut au moins sa. Elle laissa échapper un doux rire et enchaîna avec une petite voix et un léger sourire. Il faudra juste prévenir une certaine personne pour qu'il y est pas d'ambiguïté ...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Flânée dans l'allée |PV Mitsuno|
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dans les allées sombres d'Azkaban... [PV Rabastan]
» Promenons-nous dans ... L'Allée des Embrumes. (défi) [Pv: Zeta Puppis & Lilith Landras] [Allée des Embrumes]
» Louba canichou (ex du refuge de Tabanac) s'en est allé
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Allô allô y a de la merde dans le tuyau !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: La ville-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit