Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Après tant d'émotions... (PV Maya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Après tant d'émotions... (PV Maya) Jeu 24 Nov 2011 - 10:29
Le chemin du retour ne parut pas plus long qu’à l’allée et fort heureusement les deux jeunes adolescents arrivèrent avant que la nuit ne tombe. Passant le portail, Ys entra sans même frapper, après tout c’était chez lui. Il n’avait pas non plus mal au dos puisque Maya était plutôt légère. Sans attendre, il se dirigea vers la salle de bain, montant une à une les marches de l’escalier. Il croisa alors Nicolas à qui il ordonna de préparer un repas bien chaud pour sa belle et tendre princesse. Celui-ci se pressa à son devoir.

Ils avaient passé une journée des plus originales, au moins, ils avaient vécus quelque chose à deux et cela resterait plus qu’un souvenir. Même s’ils s’étaient échangé des paroles sur le chemin, Ys ne cessait de se repasser le film, les paroles, tout en boucle que Maya lui avait fait part. Comprendre c’est aussi avancer et cela lui permettrait de comprendre celle qu’il aimait plus facilement. Une fois dans la salle de bain,il déposa délicatement cette dernière sur le bord de la baignoire et s’empressa d’ouvrir les placards de pharmacie.


« Je n’ai pas du tout faim. Mais je suis plutôt épuisé ^^ Tiens! Je vais t’appliquer ça dans le bas du dos et euh… ne t’en fais pas, j’y vais doucement. »

Il lui montra alors un long tube où il était inscrit « Kectum ». Pommade miracle contre les hématomes, bosses et courbatures. Alors doucement, il se plaça juste derrière Maya, levant légèrement son haut. Une noisette sur le doigt et délicatement il étala le produit sur la douce peau de la jeune femme. Il aimait cette douceur chez elle, aussi bien dans sa voix, son regard que même sa peau le reflétait. Il massa alors la zone sensible permettant à la pommade de pénétrer. Une fois le soin appliquait, Ys remit en place et correctement le haut avant de se relever. Il posa la pommade sur le rebord de l’évier.

« Ca te soulagera pour ce soir et si ça persiste, je te laisse ça là, tu n’auras plus qu’à te servir. Et… je te laisse faire pour le bain. T’es une grande maintenant! »

Le garçon lui tira la langue suivit d’un sourire. Il aimait la taquiné et puis il fallait passer ce mauvais épisode où tout semblait s’être écroulé. Il lui fit un petit signe de la main et disparut derrière la porte qu’il referma soigneusement. Derrière le mur, il souffla, soulagé et aussi fatigué. Se baigner, même si c’est un Rothenburg pour se détendre, on s’épuise quand même. Enfin surtout s’il s’agit d’Ys. Lui qui n’était là que pour se défouler.

Bref, il retourna d’un pas long dans sa chambre pour se changer. Il remplaça ses vêtements pour un caleçon et s’élança dans son lit, s’écroulant de tout son poids. Son regard resta vide un instant puis roula sur son téléphone portable resté sur le chevet. L’attrapant d’un geste vif, il vérifia s’il n’avait pas reçut de message. Puis, instinctivement, il scruta les photos enregistrées. Il vit alors celle où Maya en tenue: jupe et son pull rose pâle qui laissait ses épaules à découvert. Elle avait un petit sourire gêné et ce léger sourire, les joues légèrement rouges. Oui, il s’en souvenait de cet instant. Il l’avait photographié dans son dos, lui il se permettait tout et n’importe quoi. Puis il vit une vidéo celle où il se tenait en face de Maya dans ce manège, les grandes tasses tournantes. Sur cette vidéo, la jeune femme était bien et détendue comme si des ailes lui poussaient dans les ailes. Revoyant tous ces clichés, il réalisa combien ils avaient passé de bons moments et combien il avait faillis la perdre pour cause de sa lâcheté. Se tournant de côté, il garda son téléphone vers lui, fixant la vidéo, le film qui tournait en boucle.

Ce n’est que quelques minutes après que le majordome frappa à la porte mais restant sans réponse, il se permit d’entrer et retrouva son jeune maitre endormi. Un léger sourire et celui-ci déposa le plateau sur la commode et disparut à son tour.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Jeu 24 Nov 2011 - 13:20
Le voyage de retour fut plutôt court, même si elle se rappelait pas vraiment du temps qu'avais durer l'aller. Pendant le voyage dans les bras de Ys elle regarda un peu autour d'elle, retrouvant les repères des environs de chez Ys ... Des repères qui devenait familier maintenant qu'elle séjournait sous le même toit que Ys. Mais elle voyait tout ses endroits qui devenait familier d'un point de vue nouveau ... Forcement puisqu'elle est dans les bras d'un grand jeune homme. Sa la faisait un peu bizarre, mais c'est pas pour autant qu'elle aimait pas cette bizarrerie. Une fois arriver et le portail passer, Maya regarda le grand manoir de Ys de son nouveau point de vue. Toujours aussi grande et majestueuse, elle se dit qu'elle avait de la chance de pouvoir avoir l'occasion de vivre dans une aussi belle maison ... Et pas en compagnie de n'importe qui. Maya regarda Ys monter les escalier et elle se disait si elle devais pas maintenant poser pied à terre pour lui faciliter la tache, déjà qu'il l'avais porter tout le long du chemin ... Mais elle osa pas demander et se contentait de le regarder. Elle vu passer Nicolas dont Ys ordonna de préparer un plat chaud. Au passage, Maya en profita avant qu'il s'éclipse de lui lancer un sourire amical ... Elle l'aimait beaucoup aussi.

Ils arrivèrent enfin dans la salle de bain et Ys déposa Maya sur le rebord de la baignoire ou elle s'y assise en se soutenant avec ses mains. Et voila Terminus ! A la fin on se dit toujours que c'était trop court, mais faut bien descendre de son nuage un jour ou l'autre. Ys s'empressa d'ouvrir le placard à pharmacie tout en parlant à Maya. Il n'avait donc pas faim, mais il semblait bel et bien fatiguée. cette journée à été longue et pleine d'évènement aussi, Maya pouvait en témoigner. Puis Ys lui montra un long tube en lui disant qu'il allait lui appliquer sa sur le dos. En regardant de plus près, Maya reconnu cette pommade. Elle l'avais évidemment déjà utiliser pour des raisons et autres. Maya tourna doucement son dos pour faciliter la tache de Ys et le laissa se placer derrière elle. Elle sentit son haut se soulever un peu et Ys fini par l'étaler sur le dos endolorie de la jeune fille. Maya eut sur le coup un frisson assez violent qui lui avait parcouru tout le corps. Pendant que Ys étala le produit sur son dos, Maya était surement proche du summum de la sensibilité sur son bas du dos. Déjà que c'est son point faible, en plus sa lui fait mal et Ys y étala une pommade froide avec ces mains tiède. Maya s'en mordu la lèvre inférieur pour pas laisser échapper de son bizarre, luttant contre cette sensation plutôt violente.

Une fois que Ys fini, elle poussa un long soupire de soulagement comme pour se remettre d'une longue épreuve. Ys remit correctement le haut de maya et déposa la pommade sur le rebord de l'évier. Elle se tourna doucement vers Ys pour l'écouter. Ces derniers mots la fit soupirer avec un petit sourire amusé, toujours aussi taquin celui la.

La grande fille te remercie.

Elle lui lança aussi un petit sourire et le regarda sortir de la salle de bain. Une fois la porte fermer, Maya resta quelque seconde sans bouger le regard bloquer sur la porte que Ys venais de fermer. Mais elle fini par secouer sa tête pour se réveiller et se leva pour commencer à faire couler l'eau pour préparer son bain relaxant. Elle se déshabilla pendant ce temps et mis tout dans le panier de linge sale. En profita pour aller prendre une petit et une grande serviette, une grosse éponge de douche touffu et toute blanche, un gel douche senteur vanille (son préférer) et un shampoing. Une fois le bain coulé elle coupa le robinet et vérifia la température avec son index ... Et plongea doucement dans l'eau. Elle eut l'impression d'avoir la même sensation que quand elle était rentrée dans le rotenburo. Une sensation de bien-être.

Aaah ... Sa fait un bien fou ...

Seule sa tête dépassa de l'eau et elle avait les yeux fermer en profitant de ce bon bain. Elle laissa son corps faire trempette et ses muscles se détendre. Comme si tout le poids de la journée était en train de s'évaporer dans l'eau du bain. Elle ne pouvais bien sur pas s’empêcher de repenser à cette journée. De la découverte de ce rotenburo à Ys qui lui était tomber dessus, en passant par ce "cache-cache" dans cette crevasse ... Et surtout ... Les grands moments de tendresse avec Ys, malgré que la fin ai été un peu ... Voila. En mettant du gel douche sur son éponge pour le passer sur ses jambes, elle fit comme un bilan de cette journée. Elle se rendit compte de beaucoup de choses ... Comme que avec Ys tout changeait. Qu'il était capable de faire ressentir des choses à Maya qu'elle n'avais encore jamais ressentie. Toutes ces qualités, tout son charme ... Il a quelques défauts aussi mais qui n'en n'a pas. Et puis ... Maya ne l'aimait pas que pour ces qualités, elle aimait ses défauts aussi. Elle était tout simplement amoureuse de lui. En pensant à tout sa, Maya avec les joues un peu rose, un sourire tendre et elle se mordait légèrement les lèvres. Le regard concentrée sur ce qu'elle faisait.

Elle fini enfin de profiter de ce bain qui était maintenant devenu tout mousseux avec le gel douche qu'elle avait utiliser sur son corps et le shampoing. Elle sortie du bain qu'elle laissa se vider dans les canalisation et se sécha. Elle mise la serviette autour d'elle, qui allait du haut de sa poitrine jusqu'au bas de ses fesses. Un petit peu court mais bon ... Pas bien grave. Elle l'accrocha autour d'elle et avec la petite serviette elle l'entoura autour de ses longs cheveux qu'elle dressa comme un chignons sur sa tête. Les cheveux à sécher c'est une autre histoire, elle s'en occupera plus tard. Elle sortie de la salle de bain en regardant autour d'elle pour voir si il y avait quelqu'un ... Personne à l'horizon. Elle en profita pour se diriger vers sa chambre pour aller s'habiller et s'occuper de ses cheveux. Elle croisa la porte de la chambre de Ys et s'y arrêta en face. Elle fixa cette porte et bizarrement sa main voulais l'ouvrir ... Elle recula d'un coup sa main et secoua sa tête vivement.

*Mais qu'est ce que tu fais Maya ?! Tu peux pas rentrée dans sa chambre comme sa en serviette ! >.<*

Elle fonça vers sa chambre et y entra pour aller enfin s'habiller. Elle mise un simple débardeur noir avec des motifs de fleurs blanches sur un des cotés et une mini-jupe, vraiment décontracter. Et elle sortie en gardant sa petite serviette qu'elle utilisa pour finir d'essuyer ses cheveux encore quelque peu humide. Elle revint devant la chambre de Ys et avec une légère hésitation, elle toqua légèrement à la porte, faisant un minimum de bruit. Elle avait envie de le voir ... Au moins de le regarder quelque instant. Ayant aucune réponse elle ouvrit doucement la porte et vit sur a commode un plateau avec un bon plat dessus ... Et dans le lit, Ys endormi. Heureusement qu'elle avait pas frappé trop fort elle aurai pu le réveiller. Elle marcha lentement et discrètement vers le lit. Maya s'assied aussi très doucement sur le lit pour pas le réveiller juste à cotes de Ys qui avait le visage à l'opposé de Maya. Maya le regarda un moment ... Avec son visage endormi et serein. Il est craquant même quand il dors ... C'était la première fois qu'elle le voyait comme sa. La main de Maya progressa discrètement jusqu’à ce qu'il plonge dans les cheveux de Ys qu'elle caressa tendrement et délicatement. Elle le regarda avec des yeux tout aussi tendre et un sourire rempli d'amour et de sentiments ... Elle ne pou s’empêcher, pendant qu'elle caressa doucement sa tête, de susurrer quelques mots d'une voix douce, voir même d'un murmure ...

J’espère que tu fais un beau rêve ... Je t'aime tant ...
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Jeu 24 Nov 2011 - 15:13
Ne se doutant de rien, Ys dormait profondément. Il s’était assoupi soudainement et n’entendit même pas Maya toquait à la porte. Vraiment épuisé de cette journée mais aussi une sensation de bien être après tant d’évènement, Ys n’avait pas la force pour rester éveillé. Le temps que Maya prenne son bain et dîne, il voulait juste se reposer mais plongea dans un coma profond. Il remuât légèrement lorsqu’il sentit quelque chose. En vérité il s’agissait de Maya qui plongeait sa main dans sa chevelure. Son portable glissa même au sol. Mais cependant, lorsque Maya murmura ces paroles, le jeune homme sentit comme une sensation de bien être. D’ habitude, ces rêves étaient perturbés. Il rêvait de son enfance transformé sous une apparence dramatique: la perte de sa mère et les mauvaises manies de son père de toujours le mettre plus bas que terre.

S’il avait su que Maya se tenait juste à ses côtés, il aurait réagis différemment. Ys n’aimait pas à ce que l’on le regarde dormir, surement parce qu’il n’avait jamais partagé son lit. Rare qu’on le surprenne ainsi.

Le jeune homme ne remua pas plus. Non, il était bien, il ne rêvait pas non plus, il n’y avait pas forcement besoin de ça, mais il se sentait bien.

Pendant ce temps, son père rentra de travail, exténué et toujours actif. Il ordonna à Nicolas un café tandis qu’il se dévêtit de sa veste, son costard. Mr Ochikawa demanda alors où se trouver son fils et celui-ci lui répondit tout en lui tendant le café chaud. L’homme se dirigea alors à l’étage puisque jusqu’à la chambre d’Ys. Sans même se donner la peine de frapper, il entra soudainement. Il vit alors la jeune Maya assise sur le lit et par-dessus de son épaule Ys allongé. Il ne voulait pas savoir ce qu’ils y faisaient et se contenta juste d’un signe de tête en guise de salutations à la jeune fille.

« Ys! Descend j’ai à te parler. »

Puis, toujours dans son empressement, il n’attendit pas de réponse et regagna le salon. Ys, dans un élan et ce vacarme, sursauta. Il ouvrit grand ses yeux et vit Maya. Il avait également entendu l’ordre de son père mais ne s’empressa pas pour autant. Il s’étira puis, tout en se réveillant peu à peu, il prit conscience que Maya se tenait à ses côtés. Légèrement rougissant, il lui adressa un sourire. Il était mal à l’aise quand quelqu’un l’observait durant son sommeil surtout quand il s’agissait de Maya.

« Excuses moi mais… faut que je descende. Euh.. Ton dos va mieux? »

Le garçon se leva et se donna pas la peine de se vêtir plus que ça. Dans les vapes encore? Surement! Ceci dit, il se dirigea vers la porte, jetant un dernier regard à la demoiselle.

« Je n’en aurai pas pour longtemps. »

Un dernier sourire, et au passage, il croisa Nicolas revenu pour récupérer le plateau. Ys n’avait pas même remarqué que Maya avait les cheveux mouillés. Non, on l’avait réveillé soudainement, une chose qu’il ne supportait pas. Il descendit alors les escaliers allant à la rencontre de son père. Pendant ce temps, Nicolas adressa un agréable sourire à la jeune femme.

« Vous ne mangiez donc pas demoiselle? Me dites pas que vous êtes tomber malade. »



Pendant ce temps, Ys croisa enfin son père et s'alluma une cigarette qui trainait sur la table avant de s'installer à une chaise. Fumer lorsqu'il venait de dormir l'aider à se réveiller surtout que son père semblait empressé de lui tenir un discours quelconque. Celui-ci buva son café avant de prendre la parole.

"Il faut que je te parle d'une chose importante...."

Ys leva alors ses yeux de braise vers l'homme mûre et le fixa longuement. etrange, lorsqu'il avait tendance à commencer ses phrases par ce genre de conversation, c'était que l'heure était grave, comme le jour où il avait commencé ainsi pour annoncer le déccés de sa mère. Oui, déjà qu'ils ne se parlaient pratiquement jamais, lorsque ça commencé ainsi, c'était qu'il y avait de l'orage dans l'air et que ça n'allait pas plaire au garçon.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Jeu 24 Nov 2011 - 20:02
Les caresses de Maya dans les cheveux de Ys était légère et pleine de douceur, ne voulant pas briser son sommeil. Il devait vraiment être exténuer ... Le pauvre petit chou, il avait passer aussi une longue journée. Maya ne savait pas si elle allait rester comme sa sans bouger à le regarder dormir, sachant qu'elle se disait qu'elle pouvait rester comme sa toute la nuit. Cette idée la fit sourire toute seule, être la gardienne des nuits de Ys, rester à ses cotés pendant qu'il dormait. Mais il serais surement pas d'accord sachant que personne aime vraiment qu'on le regarde dormir ce qui est normal. Ys remuai légèrement et Maya avait peur de l'avoir déranger dans son sommeil, ce qui en fait n'était pas le cas. Donc elle reprenait ses douces douce caresse tout en le fixant d'un regard bienveillant. Rester a ses cotés comme sa suffisait au bonheur de Maya, même si il dormais elle pouvait ressentir la présence de Ys. Et son visage est si beau et serein quand il dors ... Elle en était sous le charme.

Elle continua de fixer le visage endormi de Ys quand elle entendu un peu de bruit en dehors de la chambre. Mais ces bruits était tellement lointaine et atténuer qu'elle n'en fit pas plus attention, malgré le lourd silence de la chambre. Puis, tout à coup, sans crier gare, la porte s'ouvrit rapidement. Surprise, Maya tourna rapidement son regard vers cette porte ouverte et remarqua alors le père de Ys qui se tenait la debout. Elle le fixa d'un grand regard surprise, comme si elle a été prise en flagrant délit. Quand il fit un geste de tête pour saluer la jeune femme, Maya se réveilla et réagit immédiatement : Elle se leva rapidement et en joignant ses deux mains devant elle, s'inclina légèrement devant le père de Ys en signe de respect. Elle se sentit paniquer à moitié en essayant malgré tout de garder un visage serein et calme. Elle faisait comme toujours preuve de politesse et de grand respect au père de Ys car, faut le dire, c'est sa maison et c'est lui qui hébergeait Maya. Et l'éducation de Maya veut qu'on traite ses personnes avec grand respect. Elle releva la tête quand elle entendu le père de Ys réclamer son fils ... Et il parti aussi vite qu'il était arriver. Elle soupira doucement, pas un soupire de soulagement mais un peu inquiète. Elle tourna sa tête vers Ys qui avait aussi sursauter, quoi de plus normal puisqu'il dormait paisiblement. Il était tout aussi surpris que Maya, mais il lui afficha un sourire avec les joues un peu rougissant. Elle sentait bien que Ys était un peu mal à l'aise, il devait se poser des questions sir le pourquoi de la présence de Maya dans sa chambre. Maya fit le reflet de son sourire tout aussi embarrasser et détourna doucement le regard avec les joues qui se mirent à rougir aussi.

Ys en se levant dit à Maya qu'il allait prendre congé et comment allait son dos. Elle le regarda se lever et réagit avec un sourire plus prononcé et en secouant sa main devant son visage.

Oh oui oui ça va un peu mieux ! T'en fais pas pour mon dos, vas y ton père t'attend ...

Elle le regarda se diriger vers la porte et lui dire quelques mots avant de sortir. Elle en sourit doucement juste avant qu'il sorte. Une fois sortie, elle se laissa tomber sur le lit en soupirant et y resta assise en regardant dans le vide. C'était allez très vite tout sa, c'est maintenant qu'elle pu se dire ce que le père d'Ys a pu penser quand elle a vu Maya comme sa au cotes de son fils. Et aussi Ys lui même, quand il l'a vu Maya comme sa aussi près. Si sa se trouve, il l'a du la trouver bizarre ... Et son père devait se poser des questions. Les inquiétudes de Maya furent perturbé quand Nicolas arriva dans la chambre et parla à Maya. Elle tourna la tête vers le plateau que Maya n'avais pas encore toucher, c'est vrai qu'elle avait presque oublier sa. Elle tourna son regard vers Nicolas et lui fit un petit sourire.

Non non je vais très bien Nicolas. Je vais même m'y attaquer tout de suite tant que c'est encore chaud !

Elle alla prés de la commode ou était poser le plateau tout en restant assise sur le lit d'Ys et en prenant un couvert, goûta un morceau. Elle trouvait sa très bon, et le fit remarquer par un beau sourire en le dégustant. Nicolas était vraiment bon cuisinier, Ys en avait de la chance d'avoir un majordome pareil. Mais elle leva d'un coût son regard vers Nicolas.

Mais je devrais pas manger ici ! Enfin, je crois pas non ?

Elle se permettrait pas de manger dans la chambre de quelqu'un d'autre comme sa, c'était la chambre d'Ys et c'est une question de simple politesse. Donc elle le demanda simplement à Nicolas comme pour savoir si elle devais aller autre part pour se restaurer. Et en même temps, elle se mis à réfléchir ... Se demandant ce que son père voulait bien à Ys.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Jeu 24 Nov 2011 - 23:42
Pendant ce temps, Ys patientait à sa table, encore fatigué de ce sursaut en plein milieu de son sommeil. Son père s’était prit le temps de se servir un verre de vin avant de se diriger lentement en face de son fils, à l’autre bout de la table où il prit place. Il lui adressa un sourire modeste avant de boire une gorgée du nectar.

« J’ai une grande nouvelle à t’annoncer. J’ai eu une réunion importante aujourd’hui et l’un de nos sujet a été contraint de partir pour une faute grave. Aussi, il manque quelqu’un pour remplir ses fonc… »

« Non, tu connais ma réponse. C’est pas la peine de te fatigué. »

Le coupant soudainement, Ys fixa longuement son père. Il savait ce qu’il allait lui demander et à aucun moment et pour rien au monde il n’accepterait de travailler pour lui. Ceci dit, son père l’observa un instant avant de lui adresser un large sourire qui en disait long. A cet instant, leu jeune Ochikawa se demandait bien ce que celui-ci comploter.

« Je connaissais déjà ta réponse, pour qui me prend-tu? Mais vois tu, il y a des obligations dans la vie qui font qu’un homme doit changer et c’est aussi ton cas. Tu n’as pas d’autre choix que d’accepter cette offre car je ne pourrai plus rien pour toi par la suite… »

Un sourcil levé, et Ys cessa de tirer sur sa cigarette de grande bouffé de fumée. Lui aussi, il connaissait son père et il était rare qu’il prenne autant d’assurance. C’est avec empressement que celui-ci reprit la parole.

« Je peux savoir où tu veux en venir? »

« Ben! C’est pourtant simple fiston! Etant donné que tu es majeur, je ne pourrai plus assurer tes arrières. Toutes ces bêtises que tu as accumuler, tu en as bien profiter parce que j’étais là. Aujourd’hui, si tu n’accepte pas ce poste, je ne pourrai plus nier la vérité et tout ces vieux dossiers sur ton compte remonteront à la surface. Qui c’est pour combien d’années tu prendra. Et puis, même si on ne partage aucun moment, je sais quand mon fils change… Cette Maya… crois-tu vraiment qu’elle t’attendras toutes ces années pendant que tu seras derrière les barreaux? L’amour n’est pas non plus un conte de fée… Et puis, il y a des vidéos qui prouvent vos intrusions sur un territoire privée. Ca aussi, ça lui prend au nez si tu vois ce que je veux dire.  A toi de voir mais il me semble que tu n’es pas aussi stupide que tu en as l’air. Jusqu’ici j’ai toujours pris soin qu’il ne t’arrive rien, sinon comment aurais-je fais pour qu’un jour tu me succédes? »

D’un sourire satisfait, il joua avec son verre, le basculant de droite à gauche avant de ne le poser. Puis, il se leva bruyamment et s’approcha dangereusement de son enfant. Posant sa main sur son épaule, il lui murmura:

« Nos choix finissent toujours par nous rattraper… partenaire. »

Il laissa alors son fils derrière lui, se dirigeant vers ses appartements. Il laissa également un fils au regard troublé, que même le feux dans ses yeux s’étaient éteints. Ys l’avait écouté attentivement et c’est en se sentant trahis et manipulé qu’il ne réagissait plus. La cendre de sa cigarette s’écroula sur la table. Un long silence s’en suivit, le garçon ne bougeait plus. Il savait que son père voulait depuis longtemps le voir à ses côtés dans son entreprise, mais de là à tout calculer.. Ainsi le gentil papa avait pris soin de son nourrisson pour s’en servir. Le poing serré, de légères marques rouges se dessinèrent au creux de sa paume, tandis qu’il se contena de cette colére. Autrefois, il aurait fuger et on ne l’aurait plus jamais revu. Mais là, il y avait quelqu’un, une raison qui l’empêcher car celle-ci, il la perdrait: Maya. Elle n’avait rien avoir dans leur conflit de longues dates mais son père avait osé s’en servir. Et d’un côté, toutes ces révélations étaient fondées, tout était vrai, tout ce dont pouvait arriver, arriverait surement. Prit au piège, le jeune homme devait grandir et assumait les conséquences de ses actes.

Pendant ce temps, Nicolas se dirigea vers l’armoire de son jeune maitre pour y mettre de l’ordre; tandis que la jeune femme se leva pour déguster son repas.

« Oh non mademoiselle, vous pouvez rester ici et puis… il est mieux de ne pas descendre….Et puis c'est pour vous remerciez de m'avoir appellé par mon vrai nom. ^^ »

Oui, le majordome savait les raisons pour lesquelles Shin Ochikawa avait appelé son fils. Seulement, étant au courant de la nouvelle qu’en début d’après-midi, il n’avait pas eu le temps de le prévenir depuis leur retour. Il avait cette sensation d’avoir trahis sa confiance et il pria qu’il lui pardonne, car très peu ceux à qui Ys la leur donne. L’homme en costume adressa alors un sourire aimable à sa jeune amie avant de se retourner vers ses affaires, cachant ainsi sa mine de tristesse. Il connaissait Ys, ses peurs, ses désirs… Et ce dont lui demander son père, Ys s’était toujours refuser. Il ne voulait pas lui ressembler et encore moins travailler à ses côtés. Mais une présence se fit sentir. Nicolas vit alors Ys au seuil de la porte, tête posée contre la porte, mains dans les poches, un léger sourire aux lèvres comme si de rien n’était. Nicolas s’empressa alors de s’incliner devant Maya lui souhaitant la bonne nuit avant de paritr. En croisant Ys, il posa de courtes secondes sa main sur son épaule en signe de compassion et disparut. Ys attendit un instant avant de rentrer dans sa chambre. Toujours vêtu d’un caleçon, il s’installa sur son lit, sous les couettes, assit, observant celle qu’il aimait mangé. Il se devait d’accepter cette proposition néfaste. Il ne voulait pas perdre Maya pour rien au monde, elle était son unique raison et il le savait que trop peu. Il s’adressa alors à Maya d’une voix calme, comme si rien ne s’était passé.

« Tu te régales? »

Ironie, non?! Passait de la colère au calme, était l’une des qualités qu’Ys avait obtenus, enfin, c’était surtout de prendre sur lui pour ne pas mettre la jeune femme dans l’embarras. Il savait de quoi serait fait son avenir: travail barbant et non passionnant. Toujours épuisé, aucune vie sociale ou presque. Ses études, il pouvait faire une croix dessus ainsi que son précieux groupe. Il ne pensait pas pouvoir donner autant de temps libre, même s’il ferait des efforts et pourquoi, peut-être qu’il y arriverait. Sinon il devra faire une croire sur tout ce qu’il aimait et en ce qu’il croyait.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Ven 25 Nov 2011 - 19:09
Pendant qu'elle était toujours en pleine réflexion, Nicolas répondu à l'interrogation de Maya pendant qu'il semblait qu'il était en train de mettre de l'ordre dans une des armoire de Ys. Elle avait en quelque sorte l'autorisation de se restaurer ici, ce qui la soulagea un peu ... Parce que comme elle avait déjà commencer à entamer le plateau, le mal était déjà fait. Nicolas ajouta aussi qu'il était mieux qu'elle ne descende pas, sa intrigua légèrement Maya. Dans un sens, c'était un peu normal qu'il dise sa, surement pour éviter que Maya fasse éruption dans une discussion père-fils ou elle n'a pas sa place. Mais peut être qu'il y avait aussi autre choses, que c'était un sujet important ... voir grave. Enfin elle arrêta sa réflexion quand elle entendu la fin de la phrase de Nicolas. Sa la fit doucement sourire et en coupant un bout de ce fameux plat elle dit en fixant son plateau.

Sa c'est normal, et puis je le préfère plutôt qu'a "Fred". Franchement ce Ys ... Il devrais arrêter de vous enquiquiner comme sa.

Quand elle voyait Ys et Nicolas ensemble c'était toujours la même symphonie. Bien que se soit pas méchant et qu'il faisait sa parce qu'il aimait beaucoup son majordome, il exagérait parfois quand même. Le sang froid de Nicolas était admirable aussi face au moquerie de son jeune maître. Bon, c'est vrai qu'il devais être habituer maintenant et qu'il devais pas avoir le choix non plus. Maya elle aussi aimait beaucoup Nicolas, il avait beaucoup de qualité ... Et elle était un peu jalouse de lui. Lui qui connait Ys depuis qu'il est tout petit, qui connais tout de lui. Elle aussi voudrait en savoir autant sur lui ... Peut être avec le temps.

Hmm, c'est vraiment bon.

Dit-elle en dégustant encore son plat avec un petit sourire. Elle apprécia les talent culinaire de Nicolas à chaque bouchée et fini par tourner son regard vers Nicolas pour le regarder travailler. Il y avait une sorte de pseudo-silence dans la chambre ... Entre les petit bruit des couvert de Maya et ceux du travail de Nicolas. Il avait, avant de tourner le dos à Maya pour travailler, sourit aimablement. Elle se contenta pendant quelques secondes de regarder le dos du majordome ... Elle ne pouvais bien sur plus voir son visage. Elle ne savait pas pourquoi son regard resta bloqué sur lui, mais quand elle s'en rendit compte elle cligna plusieurs fois des yeux et retourna à son plat qu'elle voulait vite finir car il commençait à tiédir.

Elle était concentrée sur son plateau en face d'elle quand au bout d'un moment elle sentie une présence se manifester dans la pièce. Elle tourna sa tête vers cette présence et remarqua que c'était Ys qui était revenu. Il se tenait contre la porte avec les mains dans les poches et un petit sourire. Elle tourna sa tête alors vers Nicolas qui s'inclina devant Maya pour lui dire bonne nuit, et Maya lui fit un signe de main avec un beau sourire ... Comme aussi en remerciement de ce très bon plat. Elle regarda Nicolas se diriger vers la porte pour sortir et poser quelques secondes sa main sur l'épaule d'Ys avant de disparaître. Il semblait que quelque choses avait changer sur le visage de Nicolas. Quand elle avait pu enfin voir son visage, elle remarqua comme si il y avait quelque choses ... Quelque choses en plus que d'habitude. Maya ne connaissait pas encore bien Nicolas et il était de nature pas très expressif. Mais étant quand même sous le même toit que lui depuis déjà un petit moment elle le remarqua ... Mais n'y fit pas plus attention que sa. Peut être son imagination.

Maya regarda Ys deux, trois secondes ... Puis un peu gêner de cette immobilité, elle reparti vers son plateau pour continuer à manger. Elle remarqua du coin de l'oeil qui Ys alla s'installer sur le lit près de Maya, sous ses couettes, en train de la regarder. Malgré tout, Maya continua de manger tranquillement même si le regard de Ys la gênait un peu. Chacun son tour on peut dire. Ce qui la fit penser à ce qui c'était passer il y a peu ... Quand elle le regardait dormir. Quand Ys lui posa une question, elle s’arrêta quelque secondes de manger et sourit en regardant le plateau.

T'a de la chance d'avoir un tel majordome ... C'est vraiment très bon.

Elle trouvait même que Nicolas était meilleur qu'elle. Enfin bref elle s’éternisa pas sa réflexion pour se comparer à lui. Puis après plusieurs bouchées, elle fini par poser ses deux couverts sur le plateau. Elle avait à moitié fini son plat et elle tourna doucement sa tête du cotés de Ys, le regardant du coin de l'oeil.

J’espère que j'ai pas contrarier ton père quand il m'a vu comme sa ... Avec toi ... Si il est contrarier faut me le dire pour que j'aille m'excuser ...

Elle se rendit compte qu'elle était en train de rougir au fur et à mesure qu'elle parlait et que ses mains se joignait, posé sur ses cuisses, et qu'ils se serraient l'un l'autre. Elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour sa, peut être que son père se disait des choses sur Maya, elle savait pas quoi mais peut être des choses quand même ! Et aussi ... Elle se demandait ce que son père voulait bien à Ys. C'est vrai que la curiosité est un vilain défaut, surtout si c'est en fait une histoire familial, mais comme c'était Ys elle voulait savoir ce que qu'il ont parler. Sa pouvait être tout et n'importe quoi, une bonne comme une mauvaise nouvelle ... Ou même rien du tout. Elle scruta le visage de Ys ... Pour essayer de desseller quelque choses dans son visage ... Peut être quelque choses lui dirait si c'était quelque choses de bien ou mal. Tout ce qu'elle remarqua, c'était une visage calme ... Et Ys en entrant avait sourit. Maya en conclu pour l'instant que c'était sûrement rien de grave ... Mais elle fini par tourner tout son corps dans la direction de Ys et le fixa du regard. Et sa sortie de automatique mais assez lente.

Tout va bien ? ...
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Sam 3 Déc 2011 - 14:50
Un long moment silencieux s’installa entre les deux jeunes adolescents même lorsque Maya posa sa question. Ys ne réagissait pas de suite, restant calme à fixer la jeune fille. Il ne réfléchissait plus vraiment et fixait son amie sans aucun objectif. Enfin, il se résina à réagir en lui adressant un fin sourire.

« Non, ce n’est pas toi, ne t’en fais pas. »

Il se demandait s’il était judicieux qu’elle sache quelque chose de cette histoire. Mais après réflexion, moins elle en savait , mieux c’était. Comment réagirait-elle? Mal surement! A force de la connaitre, Ys savait très bien qu’il existait des sujets qu’il ne fallait pas étendre et là c’en était le cas. Comment pouvait-il de toute manière lui expliquer qu’il ne pouvait fuir à ses nouvelles responsabilités? Les conséquences sur ses erreurs passées qui surgiraient et son ticket pour la prison? Non, il ne pouvait pas tout lui dire, elle ne lui pardonnerait pas. C’était bien la première fois qu’il se mettait autant la pression par rapport à quelqu’un sur ses aveux. En temps normal, il aurait tout raconter et peu importe la réaction de l’autrui puisqu’il ne tenait à personne mais avec Maya, comme s’il s’agissait de sa mère, il préféra se taire. La peur surement, la peur de parler, la peur de la décevoir, la peur de la perdre. Non, personne ne devrait savoir quelque chose. Alors, pour ne rien laisser paraitre, il se redressa et en soupirant, naturellement.

« Je vais devoir arrêter les cours pour bosser avec mon père. Je suis la relève! »

Il esquiva un léger rire narquois. Se penchant, il attrapa sa guitare qui gisait au sol, sous son lit. S’installant confortablement sur son lit, il émit quelques mots futiles. Il avait prononcé ces paroles comme si de rien n’était, après tout, il n’était pas non plus un grand adepte du lycée. Mais à comparaitre entre travailler à l’académie ou avec son père, il vote pour l’éducation nationale. Cependant, après cette grande nouvelle réjouissante, il s’empressa d’ajouter:

« J’avais composé quelque chose y a un moment. Mais j’hésitais à te le jouer alors… Pour toi public adoré! »

Une légère enthousiasme avant de se racler la gorge. De son chevet, il sortit un morceau de papier où il était gribouillé quelque chose: un texte. Il s’agissait de ce morceau écrit qu’il avait caché longtemps aux yeux de la jeune femme. Il lui avait écrit quelques temps après leur rencontre, non dans le but de lui faire en part un jour mais parce qu’il en avait envie. Et pourquoi le jouait-il maintenant? Se découvrant au grand jour? Tout simplement pour se changer les idées, pour prendre un nouveau départ et surtout pour éviter d’autres questions gênantes sur un avenir qu’il ne désirait pas. De toute manière, il ne pouvait pas non plus se mentir, il avait aussi l’envie de lui jouer, ce morceau rien que pour elle.

"I always stay behind,
Only without anybody,
To wait but nothing takes place.
The time(weather) was not more than a revolution,
This past is not more than history,
And slowly I go away.
And nevertheless, in my dreams
I am entitled to it,
Your heart beats for me then
That mine died.


I am empty, I am so empty

I saw the end there where to begin everything.
Remind to you you of me? Remind to you you of us?
I obtained everything
Taken your soul the time(weather) of night.


When you cried, I wiped(suffered) your tears.
When you roared, I fought against your fears.
You, the guard of my soul.
I coirs again to the angels,
And it is not my doubts which you pushed,
It is my dreams which you took me.


I am empty, I am so empty.

Ever of levyings of sun.
Ever of roars of laughter.
We shall be never for each other.
But I cannot wait any more,
Wait for what I would never obtain.
Watches in the arm of the princess,
Fairy tales do not exist.
You said to me that I was the only one,
I shall have been able to be the father of your children.
I love you, I swear him(it) to you.


I am empty, I am so empty of your love."
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Lun 2 Jan 2012 - 2:39
Ys laissa planer un long et mystérieux silence après que Maya lui ai poser cette question. On aurai dit que Ys était à la fois en pleine réflexion et inerte, comme perdu dans son esprit. Maya trouva sa assez énigmatique, elle ressentait quelque choses de nouveau dans le comportement de Ys. Bien qu'il soit pas non plus un garçons qui bouge partout, le jeune homme affichait un caractère calme, silencieux ... Presque sans émotion. Enfin ... Maya n'arrivais pas vraiment à l'expliquer, à part que Ys ne semblait pas lui même à ce moment la, même si il fini par afficher un sourire qui la lui ressemblait vraiment ... Son fameux sourire.

Il répondit aussi en même temps et de sa réponse, Maya poussa un petit soupire de soulagement. Elle était contente de savoir qu'elle n'avais pas crée de confusion ou de fausses idées au père de son petit ami ... Elle aurai pas su ou se mettre même si elle avait dit qu'elle se serait excuser. Oui, ce fut un soulagement, surtout parce que sa ne cessait de tourner dans sa tête et que maintenant elle peut l'oublier. Mais juste après son soupire de soulagement, Ys lui aussi se mis à soupirer en se redressant. Maya leva la tête lentement vers Ys et écouta ce qu'il avait à dire : « Je vais devoir arrêter les cours pour bosser avec mon père. Je suis la relève ! ». Cette annonce de Ys, bloqua un peu Maya qui se mis à regarder Ys avec de grand yeux interloquer. Ys va donc devoir arrêter ces études ?! C'était donc sa le sujet de conversation entre Ys et son paternel. Maya ne s'attendait pas du tout à sa. Sur le moment, la surprise l’empêcha de sortir de moindre mot et avec la bouche entre ouverte, elle arrêtais pas de fixer Ys. D'un cotes, elle sait pas vraiment quoi lui dire. C'était surement le signe de le jeune homme allait tout simplement entrée dans le monde des adultes et des responsabilités. Qu'est ce qu'il y avait à répondre ? Qu'est ce qu'elle pouvait y faire ?

Pendant que Maya hésitait à dire quelque choses, Ys se pencha pour aller attraper sa guitare qui était sous son lit. Maya l'observa assez curieuse pendant qu'il s'installa plus confortablement. Puis Ys se mit à parler et Maya l'écouta naturellement. "Jouer" ? Alors Ys avait composer une chanson qu'il s’apprête à jouer ? Ce fut une petit surprise, surtout après une telle révélation 30 secondes avant. Cette chanson pris la place de la révélation de Ys dans l'esprit de Maya à cet instant. Elle allait pouvoir entendre enfin Ys jouer de la guitare ... Et surtout chanter ! C'était un vrai bonheur ! Un vrai bonheur d'entendre son sens artistique s’exprimer ... Elle aime beaucoup ce cotes de Ys ... ce cotes mélomane et artiste. Doucement, un sentiment d’excitation envahi la jeune fille qui devenait impatiente, impatiente d'écouter Ys. Il sortit un morceau de papier ou y était écrit quelque choses, Et la ... La magie commença à opérée quand il entama sa chanson.
Des les premières notes, Maya fut transporter par la mélodie jouer par la guitare et la voix e Ys ... Elle en ferma les yeux pour encore mieux en profiter en gardant ses mains jointe sur ses genoux et avec un léger sourire apaiser aux lèvres. Bien que Maya n'était pas douée du tout en anglais, elle comprenait quand même assez le sens de cette chanson et ce qu'elle voulait véhiculer, bien aidée aussi par le talent du jeune homme. Elle savoura chaque notes de musique, chaque paroles. Quand Ys eut enfin fini, elle rouvrit doucement les yeux et après avoir laisser planer un léger silence de cinq secondes, elle dit avec un beau sourire.

C'est vraiment magnifique, j'aime beaucoup la chanson. Même si je comprend pas bien l'anglais.

Elle le dit avec un sourire à moitié gêner mais sincère. Ys avait vraiment beaucoup de talent, et sa faisait parti de son charme irrésistible. Peu de choses pouvait donner cette sensation que Maya à ressenti au moment ou Ys chantait et jouait. C'était même presque exclusif ... Exclusif à son beau prince.

T'a vraiment ... beaucoup de talent ...

Doucement, les trois derniers mots de Maya était devenu plus feutré ... plus étouffé, comme si elle s'était quelques peu renfermé. Le visage qui se baissa et qui fixa ses deux mains toujours uni l'un à l'autre. Ses pensée se dirigea d'un coup vers la révélation de Ys, qu'elle ne pouvait pas oubliée. Parce que c'était quelque choses d'important, un changement radical dans la vie de Ys et donc on peut le dire : dans celle de Maya. Elle allait plus le voir à l'académie, donc fatalement Maya allait moins avoir l'occasion de voir Ys et en plus ... Le nouveau travail de Ys risque d’être assez "prenant" et de prendre de la place dans la vie de Ys, ce qui risque encore d'écourter le temps qu'elle allait pouvoir passer avec lui, sans compter beaucoup d'autres choses. Tout cela inquiéta Maya qui se demandait comment tout sa allait tourner. Mais surtout ... Qu'elle avait cette impression que l'histoire est en train de se répéter. Que encore, à cause d'un travail, elle allait subir encore l'absence de quelqu'un de très proche d'elle. C'est sa qui lui faisait le plus peur ... Que sa recommence ... Encore ... En sachant que ses évènements de passé l'a profondément marquée et que ce sera toujours lier dans son esprit à sa mère. Elle redressa doucement son visage en remettant bien ses cheveux à l'aide de sa main droite et tenta d'afficher un bon sourire.

Il semblerait que tu t'élance dans la vie ... Mais dit moi, est ce que c'est vraiment ce que tu veut ? Si sa te va, je te soutiendrai toujours ...

Elle posa cette question parce qu'elle savait que comme pour elle, Ys entretenait de très mauvaise relation avec son père. Et que forcement savoir qu'il va travailler avec son père ...
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Ven 13 Jan 2012 - 16:13
Chaque note, chaque son émit par les doigts glissant sur les cordes de sa guitarre, étaient la seule chose et ce qui en était devenu un don chez le jeune homme. Ys n'était pas un garçon qui plus tard deviendrai ingénieur, scientifique, médecin, avocat ou même vétérinaire. Non, il était né en tant qu'artiste et ne savait pas faire autre chose. En même temps, on ne peut pas forcer quelqu'un à devenir ce qu'il ne sera jamais...

Cependant, la chanson laissa place à sa mélodie, chassant tous sons étrangers, rien que la guitare et la voix du jeune homme transpercaient les murs. Il avait longtemps hésité à lui chanter cette musique. Timidité? C'était bien la première fois, il fallait dire que depuis sa rencontre avec Maya, cette sensation depuis devenue grande, l'avait poussé à agir autrement, et pas seulement pour sa propre personne, mais pouvoir aimer quelqu'un enfin. Et puis, quel meilleur moment de la lui chanter aujourd'hui quelques secondes après son annonce fulgurante?! Il ne fallait pas se laisser morfondre même si son coeur lui dictait le contraire, la rage, la haine et la vengeance... Cependant la musique l'adouca, et lui permettait d'évacuer ces sentiments négatifs, du moins, le temps d'être avec Maya.

Une fois qu'il eut finis, il redressa les yeux vers la jeune fille, qui elle, s'était totalement plongé dans sa mélodie. Paupières clos, mains sur ses genoux, elle donnait de sa personne et de l'écouta ce dont le garçon apprécia. Elle releva alors un doux visage et s'exprima d'un beau sourire. Elle disait aimé la chanson même si elle ne comprenait pas vraiment les paroles puisque c'était de l'anglais. A cet aveux, Ys laissa échapper un petit rire et l'observa.

"Tant puis pour toi, ça te concerné!"

Il lui tira la langue puis se détourna d'elle. Il prit de son étui de guitariste un mouchoir blanc qu'il, d'un geste délicat, appliqua sur son instrument de musique pour la nettoyer. Il la bichonnait mais en même temps il avait ses raisons. Mais même s'il était doux avec sa guitare, il resta attentif aux paroles de Maya. Ces paroles flous, disparaissont dans la silence. Au son de sa voix, Ys redressa son regard vers la demoiselle. Elle l'avait pourtant complimenté mais quelque chose n'allait pas. Son regard était tout aussi fuyant, comme celui à sa nouvelle du jour qu'il allait quitté le lycée, même s'il l'avait voulu l'ignorer. Il ne pensait pas que cette nouvelle la toucherait tant.

Et pourtant, elle redressa son regard avec un sourire, comme si de rien ne paraissait. Elle reprit la parole d'un ton calme mais rien qui pouvait transparaitre de triste. Même son geste, replacé ses cheveux derrière son oreille, Maya, elle ne sait pas jouer la comédie. On ne peut pas mentir à un menteur. Le garçon l'observa de ses yeux de braise, silencieux. Il avait envie de lui répondre: "Tu penses vraiment que c'est ce que je veux?!" Mais elle connaissait déjà la réponse, évidement. Ys n'en dit rien et se contenta de poser sa guitarre pour se diriger vers la demoiselle. Il s'agenouilla alors au sol, étant ainsi à sa hauteur. Il lui afficha alors un grand sourire radieux.

"La n'est pas la question! Rien ne m'empêche de continuer de ce que j'aime sur le côté! Et puis, je vais gagner de l'argent, beaucoup d'argent, et je construirais notre maison! Et puis, tu me l'as dis tout à l'heure, t'aime les vetêments et les bijoux..."

A la suite de cette expression bien joyeuse, il lui fit un clin d'oeil, code entre être humains qui signifie d'une part une complicité et une réponse que tout va bien dans le meilleur des mondes. Pourtant il aurait pu être honnête et lui dire tout simplement "Je sais, j'aurai plus beaucoup de temps, moins à te consacrer, j'aurai du travail plein les bras et qui sait ce qu'il arrivera..." Mais partir sur un tel sujet c'est aussi baisser les bras et ne pas savoir du temps qu'il nous reste pour profiter main dans la main avant que l'une d'elle ne lâche sa partenaire...

Oui, il le savait très bien ce que ce genre de chose pouvait causer, parfois des couples se séparent: l'un ne connait plus les passions de l'amour tant son cerveau est absorbé par le travail et la fatigue, et l'autre se noit de son absence. Mais rien n'était joué et puis ce n'était pas comme si Ys avait le choix. S'il avait refuser ce dilem , il l'aurait perdu dans tous les cas. Pour ne pas se blâmer, Ys se releva, rangeant ainsi sa guitare dans son étui, mettre ce qu'il aimait de "côté" pour finir par être oublié, plus qu'un passé, un rêve d'adolescent. Ceci dit, il reprit sur un même ton pour ne pas laisser l'atmosphére se dégrader.

"Au fait, je voulais te dire, la dernière fois, dans les rues, je t'ai aperçu en compagnie d'un garçon dans un pub... c'est un amis?"

Il n'avait pas osé lui en parler même si à l'instant où il l'avait aperçut en compagnie d'un autre "mâle" l'envie l'avait démangeait d'entrer et de faire connaitre son existence à sa manière qui n'est pas toujours la bonne. Evidement il avait confiance en elle mais c'était les "autres" son problémes, il savait de quoi ils éteint capables puisqu'il était lui même un homme. Mais s'il s'agissait d'un ami, ce n'était pas plus mal que Maya voit d'autres personnes, de la compagnie en son absence pour qu'elle ne s'ennuie pas. Quelqu'un pour vieillait sur elle malgré son extrême jalousie.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Mar 17 Jan 2012 - 7:44
Le "Tant pis pour toi, ça te concerné !" et la langue tirée de Ys la fit un peu automatiquement gonfler quelques peu les joues. Alors cette chanson parlais directement de Maya et elle en avait pas tous compris le sens. Sur le coup c'était vraiment dommage car elle était maintenant très curieuse de connaitre la traduction. Ce qui Ys avait bien pu écrire sur lui, très certainement ces sentiments envers elle, ce qui pensait d'elle, ce qu'il voulait d'elle sûrement ... La d'un coup sa la tortura un peu, mais elle pu que faire cette petite mine vexer par la petite phrase de Ys et ne fit pas plus.

Maya, après la question qu'elle avait poser à Ys, le regarda poser sa guitare ranger dans son étui, se diriger vers elle et s'agenouiller juste en face de la demoiselle. De son grand sourire lumineux, il commença à parler et Maya l'écouta attentivement. Après le clin d'oeil plein de malice de Ys, Maya eut comme première réaction un petit "Tch'" qui s'échappa d'entre ses lèvres, une sorte de soupire mais d'une autre nature, et elle glissa son regard sur le cotes avec un petit sourire amusée. Amusée toujours par les manière de Ys qui la faisait toujours un peu rire, son fameux petit clin d'oeil complice. Mais ce clin d'oeil aussi qui voulait rassurer Maya, elle avait bien comprise cela. Ys ne cherchait qu'a rassurer Maya ... et la protéger, elle le ressentit comme sa. Les bras de long de son corps, et ses mains poser sur le matelas pour se soutenir, elle continua de regarder sur le cotes pendant quelques secondes pour penser aux mots de son homme. Elle en attendais pas moins de lui, Maya savait que malgré son travail, il allait quand même essayer de continuer à faire ce qu'il aime, ce qu'il a envie de faire, une pensée rassurante pour la jeune fille. C'est surement certains que Ys allait gagner beaucoup d'argent et la suite de ses paroles ... Maya savait pas si c'était un projet auquel il avait penser sérieusement mais passons. Sa petite aparté sur les bijoux et les vêtements était pas fausse, c'est vrai que Maya aimait beaucoup sa ... Mais encore, bizarrement, tout sa lui rappelait encore le passé. Car c'était un peu la même choses qu'avec son père qui à l'époque, croyait qu'il arriverait à combler son absence avec l'argent et des cadeaux ... Ce qui évidemment ne marche pas. Sa avait crée sur le coup une petite angoisse en Maya, ayant peur que sa finisse comme sa. On sait pas de quoi l'avenir sera fait, c'est vrai, mais c'est pour sa que Maya était inquiète aussi, parce que sa peut se passer comme sa ... Et qu'elle avait connu que sa. Ys n'est pas le père de Maya, certes, mais sa la travaillais quand même car tout parait si ... déjà vu. Enfin bref, après ses quelques secondes de réflexion, elle soupira doucement et dit avec une petite voix.

C'est vrai, mais je préfère avant tout te voir plus souvent ... Mais je te fais confiance.

Elle fini sa phrase en souriant à Ys de toute ses dents. Sa faisait parti des rêves de Maya : Une belle et grande maison avec de beau bijoux et vêtement et un grand jardin ... Enfin voila plutôt classique. Mais elle voulait pas revivre ce qu'elle avait vécu avec son père, ni leurs enfants qui pourrait être privés de leur père et qu'il vivent la même choses que Maya ... Cette pensée la gêna d'un coup, en ayant envisager d'avoir une vie de famille avec Ys. C'était une pensée assez étrange, c'était la première fois qu'elle se disait sa, étrange ... Mais assez agréable, car elle pouvait un temps soit peu l'imaginer avec Ys. Lorsque Ys se releva, Maya secoua doucement sa tête, qui avait légèrement virer au rose. Ys alla ranger sa guitare dans son étui et Maya était sur le point de se lever tout en se disant qu'il était peut être tant de laisser Ys se reposer. Mais une choses empêcha Maya de se lever, une parole de Ys. "Je t'ai aperçu en compagnie d'un garçon dans un pub... c'est un ami ?" Cette question la surprise beaucoup et elle fit de grand yeux en regardant Ys.

*Mais, comment il a ... ?*

Maya était un peu décontenancer, ne s'attendant pas du tout à sa. Maya savait bien que Ys parlait de Mitsuno, ce fameux ami qu'elle venait de retrouver depuis qu'il avait quitter l'académie. Est ce que Ys espionnerai Maya ? A cette pensée, Maya fut un peu contrarier. Car si c'était le cas, c'était une preuve flagrante de Ys ne faisait pas confiance à Maya. Mais sa pouvais être aussi le pur hasard ... Drôle de hasard quand même. Maya garda un léger silence pendant trois à quatre secondes, mais elle fini par répondre, de peur que de garder silence inquiète Ys et lui donne de fausses idées.

C'est ... C'est un ami oui. Un ami de l'académie. Enfin maintenant il est plus à l'académie et je l'avais plus revu depuis un long moment, on venais tout juste de se retrouver par hasard ...

Elle fini par se lever doucement, en défroissant et en secouant un peu ses jambes légèrement engourdi. Le fait que Ys ai vu cette scène titillait l'esprit de Maya. C'est pour sa qu'elle ajouta en fixant Ys et en posant ses deux mains sur ses hanches.

En parlant de hasard, est ce que s'en n'était ? Où tu m'espionne ?

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Mar 17 Jan 2012 - 13:02
Perdu dans ses pensées et aussi dans la situation à laquelle ils allaient devoir faire face, il entendit cependant les paroles de Maya. Cela le toucha énormement. Lui aussi, il aurait préféré passer son temps en sa compagnie plutôt qu'avec celle de son père. Et puis, elle lui faisait confiance... quelle ironie! Les personnes de son entourage, en entendant, auraient rit de bon coeur. Personne ne lui faisait confiance à commencer par son père qui n'avait de cesse de le lui rappeller. Mais rien de tout cela compter, le reste du monde ne lui était rien, seul l'avis de Maya lui importait. C'est dans un doux sourire, dos tourné à la jeune fille, qu'Ys se prometta de tenir parole pour ne pas la décevoir.

Glissant ses doigts une dernière fois sur les cordes de sa guitare avant de l'enfermer à jamais, le jeune homme contempla son intrusment d'un regard vide. Son désir de fuir loin de cette ville, se sauver avec Maya lui était envisagable, oui mais pas réalisable. Ou iraient-ils? Comment subviendrait-il aux besoins de sa bien aimée? Peut-être qu'il était trop tôt, ce n'était qu'un rêve d'enfant, voire même, inconscient. Cependant, une idée lui traversa la tête et un sourire malicieux s'afficha. A cet instant précis, avant même que ce long fleuve ne commence, il connaissait la fin de son chemin. Evidemment il allait y avoir beaucoup de temps et de patience avant que cela n'arrive à court therme. De plus, il ne pouvait pas partager ce secret avec Maya, sinon ça serait aussi lui dévoiler les raisons pour laquelles il se doit de se plier aux exigences de son père. Mais cet idéal lui était tellement agréable à l'idée de se voir réaliser, qu'il savoura silencieusement. Rien tout ce dont il avait peur, peur de perdre Maya, tout cela s'était évaporer, et ce n'était plus un sourire forcé pour rassurer la demoiselle qui était présent, mais un sourire radieux et pleins d'espoirs.

Mais dans son idéal, dans sa quête, il oublia sa question posée dont Maya le lui rappella sur un ton assez incofortable. Un ami de longues dates donc... Mais un ami garçon! Une histoire d'amitié entre fille et garçon ça n'existe pas, surtout une amitié aussi longue. Mais tout comme elle, Ys lui faisait conficance, les autres en revanche, c'était une autre histoire. Il pourrait la laisser le voir autant qu'elle le souhaitait, amais avant toute chose, et pour se rassurer de l'intrus, Ys se devait de le rencontrer mettre les choses au clair entre "mâles". Mai voilà que Maya posa une question, une question assez frustrante. Ys resta un instant sans quoi dire, puis, d'un geste vif, il ferma brusquement son étui. Il tourna les talons vers celle-ci, le regard noir mais affichant longuement un sourire narquois. Elle se tenait face à lui , mains sur la taille, comme si elle voulait fuir ses explications sur l'existence de son ami et de leur rencontre, en lui faisant coupable du manque de confiance.

"Si je voulais t'espionner, je n'aurai pas dis que "je t'ai paerçu", mais "on m'a dit que" ... Je peux avoir des hommes à ma portée et pourquoi n'importe quel désir... "

La fixant ainsi un instant, Ys prit son étui qu'il rangea sous son lit, sa place d'origine. Il vait assez mal prit qu'elle puisse penser qu'il l'aurait suivit. S'il avait été au courant de cette relation bien avant, peut-être qu'il l'aurait fait, peut-être! Mais malheureusement pour lui, il se rendait à une bijouterie pour une chose bien spéciale dont personne n'était au courant, pas même Maya. Non, il n'espionnait pas Maya et jamais il ne le ferait. Il était de nature jalouse certezs, en même temps cela signifiait qu'il tenait vraiment à elle. Et puis jaloux ainsi, il ne l'avait jamais été, ce pourquoi il ne savait pas vraiment comment s'y conduire.

Ys se laissa tomber sur son lit dans un long soupir, il ferma les yeux, sourcils froncés, tête soutenu sous ses bras croisées. Il préféra trouver une nouvelle technique pour canaliser sa colére au lieu de tout détruire. Quelques secondes auront suffis pour qu'il reprenne la parole sur un ton plus calme.

"J'allais à la bijouterie..."

Il préféra s'arrêter là sur l'explication de ce croisement hasardeux, car il ne voulait pas en dire plus sur le pourquoi du comment il se rendait à une bijouterie. Maya l'aprendrait plus tard mais pas ici et maintenant. C'est pourquoi il ne tarda pas à reprendre la parole, ouvrant ses yeux de braise et les détournant vers celle qui se tenait debout. Son regard était plus doux, même désolé de son attitude.

"Tu sais, je t'interdis pas de voir des gens... au moins, ils cosent plus qu'un simble bijoux ou un vetêment... mais t'es plutôt discréte et t'as mis du temps à répondre."

Même s'il se forcait à croire qu'il était bon pour elle de voir d'autres personnes, de rencontrer des amis et des nouveaux, Ys se sentait un peu seul. Désormais il allait travaillé et il aurait moins de temps pour s'amuser, faire de la guitare avec son groupe, voir ses amis, Maya... il avait vieillit et passer le cape de l'adulte en l'espace d'une journée. Même s'il avait trouvé une solution, il y allait avoir beaucoup de temps qui allait s'écouler entre deux, et peut-être que même certains baisseront les bras et que cela n'aura servis à rien. Le garçon se détourna de la demoiselle pour fixer le plafond

"Je ne suporte pas que tu souris à d'autres types... Je suis jaloux j'en suis désolé... et puis je ne sais même pas moi même pourquoi..."

Peut-être qu'avec le temps, cette nouvelle situation, Maya se lasserait de lui et verrait de nouvelles opportunités, d'autres hommes qui pourraient la rendre heureuse en étant à ses côtés bien plus souvent que lui. Ys finirait alors seul, seul comme autrefois, avant que la seule personne qui l'aimait ne s'en aille à son tour.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Mar 17 Jan 2012 - 13:04
Ys Ochikawa a écrit:
Perdu dans ses pensées et aussi dans la situation à laquelle ils allaient devoir faire face, il entendit cependant les paroles de Maya. Cela le toucha énormement. Lui aussi, il aurait préféré passer son temps en sa compagnie plutôt qu'avec celle de son père. Et puis, elle lui faisait confiance... quelle ironie! Les personnes de son entourage, en entendant, auraient rit de bon coeur. Personne ne lui faisait confiance à commencer par son père qui n'avait de cesse de le lui rappeller. Mais rien de tout cela compter, le reste du monde ne lui était rien, seul l'avis de Maya lui importait. C'est dans un doux sourire, dos tourné à la jeune fille, qu'Ys se prometta de tenir parole pour ne pas la décevoir.

Glissant ses doigts une dernière fois sur les cordes de sa guitare avant de l'enfermer à jamais, le jeune homme contempla son intrusment d'un regard vide. Son désir de fuir loin de cette ville, se sauver avec Maya lui était envisagable, oui mais pas réalisable. Ou iraient-ils? Comment subviendrait-il aux besoins de sa bien aimée? Peut-être qu'il était trop tôt, ce n'était qu'un rêve d'enfant, voire même, inconscient. Cependant, une idée lui traversa la tête et un sourire malicieux s'afficha. A cet instant précis, avant même que ce long fleuve ne commence, il connaissait la fin de son chemin. Evidemment il allait y avoir beaucoup de temps et de patience avant que cela n'arrive à court therme. De plus, il ne pouvait pas partager ce secret avec Maya, sinon ça serait aussi lui dévoiler les raisons pour laquelles il se doit de se plier aux exigences de son père. Mais cet idéal lui était tellement agréable à l'idée de se voir réaliser, qu'il savoura silencieusement. Rien tout ce dont il avait peur, peur de perdre Maya, tout cela s'était évaporer, et ce n'était plus un sourire forcé pour rassurer la demoiselle qui était présent, mais un sourire radieux et pleins d'espoirs.

Mais dans son idéal, dans sa quête, il oublia sa question posée dont Maya le lui rappella sur un ton assez incofortable. Un ami de longues dates donc... Mais un ami garçon! Une histoire d'amitié entre fille et garçon ça n'existe pas, surtout une amitié aussi longue. Mais tout comme elle, Ys lui faisait conficance, les autres en revanche, c'était une autre histoire. Il pourrait la laisser le voir autant qu'elle le souhaitait, amais avant toute chose, et pour se rassurer de l'intrus, Ys se devait de le rencontrer mettre les choses au clair entre "mâles". Mai voilà que Maya posa une question, une question assez frustrante. Ys resta un instant sans quoi dire, puis, d'un geste vif, il ferma brusquement son étui. Il tourna les talons vers celle-ci, le regard noir mais affichant longuement un sourire narquois. Elle se tenait face à lui , mains sur la taille, comme si elle voulait fuir ses explications sur l'existence de son ami et de leur rencontre, en lui faisant coupable du manque de confiance.

"Si je voulais t'espionner, je n'aurai pas dis que "je t'ai aperçu", mais "on m'a dit que" ... Je peux avoir des hommes à ma portée et n'importe quel désir... "

La fixant ainsi un instant, Ys prit son étui qu'il rangea sous son lit, sa place d'origine. Il vait assez mal prit qu'elle puisse penser qu'il l'aurait suivit. S'il avait été au courant de cette relation bien avant, peut-être qu'il l'aurait fait, peut-être! Mais malheureusement pour lui, il se rendait à une bijouterie pour une chose bien spéciale dont personne n'était au courant, pas même Maya. Non, il n'espionnait pas Maya et jamais il ne le ferait. Il était de nature jalouse certezs, en même temps cela signifiait qu'il tenait vraiment à elle. Et puis jaloux ainsi, il ne l'avait jamais été, ce pourquoi il ne savait pas vraiment comment s'y conduire.

Ys se laissa tomber sur son lit dans un long soupir, il ferma les yeux, sourcils froncés, tête soutenu sous ses bras croisées. Il préféra trouver une nouvelle technique pour canaliser sa colére au lieu de tout détruire. Quelques secondes auront suffis pour qu'il reprenne la parole sur un ton plus calme.

"J'allais à la bijouterie..."

Il préféra s'arrêter là sur l'explication de ce croisement hasardeux, car il ne voulait pas en dire plus sur le pourquoi du comment il se rendait à une bijouterie. Maya l'aprendrait plus tard mais pas ici et maintenant. C'est pourquoi il ne tarda pas à reprendre la parole, ouvrant ses yeux de braise et les détournant vers celle qui se tenait debout. Son regard était plus doux, même désolé de son attitude.

"Tu sais, je t'interdis pas de voir des gens... au moins, ils cosent plus qu'un simble bijoux ou un vetêment... mais t'es plutôt discréte et t'as mis du temps à répondre."

Même s'il se forcait à croire qu'il était bon pour elle de voir d'autres personnes, de rencontrer des amis et des nouveaux, Ys se sentait un peu seul. Désormais il allait travaillé et il aurait moins de temps pour s'amuser, faire de la guitare avec son groupe, voir ses amis, Maya... il avait vieillit et passer le cape de l'adulte en l'espace d'une journée. Même s'il avait trouvé une solution, il y allait avoir beaucoup de temps qui allait s'écouler entre deux, et peut-être que même certains baisseront les bras et que cela n'aura servis à rien. Le garçon se détourna de la demoiselle pour fixer le plafond

"Je ne suporte pas que tu souris à d'autres types... Je suis jaloux j'en suis désolé... et puis je ne sais même pas moi même pourquoi..."

Peut-être qu'avec le temps, cette nouvelle situation, Maya se lasserait de lui et verrait de nouvelles opportunités, d'autres hommes qui pourraient la rendre heureuse en étant à ses côtés bien plus souvent que lui. Ys finirait alors seul, seul comme autrefois, avant que la seule personne qui l'aimait ne s'en aille à son tour.
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Mar 17 Jan 2012 - 13:04
Perdu dans ses pensées et aussi dans la situation à laquelle ils allaient devoir faire face, il entendit cependant les paroles de Maya. Cela le toucha énormement. Lui aussi, il aurait préféré passer son temps en sa compagnie plutôt qu'avec celle de son père. Et puis, elle lui faisait confiance... quelle ironie! Les personnes de son entourage, en entendant, auraient rit de bon coeur. Personne ne lui faisait confiance à commencer par son père qui n'avait de cesse de le lui rappeller. Mais rien de tout cela compter, le reste du monde ne lui était rien, seul l'avis de Maya lui importait. C'est dans un doux sourire, dos tourné à la jeune fille, qu'Ys se prometta de tenir parole pour ne pas la décevoir.

Glissant ses doigts une dernière fois sur les cordes de sa guitare avant de l'enfermer à jamais, le jeune homme contempla son intrusment d'un regard vide. Son désir de fuir loin de cette ville, se sauver avec Maya lui était envisagable, oui mais pas réalisable. Ou iraient-ils? Comment subviendrait-il aux besoins de sa bien aimée? Peut-être qu'il était trop tôt, ce n'était qu'un rêve d'enfant, voire même, inconscient. Cependant, une idée lui traversa la tête et un sourire malicieux s'afficha. A cet instant précis, avant même que ce long fleuve ne commence, il connaissait la fin de son chemin. Evidemment il allait y avoir beaucoup de temps et de patience avant que cela n'arrive à court therme. De plus, il ne pouvait pas partager ce secret avec Maya, sinon ça serait aussi lui dévoiler les raisons pour laquelles il se doit de se plier aux exigences de son père. Mais cet idéal lui était tellement agréable à l'idée de se voir réaliser, qu'il savoura silencieusement. Rien tout ce dont il avait peur, peur de perdre Maya, tout cela s'était évaporer, et ce n'était plus un sourire forcé pour rassurer la demoiselle qui était présent, mais un sourire radieux et pleins d'espoirs.

Mais dans son idéal, dans sa quête, il oublia sa question posée dont Maya le lui rappella sur un ton assez incofortable. Un ami de longues dates donc... Mais un ami garçon! Une histoire d'amitié entre fille et garçon ça n'existe pas, surtout une amitié aussi longue. Mais tout comme elle, Ys lui faisait conficance, les autres en revanche, c'était une autre histoire. Il pourrait la laisser le voir autant qu'elle le souhaitait, amais avant toute chose, et pour se rassurer de l'intrus, Ys se devait de le rencontrer mettre les choses au clair entre "mâles". Mai voilà que Maya posa une question, une question assez frustrante. Ys resta un instant sans quoi dire, puis, d'un geste vif, il ferma brusquement son étui. Il tourna les talons vers celle-ci, le regard noir mais affichant longuement un sourire narquois. Elle se tenait face à lui , mains sur la taille, comme si elle voulait fuir ses explications sur l'existence de son ami et de leur rencontre, en lui faisant coupable du manque de confiance.

"Si je voulais t'espionner, je n'aurai pas dis que "je t'ai aperçu", mais "on m'a dit que" ... Je peux avoir des hommes à ma portée et pour n'importe quel désir... "

La fixant ainsi un instant, Ys prit son étui qu'il rangea sous son lit, sa place d'origine. Il vait assez mal prit qu'elle puisse penser qu'il l'aurait suivit. S'il avait été au courant de cette relation bien avant, peut-être qu'il l'aurait fait, peut-être! Mais malheureusement pour lui, il se rendait à une bijouterie pour une chose bien spéciale dont personne n'était au courant, pas même Maya. Non, il n'espionnait pas Maya et jamais il ne le ferait. Il était de nature jalouse certezs, en même temps cela signifiait qu'il tenait vraiment à elle. Et puis jaloux ainsi, il ne l'avait jamais été, ce pourquoi il ne savait pas vraiment comment s'y conduire.

Ys se laissa tomber sur son lit dans un long soupir, il ferma les yeux, sourcils froncés, tête soutenu sous ses bras croisées. Il préféra trouver une nouvelle technique pour canaliser sa colére au lieu de tout détruire. Quelques secondes auront suffis pour qu'il reprenne la parole sur un ton plus calme.

"J'allais à la bijouterie..."

Il préféra s'arrêter là sur l'explication de ce croisement hasardeux, car il ne voulait pas en dire plus sur le pourquoi du comment il se rendait à une bijouterie. Maya l'aprendrait plus tard mais pas ici et maintenant. C'est pourquoi il ne tarda pas à reprendre la parole, ouvrant ses yeux de braise et les détournant vers celle qui se tenait debout. Son regard était plus doux, même désolé de son attitude.

"Tu sais, je t'interdis pas de voir des gens... au moins, ils cosent plus qu'un simple bijoux ou un vêtement... mais t'es plutôt discréte et t'as mis du temps à répondre."

Même s'il se forcait à croire qu'il était bon pour elle de voir d'autres personnes, de rencontrer des amis et des nouveaux, Ys se sentait un peu seul. Désormais il allait travaillé et il aurait moins de temps pour s'amuser, faire de la guitare avec son groupe, voir ses amis, Maya... il avait vieillit et passer le cape de l'adulte en l'espace d'une journée. Même s'il avait trouvé une solution, il y allait avoir beaucoup de temps qui allait s'écouler entre deux, et peut-être que même certains baisseront les bras et que cela n'aura servis à rien. Le garçon se détourna de la demoiselle pour fixer le plafond

"Je ne suporte pas que tu souris à d'autres types... Je suis jaloux, j'en suis désolé... et puis je ne sais pas moi même pourquoi..."

Peut-être qu'avec le temps, cette nouvelle situation, Maya se lasserait de lui et verrait de nouvelles opportunités, d'autres hommes qui pourraient la rendre heureuse en étant à ses côtés bien plus souvent que lui. Ys finirait alors seul, seul comme autrefois, avant que la seule personne qui l'aimait ne s'en aille à son tour.[/quote][/quote]
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Jeu 19 Jan 2012 - 10:03
[HRP: Un petit bug on dirai non ? x)]

Lorsque Ys tourna les talons pour faire face à Maya, Ys lança un regard assez noir avec un sourire narquois en plus. Maya, à ce moment la, fit des yeux rond et surprise en le regardant. C’était quelque choses de nouveau ... Ce regard. Maya ne s'attendais pas à voir ce genre d'expression de la part de Ys, c'était assez déroutant. Elle pouvait sentir à ce moment la que cette question en forme d'accusation au premier abord avait toucher Ys et qu'il l'avais mal pris, ce qui était dans un sens naturel. Lorsque Ys pris la parole, Maya leva doucement un sourcil en le regardant, l'air interrogatif. Elle était pas sur de comprendre ce que Ys voulait dire, ou il voulait en venir. Pour Maya, tout ce qu'il faisait c'était jouer avec les mots et faire quelques "pirouette" linguistique pour justifier le fait qu'il n'est pas espionner Maya. Pas très convaincant tout sa, surtout que ce genre de justification ne plaisait pas trop à Maya. Bien que c'est vrai, faut toujours faire attention à ce que l'autre dit mais la ... Sa allait peut être un peu loin mais bref.

Lorsqu'il rangea son étui sous son lit, Maya n'avait pas bouger de sa position, ni changer sa posture. Elle se contenta de regarder Ys faire ces petites affaires, sans pour autant le regarder de façon déplacé, accusateur ou désagréable ... Un regard neutre, juste neutre, comme si elle patientait tranquillement attendant que Ys dise encore autre choses. Il se laissa lourdement tomber sur son lit, avec le visage toujours tirer et il dit : "J'allais à la bijouterie ..."

La bijouterie ? ...

Elle le dit avec un visage et une voix très surprise. Une bijouterie ? ... Mais qu'est ce qu'il pouvait bien faire dans une bijouterie ? Sur le coup, elle fut prise de court et savais pas vraiment quoi dire. Est ce que Ys mentait pour se couvrir ? ... D'après le jugement de Maya, définitivement non. Ys était sincère ... Elle le sentait. Intérieurement après se constat, Maya s'en voulu un peu d'avoir un temps soit peu douter de Ys. Déjà que Maya, à elle sa lui aurai pas plu qu'on lui dise sa. Mais elle continua de s'interroger sur le pourquoi sa visite dans une bijouterie ? C'était un mystère. Il voulait acheter quelque choses de spécial ? Pour lui ? Pour Maya peut être ? Ou pour une autre personne peut être ... Tout sa la rendit dubitative mais elle fut couper dans ses réflexions quand Ys continua de parler. Il tourna son regard vers Maya, un regard déjà plus doux, plus apaisé. Ces paroles la fit réfléchir, elle était contente d'entendre qu'il n'aurait pas d’excès de jalousie au point de museler Maya, au moins qu'il essayerait. Effectivement, une personne, un ou une amie qui plus est, c'est déjà plus intéressant qu'un objet inanimé. Et puis que, l'attitude de Maya pendant qu'elle répondait avait inquiéter Ys, ce qu'elle voulait éviter ... C'est rater.

Mais ces trois dernière phrases fut pleine de sens et d'intensité pour Maya. Il avait avouer sa jalousie, il avait avouer qu'il voulait pas voir Maya sourire à d'autres garçons, et qu'il semblait même perdu dans sa propre jalousie. À ce moment la, Maya regarda Ys comme bloquer avec les bras qui commençait à se détendre et retomber, le regard pétillant, et les joues quelques peu rosie.

Ys ...

Dit-elle d'une voix douce et étouffer, une souffle qui eu du mal à se faufilé entre les lèvres de la demoiselle. Maya essaya d'imaginer de se mettre à la place de Ys, comment elle réagirait si elle le voyait avec une autre fille, lui sourire ... Etre proche comme elle l'es avec Mitsuno. Et la ... Le constat est clair : Maya serait tout aussi jalouse, voir surement plus. L'imaginer seulement lui ferait mal, c'était surement ridicule et disproportionner ... Mais se sont les plus pur sentiments de Maya qui parlent. Et à ce moment, elle comprenait Ys ... Ce qu'il a pu ressentir. Maya pris quelques secondes de réflexion en cachant ses yeux derrière ses cheveux et en baissant la tête. Dans un geste doux et souple, Maya s'assied sur le lit à cotes de Ys. Ses deux mains virent doucement se mettre de chaque cotes de la tête de Ys, et elle fini donc par avoir son visage voilée juste au dessus de celui du jeune homme. Elle laissa encore trois secondes de silence planée dans l'air et elle fini par fixer Ys d'un regard un peu mélancolique et remplis d'émotion.

Si ... Si tu t'es senti vexer par ma question, j'en suis désoler. Je voulais pas t'accuser, j'était juste surprise ... Sur le coup, mais c'est pas une excuse j'imagine. Et il faut que tu sache, que tu es, et tu sera toujours le garçon le plus important à mes yeux. Personne passera avant toi parce que t'es le seul à posséder en moi ce que personne d'autre peut posséder. T'es le propriétaire de mon amour Ys ... Ta jalousie montre que tu tient à moi et je sais que dans ta situation, j'aurai eu la même réaction, voir pire (dit-elle avec un petit sourire amusée et éphémère). En tout cas, Tu n'a pas à t’inquiéter. Je t'aime, et c'est tout ce qui compte ...
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya) Jeu 26 Jan 2012 - 13:42
HS: On dirait bien xD

Fixant le plafond, l'effort à donner, ranger sa jalousie, se mordre les lévres pour ne plus jamais éclater de colére, cet effort, il allait devoir le donner chaque jour dorénavant. Evidemment que Maya n'était pas ce type de fille en qui on ne peut avoir confiance, et pourquoi se mettre dans un état pareil? Peut-être quYs ne se rendait pas compte de la valeur qu'il apportait à cette relation, cet amour dont il n'en avait pas le controle. Ca ne pouvait être que cela, mais il n'arrivait toujours pas admettre qu'il avait changer pour quelqu'un, simplement parce qu'il n'arrivait toujours pas oublié l'abandon d'une autre personne. Fallait-il prendre le risque d'aimer? Pour ensuite connaitre une nouvelle deception? Il s'était pourtant jurer de plus jamais s'attacher à un être vivant, plongé dans sa solitude, ne connaissant aucune loi, c'était plus facile...

Toute cette reflexion le bousculée, il en avait mal à la tête. Posant sa main sur son front, la fraicheur de sa paume apaisant doucement cette brulure. Mais une autre douceur le fit réagir. Retirant sa main, il vit un visage caché au-dessus de lui. Il fixa alors cette jeune fille, tout aussi perdue que lui. La mettre dans un état pareil, qu'est-ce qu'il lui prenait? Il se reconnaissait bien là. En tant normal, propagé du mal et de la douleur ne l'accablaient guére. C'est alors, pendant ces quelques minutes silencieuses, qu'il se rendit bien compte de quoi il était capable. Maya était de nature joyeuse, souriante, éclatante de vie. Bien évidemment elle avait aussi ses moments de douleurs, mais Ys n'avait pas en rajouter. Se sentant monstrueux, il resta sans rien dire jusqu'à que le visage de Maya s'éclaircisse, pour voir un regard mélancolique et doux. Il entendit ses paroles mais n'en dit rien.

Tu ne devrais pas... m'aimer. Ces mots lui brulérent la gorge tant ils voulaient sortir de sa bouche. Comment pourrais-tu aimer quelqu'un comme lui? Tu ne le connais pas, tu ne sais pas de quoi il capable, et lorsqu'il sera trop tard, tu te rendras compte combien il est égoiste et dangereux mais il sera trop tard... Même pour lui, Ys était dangereux. Mais alors comment lui faire comprendre? Elle lui dirait le contraire, le rassurerait et lui offrirait le confort de ses bras. Qui cherche alors à se consoler?

Laissant retomber le silence, Ys se redressa un peu, rapprochant son visage du sien. Ses yeux de braises fixérent et se plongérent dans ce sombre doré. Il la fixa un instant puis colla son front brûlant au sien, fermant ainsi les yeux
.

"Pardonnes moi... "

Oui, je te demande pardon, pardon d'avoir douter, pardon de t'effacer ce sourire, pardon pour ce qu'il va arriver, pardon parce que je vais te faire souffrir... Ys ne pouvait pas lui en vouloir de ses retrouvailles avec ses amis, il n'en avait pas le droit car on sait de quoi on est capable, où se trouvent nos limites, alors on sait de quoi sera fait l'avenir. S'il était vraiment honnete avec lui même, avec elle, il lui dirait "Hé! Y a un gun sous mon bureau, tu veux voir? " , alors il pourrait se permettre de donner des leçons aux autres, mais s'en était loin d'être le cas.
Après ces mots désespérés le garçon bascula lentement en arriére, paupières clos. La fièvre, ce mal de tête, il avait tout simplement attrapé froid durant leur petite expédition au rotenburo. Le garçon se laissa alors tomber dans un sommeil profond...


HS: Fin minable mais manque d'aspiration... mais ça permet aussi de faire une suite plus promettante, repartir de bon pied xD
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Après tant d'émotions... (PV Maya)
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Après tant d'années, tu n'as pas changé (pv William)
» [Val d'Arryn] Retrouvailles après tant d'années (PV : Ashara)
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: La ville-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Vampire Knight RPG