Forum ouvert aux 14 ans et plus. Déconseillé aux moins de 16 ans ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
 

 Lily Bradford (fini ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Lily Bradford (fini ♥) Mer 2 Nov 2011 - 12:56

BRADFORD Elisabeth
about You ♥

18 ans ♣ Bisexuelle ♣ Doubles faces & fourbes

Elle a en horreur son prénom ce qui fait que tout le monde l’appelle Lily ou Liz.
3 Qualités 3 Défauts .
Amicale. Serviable. Gentille. Vicieuse. Rancunière. Paresseuse.


Quand je regarde dans un miroir, je vois...

  • Au départ, tu l'as vue de loin. Une jeune fille banale, peut-être un peu étrange mais rien de bien extraordinaire. Une masse de cheveux bruns, des yeux perdus sous cette frange chatain, une taille moyenne, des vêtements normaux,... rien de bien original en somme. Enfin, c'est ce que tu pensais. Tu t'es un peu rapproché d'elle, intrigué de savoir pourquoi elle ne bougeait pas, te demandant si elle était bien vivante ou bien si elle n'était qu'une nouvelle statue du coin et c'est là qu'elle a brusquement tourné la tête.

    Tu es d'abord resté interdit, juste un instant, peut-être même une fraction de seconde et c'est là que tu as vu ce que tu n'avais pas remarqué au premier abord.
    D'abord, ses cheveux n'étaient pas juste bruns, ils étaient de la couleur de l’automne, tantôt bruns avec des reflets blond, et tantôt bruns avec des mouches légèrement rousses. Ça t’a rappelé la chute des feuilles, quand l’automne est à son apogée et que la nature se teint de diverses couleurs chaleureuses et tellement jolies.
    Ensuite tu as vu ses yeux et le souffle t'a manqué devant le tourbillon d'émotion qui apparaissait dans ces deux cavités. Des yeux d'abord pareils à une mer de givre, froids et coupants comme la glace, tu avais l'impression que ces yeux allaient te tuer et puis le regard a changé. Ses yeux ont souris et son regard et devenu bleu et limpide comme une rivière, chaleureux et espiègles à la fois.

    Puis tu t'es attardé sur son visage, un visage d'ange, il te semble tellement innocent, tellement gentil que tu en oublies son regard de glace, tu oublies ça. On dit que les yeux sont les fenêtres de l'âme, tu ne veux pas y penser.

    Tu t'attardes un moment sur ses lèvres, des lèvres rouges et un peu pulpeuses, juste ce qu'il faut. Tu as l'impression que cette bouche-là demande des baisers par milliers, tu n'es peut-être pas si loin de la vérité mais il vaut peut-être mieux que tu ne sois pas au courant des secrets que cette bouche pourrait te révéler.

    Ensuite tu ne sais pas pourquoi mais elle rit et tu as comme de papillons dans le ventre. Là, tu vois ses dents, peut-être un peu trop pointue à ton gout et ton premier réflexe est de te reculer avant de te dire qu'elle n'y peut rien si ses dents sont pointues, en y réfléchissant bien, tu trouves même que ça lui donne un certain charme et puis tout le monde ne peut pas avoir une dentition parfaite, n’est-ce pas ?

    Après tu continues ton inspection en descendant, elle a de la poitrine mais pas trop. Ni petits, ni gros, juste ce qu'il faut. Après tu remarques ses jambes et tu te demandes d'où elle sort ces membres interminables, tu n'oses pas demander si elle fait du sport, elle a peut-être une tête d'enfant mais elle t'impressionne, t'intimide.

    C'est là qu'elle se met à marcher et que tu la suis du regard en remarquant son élégance mêlée à un soupçon de démarche un peu gauche. Elle n'a pas l'air à l'aise avec ce corps, tu as l'impression qu'elle a grandi trop vite et qu'elle ne sait pas quoi faire de tout ça, tu as sûrement raison. Un corps de femme pour un cœur d'enfant, une adolescente qui par la force des choses essaye tant bien que mal de devenir une adulte. Un visage de gamine dans des robes de dames, et parfois un air impérieux dans une tenue d'écolière. Une peau pâle qui n'est pas sans rappeler celle des plus jolies porcelaines, c'est d'ailleurs cette même peau qui lui donne son aspect légèrement fantomatique. Un aspect que tu aimes bien d'ailleurs, il te rappelle ces grandes dames d'autrefois avec cette peau presque translucide. Tu t'attardes un peu sur ses épaules avant de détourner le regard devant ce qui semble être le début d'une cicatrice.

    Elle est jolie et elle le sait, tu en es certain, tu vois bien qu'elle s'en sert d'ailleurs. Elle n'est pas spécialement belle, non, elle a plus quelque chose qui la rend attirante, qui lui donne du charme. C'est peut-être dans sa façon d'être, dans sa manière de marcher, peut-être dans ses gestes ? Après tout tu t'en fiches, tu ne sais pas pourquoi mais tu te sens irrésistiblement attiré par cette jeune demoiselle, comme un papillon est captivé par une flamme. Il ne te vient même pas à l'esprit qu'à force de jouer avec le feu le papillon se brûle les ailes et meurt dans d'atroces souffrances. Non, tu t'en fiches de tout ça. Alors tu suis cette jeune fille dont tu ne sais rien.


Et mon caractère?...

  • Alors par où par quoi pourrais-je débuter ? Sans doute le fait que je suis assez dissipée ? Ah moins que vous ne préfériez revêche ou bravache on encore rebelle, vous avez le choix. Quoi qu'il en soit, je dois bien avouer que je n'aime pas spécialement l'autorité mais que je suis bien obligée de la supporter.

    Aussi il faut donc encore avouer que quand je suis obligée de faire quelque chose que je n'ai pas envie de faire, je le fais, mais je m'arrange pour que vous ne soyez jamais satisfait. Petite vengeance ridicule et personnelle mais qui fait un bien fou, vous n'imaginez même pas ! Bon d'accord c'est mesquin, mais tellement amusant !
    Remarquez, je peux être vraiment adorable aussi ! D’accord en général c’est plus par intérêt que pour autre chose, mais ça compte quand même. Même si j’ai beaucoup de sautes d’humeurs en général je suis plutôt gentille, et si je suis méchante c’est que je suis vraiment mal lunée. La plupart du temps je ne fais pas de vagues, je suis gentille, serviable, timide même, toujours la tête plongée dans mes bouquins et un joli sourire aux lèvres. Mais bon, il m’arrive de péter un plomb comme tout le monde et dans ces cas-là je deviens vicieuse et assez irascible. Néanmoins je sais rester calme, mais quand je m’ennuie c’est une toute autre affaire, que voulez-vous s’il faut être vicieux pour tromper son ennui, pourquoi pas ?
    Sinon mis à part mes adorables défauts, je suis une personne tout à fait normale et équilibrée, j’insiste sur le mot, je suis assez sociable, j’aime m’amuser, papoter entre copines, passer du temps avec les autres, enfin vivre comme une adolescente de mon âge. Je suis même complètement dingue de peluches, à tel point que je ne peux quasiment plus dormir sur mon lit tellement il y en a. Et puis je suis complètement accro aux sucreries, aux bonbons et à tout ce qui se mange et qui possède une dose de sucre indécente. Bon je n’irais pas jusqu’à dire que je suis drogué aux chupa chups, mais ce n’est pas très loin. Et puis malgré mon addiction aux sucreries et aux peluches je suis quelqu’un de tout à fait fréquentable, enfin si vous oubliez ma tendance à changer trop rapidement d’humeur.

    J'aime jouer aussi et je ne peux jamais résister bien longtemps lorsqu'on me propose un défi à relever. Que ça soit en pariant sur quelqu'un ou quelque chose, que je doive le faire moi-même, j'aime tout. J'adore jouer aux échecs et aux jeux de stratégies en général mais s'il y a bien une chose que je ne sais pas faire, c'est perdre avec le sourire. C'est ce que je déteste le plus, perdre. De n'importe quelle façon que ce soit, une humiliation, un défi perdu,... Je déteste vraiment ça. Pour moi, la vie est comme un jeu géant et le moindre coup à mon encontre me ferait presque sortir de mes gonds. Par contre, même si je risque de vous faire la gueule pendant environ quelques décennies (que voulez-vous, en plus d'avoir horreur de perdre, j'ai la rancune tenace, charmant non ? ♥), je ne vous tuerais pas pour la cause, je sais rester calme quand il le faut et je n'ai encore jamais tué personne parce que j'avais perdu, avouez que c'est plutôt rassurant !

    • Ce qu'elle aime : Être vicieuse, la sieste, les livres et les sucreries.
    • Ce qu'elle n'aime pas : Qu'on se paye sa tête, les chieurs (même si elle reconnait en être une elle-même) et les cours.


Everything About my life ~

  • Une histoire ? Oh j’adore les histoires ! Alors… hum hum !
    Il était une fois, il y a bien longtemps dans un royaume lointain, une jolie princesse répondant au doux nom d’Aurore. Le jour de sa naissance, une vilaine sorcière…
    Ah zut, je me suis trompée de texte, milles excuses ! Bon reprenons depuis le début alors ! Je suppose que ça serait plus simple si je commençais par le commencement, n’est-ce pas ?! Allez hop, un petit retour dans le passé s’impose !

    Il était une fois un bébé tout ce qu’il y a de plus banal. Quoi ? Vous ne le voyez pas ? Roooh ! Mais zoomez un peu ! Non pas le landau ! Mais vous êtes aveugles ou vous le faites exprès ?! Le truc rose qui hurle dedans à tel point qu’on a l’impression qu’il va s’arracher les poumons ! Vous le voyez maintenant ? Parfait ! Bon donc ! Cette adorable chose rose qui gazouille gentiment et innocemment n’est autre que ma personne ! Avouez que je suis adorable, hein ?! Quoi ? Comment ça j’ai l’air d’être un gremlin qui vire au rouge ! Arrêtez de dire des bêtises ! Un gremlin c’est vert, tout le monde sait ça ! Bon soit, continuons ! Donc comme je le disais, le truc là-bas c’est moi. Je suis adorable, patati et patata. Ah oui, pour l’information le poteau là-bas c’est mon père. Non, il ne bougera pas, à croire que ça le fait marrer de me voir hurler. Tenez, regardez-moi ce sourire de sadique ! Je le savais que c’était de famille.

    Alors, étape suivante ! Oui, je sais, les murs roses sont écœurants mais à l’époque j’avais de sales gouts, et puis j’étais fascinée par toutes ces nunuches qu’on qualifie de princesses. Enfin soit ! Cette partie de ma vie n’est intéressante que par le fait que c’est à cet âge que ma charmante maman (oui, le truc qui me hurle dessus) m’a dit que j’étais une adorable bâtarde (quoi que je comprends qu’elle ait hésité sur le « adorable ») mais après rectification elle n’arrête pas de me traiter de monstre, tenez, c'est aussi ce jour-là qu'elle m'a annoncé que ma mère biologique était une toxico qui avait fini ses jours en prisons. Comme quoi, ce fut la journée des révélations. Mais passons !

    Ah, là c’est le jour de mes quinze ans. Quoi ? Pourquoi je suis habillée en noir devant un cercueil ? Mais vous êtes bouchés ! Je suis à un enterrement, ça ne se voit pas ? Qui ? Ma mère, elle a été assassinée. Par qui ? Ça ne vous regarde pas. C’était un accident qu’ils disent. Quoi qu’il en soit, je suis là habillée dans cette robe noire qui ne me va pas, elle est beaucoup trop grande pour moi. Non, je ne pleure pas, je ne vois pas pourquoi je devrais. Après tout ce n'est même pas ma vraie mère, juste une usurpatrice, et puis elle passait tout de même son temps à me crier dessus et la dernière fois que je l’ai vue, elle a essayée de me tuer. Par chance elle ne m’a fait qu’une simple cicatrice dans le dos. Heureusement que papa était là ! C’est peut-être un sadique, mais au moins il est fort lui ! Il dit que je deviendrais comme lui quand je serais plus grande. J’espère que ça va vite venir.

    Ici, c’était l’année passée. Mon père s’est beaucoup plus occupé de moi à partir du moment où celle qui me servait de mère est passé de l’autre côté de la barrière. Il dit qu’il n’est pas triste, je sais qu’il ment. Je l’ai entendu, il n’arrêter pas de lui parler. Je me demande tout de même si son histoire pour communiquer avec les morts n'est pas fausse... je devrais peut-être songer à l'option de l'asile. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour. Et puis d'un seul coup, il m’a envoyé ici. Je ne sais pas trop bien pour quelle obscure raison je me suis retrouvée dans cet endroit, mais il a dit que ça me mettrait un peu de plomb dans la cervelle. Je crois que c’est le fait que j’aie été renvoyée de toutes mes précédentes écoles qui l’a décidé. Il faut dire qu’à l’époque j’étais un véritable garçon manqué, je n’arrêtais pas de me battre. Depuis j’ai évolué. Quand je dis « j’aime jouer », ça sonne plus classe que lorsque je disais « j’aime les massacrer », non ?

    Et voilà, fin du résumé de ma vie ! Rien de bien intéressant, n'est-ce pas ? Rooooh, je savais que j'aurais dû vous raconter une vraie histoire ! La belle au bois dormant ça vous dit ? *pan*




~ Hors RPG ~

  • Comment avez vous connu le forum : Par hasard ^^
  • Votre age : 17 ans
  • Le Code : « Validay By Date»












Dernière édition par Lily Bradford le Mer 2 Nov 2011 - 15:14, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lily Bradford (fini ♥) Mer 2 Nov 2011 - 14:19
Willkommen \o/ !
Et génial la présentation, ton style d'écriture sait captiver l'attention, j'adooore :3
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Lily Bradford (fini ♥) Mer 2 Nov 2011 - 17:06
Bienvenue parmi nous et bon jeu
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lily Bradford (fini ♥)
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Manga RPG ::  :: Toutes Bonnes Choses ont une Fin :: Administratif :: Les Fiches de Présentation.-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit